Derniers Articles

Haïti - Actualité : Quelques nouvelles ici et là...

Haïti - Social : La Caisse d’Assistance Sociale, 76 ans déjà !

Haïti - Mode : Retour de l’enfant prodige au pays

Haïti - Boxe : Nouvelle victoire d’Adonis Stevenson

Haïti - FLASH : Le Dr Florence Duperval Guillaume, nouvelle Première Ministre a.i. d'Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Qui est Mirlande Manigat?
16/09/2010 06:27:43

Haïti - Élections : Qui est Mirlande Manigat?
Au cours de la campagne électorale, HaïtiLibre publiera des textes, portraits ou des biographies sur chaque participant à la course présidentielle afin que les électeurs et électrices puissent mieux connaître ceux et celles qui briguent la présidence d’Haïti.[les textes reproduits sont ceux fournis par les candidats, les partis ou figurant sur leur site officiel et non des textes écrit par HaïtiLibre].

Aujourd’hui nous vous invitons à découvrir la candidate Mirlande Manigat (Parti « Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes» (RDNP)







Mirlande Manigat :
Je suis née à Miragoâne, un dimanche, le 3 novembre 1940. Je suis une femme politique, candidate à la Présidence, vice rectrice de l'Université Quisqueya, secrétaire générale et membre fondateur du RDNP. Je suis une personne très compétente sur le plan politique ayant accumulé plusieurs expériences et connaissances de la vie. Je travaille intelligemment pour le développement et l'avancement de mon pays. Je lutte contre les injustices sociales de tous ordres qui accablent notre pays. Mon expérience me met à l'abri des vanités, des ambitions surtout la richesse et la gloire.

Plans et Idées Concernant Mon Pays :
Je suis une femme politique, candidate à la Présidence, j'ai donc des idées concernant mon pays.Tout d'abord, une conscience de ces inégalités sociales qui créent des frustrations. Je suis particulièrement préoccupée par les jeunes qui, après leurs études scolaires sont désœuvrés et deviennent une proie facile pour toutes sortes de tentations. Notre jeunesse est en train de se gaspiller et l'État ne fait rien. Tout est prioritaire si l'on pense au développement durable que mérite notre pays, mais je retiens en particulier l'éducation qui comprend la scolarisation des enfants à partir de 6 ans et l'alphabétisation qui est une réparation sociale.

Le pays peut se développer mais il faut pour assurer sa rédemption, la combinaison de trois facteurs : l'arrivée au pouvoir d'une équipe compétente et honnête; l'élaboration d'un plan lucide de développement par étapes en établissant les objectifs et les moyens sûrs de les réaliser; la recherche de l'assistance internationale non par le biais humanitaire qui guérit les malheurs immédiats et est donc bienvenue, mais un changement radical d'attitudes de la part de gouvernants incapables et corrompus; enfin, la collaboration de nos compatriotes vivant à l'étranger et qui demeurent fidèles au RDNP.

A ce sujet, j'ai répété et écrit je ne sais combien de fois que le malade Haïti avait besoin de soins intensifs et que nous devrions faire appel à nos "médecins" de l'extérieur. J'ai dit et écrit que nous voulons la suppression de l'Article 15 de la Constitution qui interdit la double nationalité. Je fais campagne pour qu'on la reformule en termes plus positifs.

Pour moi, il ne fait aucun doute que nous avons besoin de la collaboration de nos compatriotes de l'étranger qui peuvent nous apporter leur jeunesse et la modernité de leur formation, des moyens économiques, des contacts et aussi une fougue pour venir servir leur pays. Il faut leur en donner l'occasion. Il faut que nos compatriotes sachent que leur place est en Haïti s'ils le peuvent, mais leur engagement doit être envers Haïti.

J'ai l'idée d'entrer en contact avec les associations d'Haïtiens qui vivent à l'étranger pour établir un répertoire des compétences haïtiennes et aussi une "bourse d'idées" simples à réaliser dans le pays, particulièrement en province, avec des jeunes pleins de talents; J'ai beaucoup de considération pour les Associations originaires de... que l'on retrouve en Amérique du Nord et je crois que, par leur biais, il est possible de mobiliser les bonnes volontés. En tout cas, les deux Haïtis, celle de l'intérieur et celle de l'extérieur doivent se donner la main.

Carrière :
Je l'ai menée en France, à Trinidad, au Venezuela et en Haïti.
Au cours de ma carrière, j'ai participé à une quarantaine de conférences, colloques, séminaires. J'ai d'abord publié des livres sur les Relations Internationales (ONU, le Tiers Monde, etc;).
Depuis mon retour en Haïti, j'ai surtout travaillé sur les questions constitutionnelles. J'ai publié 5 ouvrages :

  • Plaidoyer pour une nouvelle Constitution, 1995. (Ce livre est maintenant épuisé et il est en cours de réimpression)
  • Traité de Droit Constitutionnel Haïtien, 2 Volumes, 2000
  • Être femme en Haïti, hier et aujourd'hui. Le regard des Constitutions, des Lois et de la société. 2002
  • Manuel de Droit Constitutionnel, 2004
  • Entre les normes et les réalités. Le Parlement haïtien (1806-2006), 2006.

