iciHaïti - Sécurité : Des unités spéciales de la PNH délogent des faux militaires

iciHaïti - Diaspora : Message pour le 50e anniversaire de l’orchestre Tabou Combo

iciHaïti - Politique : La Radio Nationale d'Haïti fête ses 41 ans

iciHaïti - Diaspora : La Première Dame à la Nouvelle Orléans

iciHaïti - Tournoi CFU Féminin : Nos Grenadières laminent les Îles Vierges 14-0


+ de nouvelles


Haïti - Politique : Le Ministre de la Justice interpellé, remplacé par l’Exécutif avant son audition

Haïti - FLASH : Nomination de 5 ministres

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Distribution de voitures aux représentants départementaux des maires !

Haïti - Politique : La Chambre basse consulte les organisations de femmes


+ de nouvelles



Haïti - Santé : 29,9 millions pour éliminer le Paludisme à l’horizon 2020
27/02/2015 11:05:36

Haïti - Santé : 29,9 millions pour éliminer le Paludisme à l’horizon 2020
L'Organisation Panaméricaine de la Santé/Organisation Mondiale de la Santé (OPS/OMS), a rejoint un effort de collaboration mené par les US Centers for Disease Control and Prevention (CDC), qui vise à éliminer les cas autochtones de paludisme sur l'île d'Hispaniola d'ici 2020.

Mercredi, le Consortium Haïti pour l'élimination du paludisme (Haiti Malaria Elimination Consortium - HaMEC), a annoncé via la Fondation CDC, que seront accéléré les efforts d'élimination du paludisme en commençant par une subvention de 29,9 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates. Hispaniola, qui comprend les pays d'Haïti et la République dominicaine, est la seule île restant dans les Caraïbes où le paludisme est endémique. En Haïti, où la majorité des cas de paludisme d'Hispaniola se produit, il y a eu plus de 20,000 cas confirmés en 2013.

« Nous saluons cette expression de solidarité avec les efforts visant à éliminer le paludisme des deux seuls pays dans les Caraïbes où la transmission existe toujours » a déclaré Keith Carter, conseiller principal de l'OPS/OMS sur le paludisme et d'autres maladies transmissibles « Nous sommes encouragés que le projet puisse aussi catalyser l'élimination de la filariose lymphatique, une autre maladie à transmission vectorielle, de l'île ».

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jalusma
Posté le 28/02/2015 11:02:34
Chers amis , notre devise c'est l'union fait la force! Un adage que l'on n'utilise presque pas en Haiti pour faire ce qui est bon. Oui, si nous nous mettons ensemble, nous pouvons éliminer le paludisme. Pour l'éliminer, il faut éliminer les eaux stagnantes à travers les rues. A considerer que Gonaives est l'une des villes où le paludisme fait ravage. On ne fait rien pour éliminer les maringouins. A Port-au-Prince, avec les eaux de vidange des industries jetées en pleine rue, les ilots de detritus à travers les rues sont les greniers des moustiques. Là où il y a l'assainissement, il y aussi la santé.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n