iciHaïti - Fondation Digicel : Vers des jeunes internautes plus responsables

iciHaïti - Politique : Les défis de la Diplomatie haïtienne à l’agenda du Sénat

iciHaïti - Japon : Signature d’un accord de dons pour un projet de renforcement de la résilience dans le Sud

iciHaïti - Sécurité : La PoliFront se déploie à Ouanaminthe

iciHaïti - Social : Amnesty International dénonce la violence de genres


+ de nouvelles


Haïti - Politique : J-1, Haïti prêt à recevoir la 29ème Conférence des Chefs d'État de la CARICOM

Haïti - Politique : Inauguration de la nouvelle route Cap-Haïtien / Labadie

Haïti - Diaspora : Appel à participation au Salon Internationale du Tourisme de Berlin

Haïti - Économie : «SUNY Maritime» présente un ambitieux projet au SEMANAH

Haïti - Sécurité : Trafic de stupéfiant, coup de filet à Pétion-ville !


+ de nouvelles



Haïti - PNRE : Fausses cartes, plus d'une centaine d'haïtiens vont être expulsés
15/11/2017 08:37:24

Haïti - PNRE : Fausses cartes, plus d'une centaine d'haïtiens vont être expulsés
La Direction Générale des Migrations (DGM) de la République Dominicaine a saisie plus d'une centaine de cartes contrefaites du Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE), principalement des cartes appartenant à des citoyens haïtiens, en possession d'autres personnes, lors d'opérations menées dans les provinces du nord du pays.

Parmi les documents confisqués dans le cadre des opérations d'interdiction d'immigration ordonnées par le Directeur Général des Migrations, le Lieutenant Général, Máximo William Muñoz Delgado, figurent 152 documents faux ou avec des irrégularités.

Le rapport de l'institution indique que 116 de ces documents modifiés du PNRE on tété confisqué à Dajabón, tandis qu'à Santiago, 36 cartes du PNRE ont été saisies, ainsi que 10 passeports avec irrégularités et 2 cartes d'étudiant.

Le DGM a informé que les documents ont été découvert puis saisis, grâce à l'utilisation des lecteurs et à la consultation de la base de données de l'institution réalisée par les inspecteurs des migrations.

Conformément aux dispositions de la loi sur l'immigration et aux règlements de l'institution, dans ces cas, le porteur de la carte est expulsé parce qu'il est irrégulier dans le pays et qu'il subit un vol d'identité.

En ce qui concerne le détenteur de la carte, il est exclu du Plan National de Régularisation des Étrangers (PNRE) et par conséquent est déporté, chaque fois que l'existence d'une plainte préalable à la soustraction du document devant l'instance correspondante n'est pas démontrée.

De même, une enquête est toujours ouverte avec d'autres agences de sécurité de l'État, afin d'identifier les responsables de la falsification de documents en vue de leur soumission ultérieure aux tribunaux.

À lire également : "saisie de plus de 2,200 faux documents entre les mains d’haïtiens" http://www.haitilibre.com/article-20762-haiti-rd-saisie-de-plus-de-2-200-faux-documents-entre-les-mains-d-haitiens.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n