Famille :
Je suis mariée depuis 39 ans avec Leslie Manigat et nous formons un ménage heureux; on n'a jamais eu de rupture ni de scène; on se respecte, on se comprend et nous sommes tolérants l'un envers l'autre. Nous avons adopté une règle de vie depuis longtemps : on ne s'endort jamais fâchés.

J'ai une fille et je suis une heureuse grand-mère de trois petits enfants : Jahéna (16 ans), Ayinde (11 ans) et Leslie (6 ans). je les adore, mais malheureusement ils vivent loin de moi, au Togo en Afrique. Je les gate mais je ne tolère pas les caprices et la mauvaise éducation. Heureusement leur mère est assez sévère, aussi, je n'ai pas à intervenir moi-même.

Je suis une matinale. Je m'endors vers 9h et je me réveille à 4h du matin : c'est un moment que j'aime, le lever du jour, et j'aime travailler à cette heure. C'est le contraire de mon mari qui, lui, commence à travailler vers 10h du soir. Mais, rassurez-vous, on se rencontre quand même !

Religion et État :
Je suis catholique. Je crois en un Dieu qui nous protège et nous suit et je garde de mon éducation le sens du bien. Pour moi, il y a des choses que l'on ne doit pas faire, non par peur de l'enfer, mais comme exigence morale.

Je respecte toutes les religions et toutes les croyances et je crois que chacun est libre de pratiquer sa propre religion. En Haïti, nous avons trois religions : la catholique, les protestantes et le vaudou. Il faut que nous les respections toutes les trois et l'État doit être neutre sur ce chapitre. C'est ma conviction que toutes les religions enseignent, chacune à sa manière qu'il faut faire le bien et non le mal, respecter les autres, ne pas tuer, ne pas voler, venir en aide à son prochain.

Sur ce dernier point, je fais une différence entre la charité qui est individuelle et la responsabilité de l'État. Chacun doit faire un peu de bien selon ses moyens et être charitable est une vertu. Mais le rôle d'un gouvernement n'est pas de dispenser la charité, mais de lutter contre les injustices sociales de tous ordres qui accablent notre pays. C'est sa responsabilité et lorsque l'on gouverne, on doit se soucier de ceux qui n'ont rien et qui représentent la majorité du pays. J'aime dire, dans le cadre des séminaires de formation politique que le Canada, les États-Unis, la France ont des pauvres, mais ils sont une minorité et l'État leur vient en aide. En Haïti, les pauvres sont la majorité et l'État souvent les ignore.

Qualités :
J'ai quelques qualités que je m'efforce de conserver : je déteste le mensonge et l'hypocrisie; je ne crois pas avoir fait du mal à qui que ce soit et je m'efforce de ne pas blesser, humilier quelqu'un ni lui faire du chagrin. J'ai des défauts : impatience devant la bêtise humaine, je suis une maniaque de l'exactitude et je ne suis pas tolérante lorsqu'il est question de principes, de morale, sans toutefois vouloir imposer ma manière de voir les choses. Je ne fais pas confiance facilement; je n'oublie pas le moindre bienfait, si petit soit-il, ni non plus un tort qu'on m'aura fait, même si je ne suis pas particulièrement rancunière.


Mirlande Manigat


HaïtiLibre invite les candidats agréés à nous faire parvenir pour publication, leur texte, portrait ou biographie le plus rapidement possible.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-1436-haiti-elections-mirlande-manigat-programme-de-son-gouvernement.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :
Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Maestro
Posté le 03/04/2011 03:54:26
Qu'on arrête ce cirque! Il n'y a nullement fraude! Les haitiens et haitiennes n'ont pas intérêt à faire l'erreur... de vous choisir! Vous êtes loin de la réalité de la majorité. Vous n'êtes simplement pas ce qu'il faut en ces temps de catastrophes.[modération]
Ricky
Posté le 28/03/2011 03:18:29
Comment le peuple du tout premier pays noir, à avoir pris son indépendance, se sent-il quand il se retrouve infantiliser par une dame de 70ans qui, d'une façon ensorcelante, finit par faire oublier le passé historique, en ramènant tout vers elle-même pour viser la présidence, tellement elle est égoiste???? J'aimerais cela le savoir?
Deevy
Posté le 17/03/2011 02:30:52
Madame Manigat, cesser de vous mettre au travers du chemin de la jeunesse Haitenne! Vous avez dejà goûter au pouvoir aux côtés de votre mari. Le peuple veut autre chose! Haiti a besoin de passer à autre chose... De vivre autre chose! Du sang neuf, c'est ce que nous demandons! Un vent de jeunesse ne ferait nullement du tord à Haiti. Michel Martelly est capable! YES, THE NEXT GENERATION CAN, TOO! Il faut cesser de faire transiger le pouvoir aux mains des mêmes personnes, du même groupe: Duvalier, Aristide, Manigat, etc... Il est temps de changer! Et le changement se fera lorsque le pouvoir passera dans le camp de ceux qui ne vous ressemblent pas, Madame!
yvenson
Posté le 15/03/2011 16:32:33
Pour Haiti la solution est déjà résolue grâce a Mirlande Manigat,, nous avons besoin d'une femme de caractère et compétente
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2014
Haitilibre.com