iciHaïti - RD : 1,500 haïtiens contrôlés, 796 déportés en Haïti

iciHaïti - Musique : Vente-signature de l’album «Tambour, âme ancestrale» du percussionniste Welele Doubout

iciHaïti - Diaspora : Visite de la Ministre Ternier au Kiosque du MHAVE

iciHaïti - Culture : L’organisation Miss Haïti, contrainte de changer Miss

iciHaïti - Politique : Premier Conseil de direction pour le nouveau Ministre du Commerce


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Haiti avant-dernier au classement mondial sur la compétitivité

Haïti - Social : Lauréats du Concours de texte sur la pensée de Dessalines

Haïti - Politique : Corruption, des experts sont venus évaluer les mesures prises en Haïti

Haïti - Économie : Fonkoze remporte le Prix international «Investing in Finance»


+ de nouvelles



Haïti - Patrimoine : Jeu du bâton un art de combat de l’armée indigène
03/05/2017 10:05:45

Haïti - Patrimoine : Jeu du bâton un art de combat de l’armée indigène
Lundi à Lagrange (Département Artibonite), dans le cadre de la fête de l’Agriculture et du Travail, le Bureau National d’Ethnologie (BNE) en collaboration avec le Ministère du Tourisme et Ministère de la Culture a organisé un spectacle de « Jeu de bâton ». Cette tradition qui existe depuis la période coloniale à St Domingue, était également un moyen de combat utilise par l’armée indigène pendant la guerre de l’indépendance. Il s’agit aussi d’art martial inspiré des formes de combat africain. Une variété de style de bâtons tels que : le « Baw Blan », « Migel » et le « Pati kola » ont été utilisés lors de cette activité. Un patrimoine culturel immatériel fortement pratiqué et conservé dans l’Artibonite. Jessy C. Menos, la Ministre qui avait fait le déplacement pour encourager les pratiquants du Jeu de Bâton et les danseurs du BNE, a déclaré que ce spectacle « participe d'une promotion du Jeu du bâton et d'un devoir de mémoire ».

Selon Erol Josué, le Directeur Général du BNE « Ce rituel a été le moyen de combat de l'armée indigène » rappelant que « Gran Toya », grande tante de l’Empereur Jean Jacques Dessalines, fut une grande guerrière et elle aurait initié l’Empereur à ce jeu dès son jeune âge. D’autres peuples comme les Amazones de l’ancien Dahomey pratiquent également le combat de bâton.

De cette collaboration autour du développement de l’Ethno-Tourisme en Haïti, découlera un inventaire des pratiques et sites culturelles, qui débutera dans le Département de l’Artibonite en vue de mettre en valeur les richesses patrimoniales haïtiennes.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-20822-haiti-politique-lancement-en-grand-de-la-caravane-du-changement.html

HL/ S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n