iciHaïti - Agriculture : Une délégation Taïwanaise dans le Nord-Est

iciHaïti - Religion : Campagne de levée de fonds pour la Construction du Grand-Séminaire Notre-Dame d’Haïti

iciHaïti - Social : «L’indépendance d’Haïti piétinée» dixit Jimmy Jean-Louis

iciHaïti - Trou-du-Nord : Premier concours de bétail en Haïti

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Distribution de milliers de kits alimentaires


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - FLASH : L’augmentation des prix des produits pétroliers dans le prochain budget

Haïti - Diaspora : 12e Festival Haïti en Folie (Programmation)

Haïti - RD : Plus de 11,000 haïtiens déportés ou refoulés en Haïti (mai 2018)

Haïti - Formation : Apprendre à mieux construire


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Bilan de l’année législative 2018, discours de Youri Latortue
10/01/2018 06:33:29

Haïti - Politique : Bilan de l’année législative 2018, discours de Youri Latortue
Lundi, lors de l’ouverture de la première session ordinaire de l’année législative 2018 en Assemblée nationale au Parlement, où sont intervenus le Président de la République http://www.haitilibre.com/article-23213-haiti-flash-discours-de-jovenel-moise-sur-l-etat-de-la-nation.html et le Premier Ministre, le Sénateur Youri Latortue, Président de l’Assemblée Nationale et du Sénat a pris la parole pour faire le bilan de l’année législative écoulée devant les membres du pouvoir législatif et des membres du corps diplomatique et de la société civile, invités pour la circonstance.

Extrait de l’intervention de Youri Latortue :
«
[...] Mon allocution de ce jour représente ma dernière prise de parole officielle en tant que Président du Sénat et de l’Assemblée nationale. En cette circonstance, j’exprime un immense sentiment de gratitude envers mes collègues Sénateurs qui m’avaient accordé leur confiance pour présider la chambre haute [...]

Ensemble et avec nos collègues députés, nous avons partagé le souci de projeter une image nouvelle et positive des parlementaires. Nous avons pris en compte les remarques et les critiques formulées par nos concitoyens et nous avons travaillé pour démontrer que les parlementaires haïtiens pouvaient être efficaces et remplir pleinement leur rôle constitutionnel [...]

L’année législative précédente s’est révélée très productive. En effet, malgré les nombreuses et grandes difficultés, nous avons pu voter environ une quarantaine de lois, en grande majorité de nature économique et sociale ; nous avons adopté plusieurs résolutions d’intérêt public ; nous avons exercé sur le Gouvernement un contrôle minutieux et efficace ; nous avons contribué au renforcement de la Cour de Cassation et de l’Office de Protection du citoyen ; nous avons été très actifs dans la mise en œuvre d’une diplomatie parlementaire intelligente, active et porteuse de respect envers notre patrie commune [...]

Une autre préoccupation a interpellé l’ensemble des pouvoirs d’État : la corruption. La corruption est un mal endémique qui entrave la dynamique du développement national. Contre un tel fléau, nous devons mener une lutte sans merci qui ne devrait en aucune façon soulever des suspicions de parti pris ou de discrimination positive ou négative. Car le Parlement ne saurait être un lieu où l’on s’adonne à la persécution politique ou à la destruction de la réputation de qui que ce soit [...] Nous prenons au mot le Président de la république qui a dit et répété qu’il veut mener un combat acharné contre la corruption. Je lui confirme que dans cette bataille, le Parlement haïtien est prêt à jouer pleinement son rôle constitutionnel et veiller à ce que personne ne fasse obstruction à la justice [...]

Les promesses que le Président a faites pendant sa campagne électorale et lors de ses déplacements à travers le pays [...] ont été bien accueillies par les populations et ont suscité des attentes impatientes et des espoirs consistants et légitimes. Je suis dans l’obligation de dire aux administrateurs de l’État que beaucoup d’efforts additionnels méritent d’être déployés. Car les frustrations et les mécontentements se font de plus en plus entendre à travers le pays [...]

Les données économiques publiées à la fin du premier trimestre de l’exercice fiscal nous ont donné un aperçu de la difficulté de la conjoncture socio-économique et nous font craindre des moments cruciaux dans les mois à venir. Nos mandants ont la désagréable impression que le Gouvernement tourne en rond et n’arrive donc pas à décoller. Certains Ministres semblent inexistants [...] Le Chef de l’État a récemment réitéré son projet d’organiser les États Généraux sectoriels. Certains croient qu’il s’agit d’une bonne intention. Mais il est temps que nous passions aux actes.

La caravane du changement véhicule une excellente idée. Effectivement, dans certains départements, les travaux avancent. Cependant, la caravane ne pourra pas produire les résultats escomptés si elle ne s’intègre pas dans une stratégie de développement systémique [...] Nous devons avoir une politique d’emploi beaucoup plus cohérente et soutenu. Le taux de chômage qu’accuse notre pays est insupportable pour notre jeunesse et encore plus pour les pères et mères de famille.

Nous ne terminerons pas sans adresser nos félicitations aux forces de Police qui ont pris leur responsabilité dans la sécurité de notre territoire et de nos frontières. Nous devons aussi noter que la décision courageuse et très attendue de remettre en place même symboliquement les Forces Armées d’Haïti, a rencontré l’approbation de l’immense majorité de la population [...] Il faudra doter notre institution militaire des moyens indispensables pour qu’elle réponde aux attentes de tous et être plus qu’une simple armée d’opérette. Il est temps que le Commandant en Chef mette sur pied son Etat-major et que ce dernier se présente par devant le Sénat pour remplir les formalités constitutionnelles prévues à cet effet [...]

Quant à nous, Députés et Sénateurs, le labeur qui nous attend demeure immense [...] Car, avant la fin de la 50eme Législature, nous devons voter un ensemble de lois qui encadrent et facilitent les transactions commerciales, l’exploitation des mines, le crédit aux PME, etc. Une autre tâche figure dans notre agenda pour les sessions qui viennent. Nous devons construire un consensus autour la seconde déclaration d’amendement de la Constitution de 1987 en mettant l’accent sur les questions essentielles qui font débat dans la société haïtienne telles les questions du droit de vote de nos frères et sœurs de la Diaspora [...]

Nous n’avons pas de pays de rechange. Nous devons tous contribuer, d’une manière ou d’une autre, à le mettre sur la voie du développement. Nos débats ne doivent pas tourner autour des personnes, mais autour des plans et projets susceptibles d’améliorer les conditions de vie de la population haïtienne [...] »


Télécharger l’intégralité du discours de Youri Latortue (PDF) : http://www.haitilibre.com/docs/Discours-Youri-Latortue-annee-legislative-2018.pdf

HL/ SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n