iciHaïti - RD : Plus de 200 d’haïtiens déportés des Provinces de San Cristóbal et Peravia

iciHaïti - RD : Un haïtien assassine une compatriote

iciHaïti - Uruguay 2018 : 3ème Phase des éliminatoires, Haïti écrase Porto-Rico [4-1]

iciHaïti - Politique : Le développement et la protection de l’environnement d'Haïti, prioritaire pour la RD !

iciHaïti - Social : Les facteurs déterminant l’identité de la Diaspora haïtienne


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Sécurité : Les Évêques Catholiques d’Haïti réclame justice pour le Père Simoly

Haïti - Politique : Vers la création de l'Agence Nationale des Ressources Hydriques

Haïti - Politique : Le Gouvernement d’Haïti et l’ONU renforcent leur partenariat

Haïti - Agriculture : Le Président Moïse promet le support de l’État aux riziculteurs


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Haïti cherche du financement avec ses partenaires
14/10/2017 08:38:46

Haïti - Économie : Haïti cherche du financement avec ses partenaires
Jeudi une délégation du Gouvernement d’Haïti (GdH) conduite par Jude Alix Patrick Salomon, le Ministre de l'Économie, accompagnée par Aviol Fleurant, le Ministre de la Planification et Jean Baden Dubois le Gouverneur de la Banque Centrale a tenu des discussions avec les dirigeants des institutions multilatérales et bilatérales (désormais partenaires de développement) impliqués dans les efforts de développement en Haïti. La réunion a été convoquée par le Fonds Monétaire International (FMI) à la suite des conversations entre le Président d’Haïti Jovenel Moïse et Madame Christine Lagarde, la Directrice Générale du FMI http://www.haitilibre.com/article-22176-haiti-economie-jovenel-moise-s-entretient-avec-christine-lagarde-directrice-du-fmi.html en marge de la récente Assemblée générale des Nations Unies à New York.

Le gouvernement haïtien et les partenaires au développement ont convenu que la stabilité économique et sociale est primordiale pour atteindre des objectifs de croissance et de développement durable. En conséquence, les autorités haïtiennes et le FMI se sont engagés à conclure un accord sur un Programme de Surveillance du Personnel (SMP) de 6 mois. Dans le cadre de ce SMP, la politique budgétaire se concentrera sur la mobilisation des recettes intérieures pour faire place aux augmentations nécessaires des investissements publics, y compris les investissements dans la santé, l'éducation et les services sociaux. Le programme bénéficiera du soutien des partenaires de développement pour assurer le financement concessionnel des secteurs stratégiques clés et la mise en œuvre des réformes structurelles tout en atténuant les impacts sociaux afin de permettre le succès du programme. Le SMP doit être conçu pour établir des antécédents et soutenir une demande future du GdH pour un arrangement dans le cadre de la Facilité élargie de crédit (FEC) du FMI.

Le GdH et les partenaires du développement ont convenu que des efforts coordonnés sont essentiels pour résoudre les goulets d'étranglement structurels et mettre en œuvre des réformes clés dans le secteur de l'énergie, où les pertes importantes découlant des opérations du service public d'électricité (EDH) qui ont été responsables ces dernières années d'environ la moitié du déficit du secteur public. Ces réformes comprennent une plus grande flexibilité dans la tarification des fournisseurs, la réduction des coûts administratifs, l'amélioration des tarifs de facturation et de collecte, la réhabilitation et l'expansion du réseau national et la transition vers des sources d'énergie moins coûteuses et renouvelables.

Le GdH et les partenaires ont également identifié des améliorations dans la gestion des finances publiques comme cruciales pour assurer la viabilité de la dette à long terme. La mobilisation des ressources intérieures et le renforcement des institutions sont également des priorités. Les représentants haïtiens ont cité l'agriculture, les infrastructures routières et hydrauliques, le reboisement et la production de semences, le logement abordable et à faible revenu, les technologies de l'information et la formation technique et professionnelle comme des domaines nécessitant un soutien accru. Toutes les parties ont noté la nécessité pour le gouvernement d'Haïti de favoriser un climat qui facilite les investissements et les opportunités économiques.

Toutes les parties se sont accordées pour maintenir un engagement fort pour tirer parti de la dynamique de réforme et de développement économique en Haïti. Pour faciliter les investissements et utiliser au mieux les ressources des partenaires nationaux et des partenaires de développement, le gouvernement s'est engagé à élaborer, en coopération avec les parties prenantes nationales et les partenaires internationaux, un plan d'investissement à long terme afin de hiérarchiser et prioriser les investissements nécessaires.

HL/ SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n