iciHaïti - Invitation : Projection du film documentaire «Le Bouillon d’Awara»

iciHaïti - Littérature : 1ère Édition du Salon du livre de Jacmel

iciHaïti - Technologie : Formation sur les outils de productivité numérique

iciHaïti - Gonâve : Mission conjointe de la Minjusth à Anse-à-Galets

iciHaïti - Culture : 1ère Édition du Festival «Gede Fest» (Programme)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Le Président Moïse rapporte 4 arrêtés concernant la nomination de 16 conseillers

Haïti - Culture : Haïti pays hôte de la 2ème Édition internationale des Rencontres des cultures créoles

Haïti - RD : Saisie de plus de 100kg de marijuana en provenance de Port-au-Prince

Haïti - Économie : Palmarès des 200 entreprises qui ont payé le plus d’impôts


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Avalanche de taxes à Port-de-Paix
24/11/2017 08:09:48

Haïti - FLASH : Avalanche de taxes à Port-de-Paix
La Mairie de Port-de-Paix a publié dans le journal officiel « Le Cappoisien » de la commune de Port-de-Paix de novembre 2017, un Arrêté municipal réglementant entre autres la taxation dans le secteur du transport et l'installation de deux postes de péage à Port-de-Paix.

« [...]

Article 1er - Il est institué deux postes de péage et des points fixes à Port-de-Paix, situés dans les zones suivantes : poste de police des Trois-Rivières et le pont de grigris pour percevoir une contribution journalière de tout véhicule de transport en commun qui circule à l'intérieur de la ville et celui qui entre dans la ville.

Article 2 - Il est institué une heure de sortie à tout autobus transportant des passagers en direction d'autre département du pays, surtout pour ceux qui partent vers Port-au-Prince : 3h30 a.m. pour les autobus non-climatisés et 6h00 a.m. pour les autobus climatisés.

Article 3 - II est demandé à tous les autobus, toutes les camionnettes, aux voiliers, aux avions commerciaux de verser une contribution journalière suivant le prix du transport.

Article 4 - Cette contribution demandée est repartie ainsi :

a - Les autobus climatisés verseront mille (1,000.00) Gourdes, accompagné du registre des passagers ;
b - Les autobus non climatisés verseront six cents (600.00) Gourdes, accompagné du registre des passagers ;
c- Les containers verseront mille (1,000.00) Gourdes, accompagnés de la copie du manifeste de matériels qu'ils transportent;
d - Les camions transportant de l’essence verseront mille (1000.00) Gourdes;
e - Les camions de transport de Ouanaminthe verseront mille (1000.00) Gourdes à chaque voyage ;
f - Les camionnettes assurant le trajet Port-de-Paix, vers Saint-Louis du Nord verseront vingt-cinq (25.00) Gourdes à chaque voyage ;
g - Les camionnettes assurant le trajet Port-de-Paix vers Gonaïves verseront trois cent (300.00) Gourdes par jour ;
h - Les camionnettes assurant le trajet Port-de-Paix vers Jean-Rabel verseront cent (100.00) Gourdes par jour ;
i - Les voiliers verseront soixante-quinze Gourdes (75.00 Gourdes) chaque fois qu'ils entrent ou laissent le port d'embarcation ;
j - Les camions transportant des matériaux comme sable, gravier, roche, etc... verseront deux cent (200) Gourdes à chaque voyage et ils s'engageront à donner un jour de service pour la propreté de la ville ;
k - Les bateaux provenant de l'étranger sont assujettis à payer un frais maritime de vingt cinq mille (25,000.00) Gourdes pour le compte de la Mairie ;
l - Tous les bateaux abandonnés dans la zone côtière de la commune de Port-de-Paix sont astreint à payer un droit maritime de mille Gourdes (1000.00) Gourdes par jour ;
m - Les avions verseront le prix d'un passager à chaque vol.

Article 4.1- Toutes les motocyclettes qui circulent sur tout le territoire communal doivent être enregistrées et identifiées par une CARTE D'AUTORISATION délivrée par la Mairie et tous les chauffeurs de taxis motos doivent porter un costume clairement identifié par un numéro donné par le service de circulation de la Mairie. Les motos-taxi de 125cc et 110cc verseront deux cent cinquante (250) Gourdes chaque mois au bureau de la circulation et de transport de la mairie.

