iciHaïti - OPC : Éducation à la citoyenneté

iciHaïti - Santé : Premier Forum sur la Santé numérique en Haïti

iciHaïti - Politique : Hommage à Martin Luther King Jr.

iciHaïti - Politique : Moïse en visite d'évaluation au Service d'Entretien des Équipements

iciHaïti - AVIS : Levée du drapeau et chant patriotique obligatoires dans les écoles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Sécurité : Bilan-résumé en chiffres de la PNH (2017)

Haïti - Culture : La Mairie de Delmas lance son Carnaval

Haïti - Digiciel : Liste des 22 finalistes de la campagne «Konbit Pou Chanjman»

Haïti - ALERTE : Le lait pour bébé «Celia» retiré du marché haïtien


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Déjà près de 5 milliards de Gourdes de déficit au premier trimestre
26/12/2017 08:47:21

Haïti - Économie : Déjà près de 5 milliards de Gourdes de déficit au premier trimestre
Selon l’ex-Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), l’économiste Fritz Jean, au premier trimestre de l’exercice fiscal, les recettes fiscales du Gouvernement représentaient 15 milliards de Gourdes alors que les dépenses de l’État étaient autour de 20 milliards selon les données rendues disponibles par la BRH.

Soit un déficit de près de 5 milliards de Gdes qui a été financé par la BRH, malgré l’accord signé en 2016 sur le « cash management » avec la Banque Centrale http://www.haitilibre.com/article-17241-haiti-economie-le-mef-signe-un-protocole-sur-le-cash-management-avec-la-brh.html il semble bien que l'Administration Moïse-Lafontant qui prône l’austérité ne tienne pas compte de cet accord, qui stipule que le gouvernement doit effectuer ses dépenses en fonction de ses recettes et ne pas solliciter la BRH pour financer son déficit budgétaire...

Devant ce constat, l’économiste Fritz Jean comme plusieurs autres de ses collègues dont Pierre-Marie Boisson et Etzer Émile, s’interrogent sur le réalisme du budget, rappelant que le gouvernement avait rectifié le budget 2016-2017 en le faisant passer à 118 milliards de Gdes puis après quelques mois, il avait déposé le budget 2017-2018 d’un montant d’un peu plus de 144 milliards de gourdes.

Si les dépenses sont claires les sources des recettes le sont beaucoup moins... citant entre autres comme exemple : des prévisions de recettes basées sur des augmentations futures des prix des carburants (quasiment impossible a appliquer) et des prévisions sur les Bons du Trésor (qui ont peu de succès auprès des gens).

D’autres éléments d’augmentation de recettes sont spéculatifs et reposent entre autres sur des hypothèses de croissance du PIB, sur la stabilité des prix, une baisse de l’inflation et du taux de la Gourdes et une augmentation de la collectes des taxes et impôts...

Télécharger tous les détails du budget 2017-2018 (202 pages) : http://www.haitilibre.com/docs/17_18_projet_de_loi_de_finances.pdf

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-22303-haiti-economie-le-point-sur-des-mesures-fiscales-et-douanieres.html
http://www.haitilibre.com/article-22260-haiti-flash-moise-pour-faire-baisser-la-pression-populaire-modifie-l-impot-sur-le-revenu.html

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Haitipapmouri
Posté le 26/12/2017 09:28:38
Waw ce pays fait peur, il y a une volonté de dépenser mais en aucun cas une volonté de récupérer les 500 millions que l'Etat perd au niveau de la frontière. Aucune volonté de taxer ceux qui investissent des centaines de millions dans l'importation. Voici pourquoi l'Etat n'a pas d'argent. Pendant ce temps, on a de l'argent à distribuer aux partis politiques qui ont contribues à ruiner ce pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n