iciHaïti - RD : 562 haïtiens contrôlés, 75% déportés en Haïti

iciHaïti - Religion : Mgr Launay Saturné prend possession de l'archidiocèse du Cap-Haïtien

iciHaïti - Tourisme : Rencontre au sommet sur le projet de Préservation du Patrimoine

iciHaïti - Delmas : Distribution de mobiliers et de kits scolaires

iciHaïti - MCI : Remise de chèques aux étudiants gagnants du concours de plan d’affaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : 3 mois pour éviter l’exclusion des compétitions internationales des sportifs haïtiens

Haïti - Justice : Le Parquet de la Croix-des-Bouquets s’attaque à la détention préventive prolongée

Haïti - FLASH : Haïti recule de 5 places dans les derniers Indices de Développement Humain

Haïti - Politique : Vers un changement majeur dans la diplomatie haïtienne


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Jacmel, une gifle qui continue de faire du bruit !
10/12/2017 09:54:46

Haïti - Justice : Jacmel, une gifle qui continue de faire du bruit !
L’affaire du Juge de Paix suppléant du Tribunal de Jacmel Elie Armand, qui a giflé le Maire de Jacmel, Marky Kessa samedi 2 décembre http://www.haitilibre.com/article-22918-haiti-jacmel-le-maire-marky-kessa-gifle-par-un-juge-de-paix.html continue de faire du bruit...

Jeudi 7 décembre l’audience sur l’affaire opposant le juge Elie Armand et le citoyen Dalou Laguerre, âgé de 28 ans, qui avait pris la défense du maire et giflé pour le venger le Juge Armand, s’est terminé en queue de poisson.

L’audience a été interrompue, lorsque les avocats de Laguerre (Maîtres Lerine Nathanaël, Colin Rameau, Lamarre Jean-Louis, Gary Bernard, et Germain Pierre) on demandé à l’un des avocats du Juge Armand, Me Calito Calixte de communiquer certaines pièces justificatives lui donnant accès de plaider dans la juridiction de Jacmel celui-ci étant du bureau de Port-au-Prince. La demande a été rejetée par le Président de l’audience, Me Dumerzier Bellande qui ordonné la mis en dépôt à la prison civile de Jacmel du prévenu, ce qui a soulevé une vive réaction des avocats de la défense.

Me Lerine Nathanaë a dénoncé le comportement du juge Bellande estimant « La décision du juge est arbitraire et illégale » tout en affirmant qu’il irait jusqu’au bout dans cette affaire il réclame la liberté provisoire avec ou sans caution de son client.

Par ailleurs, dans le cadre d’une conférence de presse conjointe, les Organisations « Fanm Deside » et le Réseau Sud-Est de Défense des Droits Humains (RESEDH) une branche régionale du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), ont exprimé leur position sur les incidents survenus au Marché Public de Jacmel où plusieurs personnes ont été blessées par balles. Réagissant sur ce dossier Marie Ange Noel Coordonatrice de « Fanm Deside » a qualifié ces actes de honte pour l’image de la ville et s’est dites craindre que Jacmel ne devienne une zone de non droit.

De son côté, Pierre Paul Jétho, Responsable de Programme au RESEDH, déclaré que ces incidents devraient être le moment pour les autorités du département d’assumer leurs responsabilités. Il qualifie d’inconcevable que le citoyen Laguerre soit le seul à être incarcéré, alors que plusieurs personnes dont le Juge Armand et le Maire Marky sont les premiers impliqués dans cette affaire.

Les employés de la mairie de Jacmel en signe de solidarité au maire Marky Kessa, ont convoqué aussi une conférence de presse pour dénoncer et condamner le comportement du Juge Armand, qui a giflé le maire de Jacmel. Obel Evince ingénieur municipal à la mairie, parlant au nom de ses collègues a annoncé la tenue d’une marche pacifique, non seulement pour exiger l’arrestation du Juge Armand mais aussi pour réclamer la libération de Dalou Laguerre.

De son côté, le Révérend Dieucin Marcelin de la « Mission Baptiste Stricte Tabernacle » de Jacmel, s’est dit préoccupé par ce qui s’est passé au Marché Public de Beaudouin et croit que ces actes vont ternir l’image de la ville, tout en se questionnant sur la responsabilité des différents acteurs impliqués dans cette affaire.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-22918-haiti-jacmel-le-maire-marky-kessa-gifle-par-un-juge-de-paix.html

HL/ HaïtiLibre / Pierre Myrthel Esther (Correspondante Jacmel)

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n