iciHaïti - Culture : Des graffeurs canadiens et haïtiens réalisent une murale devant l'Hôtel Best Western

iciHaïti - Théâtre : L’écrivain haïtien «Jean d’Amérique» finaliste du «Prix Théâtre RFI»

iciHaïti - Politique : Les ambitions du fils de «Baby Doc»

iciHaïti - Gonaïves : Travaux en vue du bétonnage de routes à Raboteau

iciHaïti - Québec : Michaëlle Jean au Parlement francophone des jeunes des Amériques


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Evans Paul déplore les propos antidémocratiques de Lafontant

Haïti - Économie : Résultats positifs pour les gagnants du concours «Renesans»

Haïti - Économie : 375 millions de dollars d’investissement en 2017, un record en trompe l’oeil

Haïti - Sécurité : La RD un marché lucratif pour le trafic d’armes venant d’Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Santé : Première politique nationale pour le secteur biomédical
24/06/2018 09:24:13

Haïti - Santé : Première politique nationale pour le secteur biomédical
Cette semaine à l’hôtel Karibe, Marie Gréta Roy Clément la Ministre de la Santé Publique a lancé la toute première Politique nationale des laboratoires médicaux d’Haïti, résultat du travail d’une équipe multidisciplinaire d’experts, d’organisations philanthropiques et universitaires évoluant tant en Haïti qu’à l’étranger, cofinancé à hauteur de 1,8 millions d’Euros par l’Union Européenne et la Fondation Mérieux.

Cette Politique nationale vise entre autres à contribuer au diagnostic des maladies, à la prévention de la maladie, au suivi des patients, à la gestion des épidémies, à la recherche et à la surveillance des maladies afin de disposer d’un réseau de laboratoire performant pour fournir à tous des services de qualité pour l’amélioration de l’état de santé de la population.

Dans son intervention la Ministre Clément a déclaré « La politique nationale des laboratoires est l’ensemble de stratégie visant l’amélioration des soins de santé » citant entre autres « le renforcement des entités responsables, la mise en place et le uivi du système de laboratoire, la mise en place de textes réglementaires des laboratoires, l’exercice de la profession et la sécurisation d’approvisionnement. »

Le Dr Lauré Adrien, Directeur Général du Ministère a affirmé de son côté, qu’un pays souverain doit pouvoir contrôler ses informations sanitaires soulignant « Notre performance ne sera pas seulement évaluée par rapport au document rédigé, mais par rapport à notre capacité à mettre en œuvre et à faire appliquer cette politique. »

Le Dr Jacques Boncy, Directeur du Laboratoire National de Santé Publique a rappelé le rôle du laboratoire dans la détection de certaines épidémies en Haïti comme le choléra, le chikungunya, le Zika et la grippe H1N1, permettant au Ministère d’apporter une réponse pertinente ajoutant que ce « [...] document de politique nationale des laboratoires est un outil indispensable à l’émergence d’un futur à la fois crédible et attractif pour le secteur biomédical en Haïti. »

Étant donné le caractère multi-sectoriel du secteur de l’analyse de biologie médicale, d’autres ministères comme celui de l’Environnement et du Commerce seront impliqués dans la mise en œuvre de cette politique.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n