iciHaïti - Tourisme : «Zéro déchets» le crédo de la nouvelle Ministre

iciHaïti - Sécurité : Deux nouveaux dirigeants à la Brigade de Protection des Mineurs

iciHaïti - Sécurité : Visite de la DCPA à la PoliTour

iciHaïti - RD : 562 haïtiens contrôlés, 75% déportés en Haïti

iciHaïti - Religion : Mgr Launay Saturné prend possession de l'archidiocèse du Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Culture : Le chanteur haïtien «Géraldo» finaliste du Prix Découverte RFI 2018

Haïti - Économie : L’inflation passe la barre des 14%

Haïti - Économie : David Pierre-Louis boursier Facebook en «leadership»

Haïti - Environnement : Protéger le milieu marin un des défis majeur du nouveau Ministre


+ de nouvelles



Haïti - Choléra : Bilan 2016 +24% de cas, +41% de décès
01/01/2017 09:43:39

Haïti - Choléra : Bilan 2016 +24% de cas, +41% de décès
Comme conséquence de l'ouragan Matthew, durant le mois d’octobre 2016, le nombre de cas suspects de choléra a brusquement augmenté, passant de 2,377 en septembre à 4,985 en octobre. 48% de ces nouveaux cas suspects ont été signalés dans les départements de Grand’Anse et du Sud. Avant l'ouragan la proportion était d’environ 8% de cas suspects. En novembre, la situation des zones affectées par Matthew s’est améliorée, avec une diminution de 25% du nombre de cas suspects passant entre octobre et novembre, de 2,400 à 1,800 cas suspects. La tendance nationale suit cette même courbe avec un contrôle de la maladie dans cette période pourtant la plus à risque, grâce à l’augmentation des moyens de traitement, réponse (équipes de réponse rapide multipliées par 3) et prévention (campagne de vaccination).

De janvier à novembre 2016 il y a eu 39,329 nouveaux cas de choléra, +24% comparé à la même période en 2015, et 420 nouveaux décès, +41% comparé à la même période en 2015.

D'octobre 2010 à novembre 2016 il y a eu 801,000 cas et 9,408 décès

Le choléra persiste en Haïti à cause : du sous-financement du Plan National d’Elimination du Choléra (45% financé 9.2 millions de dollars sur 20.3 millions) ; du faible accès à l’eau potable et à l’assainissement ; du manque d’accès à des soins médicaux de qualité ; du Manque de connaissance des facteurs socioculturelles liés à ce problème ; de la forte densité de population et de la mobilité vers les zones urbaines.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n