iciHaïti - Tourisme : «Zéro déchets» le crédo de la nouvelle Ministre

iciHaïti - Sécurité : Deux nouveaux dirigeants à la Brigade de Protection des Mineurs

iciHaïti - Sécurité : Visite de la DCPA à la PoliTour

iciHaïti - RD : 562 haïtiens contrôlés, 75% déportés en Haïti

iciHaïti - Religion : Mgr Launay Saturné prend possession de l'archidiocèse du Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Culture : Le chanteur haïtien «Géraldo» finaliste du Prix Découverte RFI 2018

Haïti - Économie : L’inflation passe la barre des 14%

Haïti - Économie : David Pierre-Louis boursier Facebook en «leadership»

Haïti - Environnement : Protéger le milieu marin un des défis majeur du nouveau Ministre


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Wencesclas Lambert un sénateur aux méthodes musclées...
13/03/2014 13:33:15

Haïti - Politique : Wencesclas Lambert un sénateur aux méthodes musclées...
Daniel Théodore, étudiant en 2e année d’agronomie à l’Université Publique du Sud-Est de Jacmel (LIPSEJ) et délégué du « Mouvement Revendicatif pour l’Avancement de Corail Soult » (MORACS), a perdu une dent après avoir été violemment frappé à coups de poing, par le Sénateur Wencesclas Lambert (Sud-Est).

Ces agressions se sont produites à deux reprises. Une première fois le dimanche 9 mars, lors d’une réunion entre le Sénateur et des membres du MORACS, précisément à Cotrail (commune de Marigot), a indiqué lundi à la presse Jacmelienne, Daniel Théodore, qui a expliqué que l’incident c’était produit, après que le Sénateur Wencesclas ait rappelé des promesses non tenues aux membres de l’organisation MORACS lors de sa campagne électorale en 2009. En tant que délégué du MORACS, il avait voulu rafraîchir la mémoire du sénateur Lambert, en lui rappelant que ces mêmes promesses, n’avaient jamais été honorées alors que le Sénateur les avait déjà faites il y a 4 ans.

Froissé, le Sénateur Lambert a réagi en frappant violemment au visage le délégué « Le sénateur Lambert m’a même promis de me faire arrêter, » a précisé Daniel Théodore.

Suite à cette altercation, dans une interview accordée à la presse locale, le Sénateur Wencesclas a reconnu avoir frappé Daniel Théodore pour manque de respect aux autorités et notamment à un sénateur de la République « Je lui ai donné deux coups de poing bien mérité au visage ! »

Lundi 10 mars, dans l’après-midi, Daniel Théodore qui était en train d’accorder une interview au journaliste René Voltaire, correspondant de Signal Fm, sur l’avenue Barranquilla de Jacmel, a été de nouveau l’objet de coups du Sénateur, qui avait été informé de cette interview...

Depuis l’incident, les réactions se multiplient dans la population Jacmelienne. C’est le cas de l’organisation des jeunes pour le développement du Sud-Est (OJEDESE) dont Gary Bernard, le Coordonnateur général a condamné avec virulence, ces actes commis par le parlementaire, qu’il qualifie de violation flagrante des droits humains.

« Cet acte révoltant du Sénateur Wenceslas Lambert est le résultat du laxisme de la population qui a tendance à considérer les parlementaires du département comme des - tout puissant -. La jeunesse estudiantine doit se révolter et renverser cette forme de dictature, que ces élus veulent instaurer dans le Sud-Est » a déclaré Succès Witny, un étudiant à la faculté de Droit de Jacmel.

Daniel Théodore, assisté dans ses démarches juridiques par Me André Michel et Me Newton Louis Saint Juste, a fait savoir qu’il était allé déposer une plainte au commissariat de Marigot contre le Sénateur, expliquant que les policiers l’avait informé que le Sénateur jouissait d’une immunité... « Nous entendons poursuivre l’affaire jusqu’à faire triompher la justice. Nul n’est au-dessus de la loi. Nous allons montrer au sénateur que la défaite du Droit est provisoire », a déclaré Me André Michel. De son côté, Me Antoine Jean Féraud, le Commissaire du Gouvernement de Jacmel, a assuré qu’il fera « exactement ce que la loi me demande de faire dans cette affaire. »

MISE À JOUR : Selon des précisions de Daniel Théodore, il n’a pas perdu de dents lors de l’agression par le Sénateur, mais 4 de ses dents sont fragilisées, selon le certificat médical.

HL/ HaïtiLibre / Claudy Bélizaire (Correspondant Jacmel)

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


jacques
Posté le 16/03/2014 12:33:24
" Nous entendons poursuivre l’affaire jusqu'à faire triompher la justice. Nul n’est au-dessus de la loi. Nous allons montrer au sénateur que la défaite du Droit est provisoire », a déclaré Me André Michel." Si je me souviens bien, cette phrase a été déjà prononcée spécialement lorsque edwin zenny avait craché au visage du juge. Dieu seul sait si le directeur de l'institution que cet étudiant fréquente ne sera pas obligé de le mettre dehors, l'histoire est un éternellement recommencement dit-on, à bon entendeur salut !
Dr.Ky
Posté le 15/03/2014 04:14:38
Je pense que cela depasse la ligne. la jeunesse doit se mobiliser sans violence, pour faire triompher la justice... epi mezanmi sispann vote voyou.
ernest 509
Posté le 14/03/2014 18:56:00
C'est pire que la dictature de Duvalier le Sénateur doit être juger pour ces actes nul est au dessus de la loi [hors sujet]
Belle des Iles
Posté le 14/03/2014 15:53:40
Olala.....Comment frapper un homme juste parce qu il vous demande des compte sur des promesses non tenues!! Tou manti pa fon....Fe wont sevi colere ;)
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n