iciHaïti - Sécurité : Arrestation de 111 haïtiens en mer

iciHaïti - Politique : L'Union Européenne réitère ses engagements aux côtés de l'Etat haïtien

iciHaïti - Corruption : Où est l'argent de Petro Caribe ? La réponse est entre les mains de l'État

iciHaïti - Économie : Baisse de 5% des exportations en Haïti

iciHaïti - Environnement : Marathon des femmes pour le climat


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : La MINUJUSTH encourage à poursuivre les efforts

Haïti - PetroCaribe : «Le PM Céant doit permettre à la nation de voir clairement ce qui s’est passé...» dixit Jovenel Moïse

Haïti - Sécurité : Investiture du nouveau Ministre de la Défense

Haïti - Politique : Investiture du Premier ministre Jean-Henry Céant


+ de nouvelles



Haïti - Technologie : Haïti pourrait rater le train des TIC
22/05/2018 10:07:15

Haïti - Technologie : Haïti pourrait rater le train des TIC
Dans le cadre de la « Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information » célébré autour du thème « Vers une utilisation positive de l’intelligence artificielle au service du bien-être social » l’Ing. Jean David Rodney Directeur Général du Conseil National des Télécommunications (CONATEL) entouré de plusieurs cadres supérieurs du Conseil, a d’abord placé l’évènement dans son contexte global au regard des Objectifs de Développement Durable (ODD) tels que définis par l’ONU avant de parler de son bilan.

De leurs côtés, les Cadres du CONATEL ont abordé le thème retenu en regard des opportunités versus les risques et menaces pour Haïti.

Au-delà du bilan dressé à partir des nombreuses réalisations et initiatives inscrites dans les 5 axes du Plan stratégique actualisé du CONATEL, Jean David Rodney a fait état de la qualité exécrable des infrastructures des télécommunications et déploré l’absence d’un cadre normatif pour attirer de nouveaux investissements afin de combler le déficit haïtien d’appropriation générale dans le Secteur des Télécommunications.

Le DIrecteur Rodney averti qu’Haïti pourrait rater le train des « Technologies de l'Information et de la Communication » (TIC) si les Pouvoirs publics ne mesurent pas les véritables enjeux de dimension globale qui y sont associés en termes de progrès et de développement humain, réel et durable.

Soulignons que lors de la 3ème Édition du Symposium international de la jeunesse, baptisée ELAN Haïti 2018, qui s’est tenu à Jacmel, Maarten Boute le PDG de Digicel Haïti, réagissant sur la qualité des infrastructures de télécommunication a déclaré « Haïti a besoin de 1,2 à 1,4 milliards de dollars d'infrastructures pour remettre à niveau les réseaux de communication. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n