Article 4.2- Il est formellement interdit à tout chauffeur de taxi-moto de circuler sans le costume donné par la mairie dûment numéroté.

Article 4.3- Aucune motocyclette de typé 125cc ne doit transporter autre chose que de passagers.

Article 4.4- Le nombre de passager est de deux (2) personnes pour les motocyclettes de typo 125cc est une (1) seule personne pour tous les autres types.

Article 5 - Il est formellement interdit à tout véhicule surchargé ou en mauvais état de circuler sur la voie publique.

Article 6 - Cette mesure est prise pour régulariser le transport au sein de la ville et contrôler ce secteur, par conséquent, les chauffeurs doivent contribuer journalièrement.

Article 7 - Le contrevenant, qui pour une raison ou l'autre refuse de verser ces contributions, est passible d'une amende de cinq mille Gourdes (5,000.00 Gourdes). En cas de récidive son véhicule ou autre sera confisqué. La restitution se fera après le paiement d'une valeur de dix mille Gourdes (10,000.00 Gourdes), sans préjudice des dommages envers le concerné.

Article 8- Les fonds collectés vont alimenter le compte de la Mairie de Port-de-Paix pour notamment :

1 - Construire des Gares routières modernes et durables ;
2 - Entretenir les routes interurbaines, etc. ;
3 - Installer des panneaux de signalisation ;
4 - Faciliter les travaux de nettoyage de la ville et de curage des canaux.

Article 9 - L'administration communale est appelée à donner un rapport mensuel avec transparence sur les fonds.

Article 10 - Le présent arrêté entrera en vigueur le jour de sa publication dans le journal officiel de la Commune de Port-de-Paix "Le CAPPOISIEN". »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Grandma
Posté le 26/11/2017 15:43:32
Cet arrêté communinal est rétrograde, autoritaire et non productif. La mairie a unilatéralement pris ces mesures sans aucun égard pour les contribuables qui vont subir les conséquences. La mairie doit faire marche arrière sur cet arrêté et entamer des discussions sérieuses et positives afin de trouver le consensus nécessaire pour de meilleurs approches. De plus, c’est de la double taxation connaissant que les transporteurs font face avec des charges excessives par l’etat Central. Tout surcharge adopté par la mairie contre les transporteurs sera passée aux passagers... De plus, la mairie a été toujours mauvais gestionnaire, on peut se demander quelle compte bancaire ces revenues vont renflouer.
Patchouco27
Posté le 25/11/2017 06:20:48
Je salue l'administration communale de Port-de-Paix d'avoir pris ces mesures dignes et patriotiques devant déboucher sur des progrès socio-économiques et structurels énormes. Vous venez, messieurs, avec ces incontournables, décisions d'ouvrir la porte du développement de cette commune, néanmoins qu'une bonne et transparente gestion soit faite de ces contributions comme vous l'avez mentionné. Je vous souhaite du courage et de la ténacité tout en vous montrant fermes sur vos décisions comme étant un exemple à suivre par toutes les autres Municipalités du Pays. Sachez que les hypocrites anti-pays vous comdanneront et feront tout pour boycoter cette alternative citoyenne, mais n'ayez pas peur d'avancer et de les affronter, car le peuple vous soutiendra et l'histoire vous affranchira. Bon travail !
Josxm
Posté le 25/11/2017 00:50:33
Je suis très contente d'une telle décision. Les mairies ont le droit de se prendre eux même en main pour assainir leur ville.
Frankie
Posté le 24/11/2017 11:47:36
Que je suis contente de lire ce genre d'information. Je dois dire que je suis tellement contente que si j'étais en Haïti, je me rendrais de ce pas à port de paix pour payer des taxes ( vehicules). Voilà la solution pour améliorer les villes du pays et par la même occasion la vie des habitants. Il faudrait que toutes les villes d'haiti prennent exemple sur l'arrêté communal de la ville de port de paix. C'est ce genre de mesure que je veux que le gouvernement/ sénateur / député / maire etc.... prennent pour développer le pays. Mairie de port de paix, je suis de tout coeur avec toi. Un exemple pour le payer. Continuer comme ça
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n