iciHaïti - Diaspora : Message pour le 50e anniversaire de l’orchestre Tabou Combo

iciHaïti - Politique : La Radio Nationale d'Haïti fête ses 41 ans

iciHaïti - Diaspora : La Première Dame à la Nouvelle Orléans

iciHaïti - Tournoi CFU Féminin : Nos Grenadières laminent les Îles Vierges 14-0

iciHaïti - Politique : L’ UCREF en mission en République Dominicaine


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Distribution de voitures aux représentants départementaux des maires !

Haïti - Politique : La Chambre basse consulte les organisations de femmes

Haïti - Économie : Forte progression des dépenses publiques par rapport aux recettes

Haïti - Diplomatie : Une délégation de Parlementaires haïtiens au Québec


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Les ouvrages scolaires ne seront pas prêts pour la rentrée
25/08/2017 11:04:08

Haïti - Éducation : Les ouvrages scolaires ne seront pas prêts pour la rentrée
Au-delà des déclarations démagogiques rassurantes du Ministre de l’Éducation qui avait garanti lundi « Les manuels subventionnés par l’État haïtien seront disponibles bien avant la rentrée des classes » http://www.haitilibre.com/article-21882-haiti-politique-moise-preside-une-reunion-de-haut-niveau-a-14-jours-de-la-rentree-des-classes.html il en va tout autrement du côté de la maison Henri Deschamps, la plus importante maison d'impression et d’édition de livres scolaires d'Haïti.

Pour Peter Frisch, PDG de la Maison Deschamps, au-delà des discours il y a la réalité. Il affirme que la mise sur le marché des manuels scolaires subventionnés avant rentrée scolaire est « légalement et physiquement » impossible. Il rappelle qu’une lettre d’engagement du Ministre n’engage pas l’État mais seulement le Ministre et ne permet pas l’entrée en vigueur d’un contrat, qui n’a pas encore franchi les étapes exigées par la loi.

Il rappelle que le Gouvernement a lancé tardivement son le programme de subvention, que les éditeurs n’ont pas encore reçu les contrats qui été approuvé seulement le 18 août dernier par le Ministère des Finances. Il explique que ces contrats doivent également être approuvés par la Commission nationale de passation des marchés publics et enregistrés par la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) avant de pouvoir entrer en vigueur, processus toujours en cours d'exécution... Ce n’est qu’après ce processus et le dépôt des cautions des éditeurs, que le Ministère de l’Éducation Nationale doit émettre une lettre de notification spécifiant les exigences et engagements réciproques, avant que la production des ouvrages scolaires puisse être lancée. Précisant qu’une fois les ouvrages imprimés et avant leur mise sur le marché, le Ministère doit encore les vérifier et les comptabiliser avant de délivrer une attestation de conformité...

Ajoutant que la Maison Henri Deschamps a toujours scrupuleusement respecté ses contrats, en autant que l’État de son côté respecte son calendrier

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-21882-haiti-politique-moise-preside-une-reunion-de-haut-niveau-a-14-jours-de-la-rentree-des-classes.html
http://www.haitilibre.com/article-21867-haiti-education-a-15-jours-de-la-rentree-scolaire-le-ministere-ne-semble-pas-pret.html
http://www.haitilibre.com/article-21740-haiti-politique-les-livres-scolaires-subventionnes-toujours-pas-disponible.html

PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n