iciHaïti - Sécurité : Arrestation de 111 haïtiens en mer

iciHaïti - Politique : L'Union Européenne réitère ses engagements aux côtés de l'Etat haïtien

iciHaïti - Corruption : Où est l'argent de Petro Caribe ? La réponse est entre les mains de l'État

iciHaïti - Économie : Baisse de 5% des exportations en Haïti

iciHaïti - Environnement : Marathon des femmes pour le climat


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : La MINUJUSTH encourage à poursuivre les efforts

Haïti - PetroCaribe : «Le PM Céant doit permettre à la nation de voir clairement ce qui s’est passé...» dixit Jovenel Moïse

Haïti - Sécurité : Investiture du nouveau Ministre de la Défense

Haïti - Politique : Investiture du Premier ministre Jean-Henry Céant


+ de nouvelles



Haïti - Environnement : Accès au Fonds pour le Climat, Haïti rêve en vert
02/07/2018 08:39:12

Haïti - Environnement : Accès au Fonds pour le Climat, Haïti rêve en vert
Le Ministère de l’Environnement (MDE), en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Haïti, a organisé la semaine écoulée à l’Hôtel Karibe un atelier d’information de 2 jours sur l’accès au Fonds Vert pour le Climat (FVC). Cet atelier avait comme principal objectif d’informer les acteurs des secteurs publics et privés, des institutions financières et de l’Université, des opportunités qu’offre le FVC en termes de possibilités d’accès direct au financement pour des initiatives de lutte contre le réchauffement climatique.

Dans son intervention, Pierre Simon Georges, le Ministre de l’Environnement qui a ouvert cet atelier a attiré l’attention sur le fait que la lutte contre les changements climatiques est à la fois une question de justice et une condition « sine qua non » de la lutte contre la pauvreté « [...] c’est pourquoi le Ministère s’organise pour doter le pays d’un programme national incluant les priorités d’investissement dans la mitigation et l’adaptation au changement climatique, impliquant activement les secteurs : public, privé et financiers nationaux » a conclu le Ministre.

Mme Martine Thérer, représentante adjointe du PNUD en Haïti a rappelé l’importance du FVC pour un pays comme Haïti, qui est très vulnérable face aux aléas naturels. Selon Martine Thérer, citant la proposition d’Haïti à la COP 21 http://www.haitilibre.com/article-15387-haiti-environnement-cop21-un-plan-d-action-de-plus-de-25-milliards-de-dollars-pour-haiti.html , le pays demande un financement de plus de 25 milliards de dollars en atténuation et adaptation pour faire face au changement climatique et aux aléas naturels majeurs. Télécharger la proposition d’Haïti : http://www.haitilibre.com/docs/CPDN_Republique-d-Haiti.pdf

Selon James Cadet, le Directeur changement climatique du Ministère « le changement climatique expose l’humanité tout entière à de grandes menaces : accroissement du stress hydrique, désertification, érosion des sols, l’amplification des évènements extrêmes etc... les effets néfastes du changement climatique sur les moyens d’existence des communautés ne sont plus à prouver. C’est pourquoi, Haïti se met de mieux en mieux aux diapasons des exigences de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, afin de renforcer la résilience d’Haïti et réduire les risques climatiques. »

Intervenant sur les priorités d'atténuation et d'adaptation au changement climatique en Haïti, l’ingénieur-agronome, Professeur associé à l’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH) depuis 2015 http://www.haitilibre.com/article-9072-haiti-avis-admission-a-l-isteah-en-sciences-de-l-education.html le Dr. Kenel Délusca, a évoqué les ambitions de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’aide d’une plus grande part des énergies renouvelables dans le mixte énergétique du pays, d’une meilleure gestion des déchets et de la mise en œuvre de vastes programmes de reboisement. Pour l’adaptation, il a mentionné les différents secteurs ciblés par la Contributions Déterminées au niveau National (CDN). Pour mettre en œuvre ses ambitions et faciliter l’adaptation des secteurs prioritaires, il a parlé des besoins financiers ambitieux d’Haïti qui sont estimés à plusieurs milliards de dollars.

Télécharger l’accord de la COP21 : : http://www.haitilibre.com/docs/l09f.pdf

Télécharger la proposition d’Haïti : http://www.haitilibre.com/docs/CPDN_Republique-d-Haiti.pdf

Télécharger l’étude sur l’estimation des coûts des impacts des changements climatiques en Haïti : http://www.haitilibre.com/docs/UNDP-HT-ProEnv-EtuEconoCC.pdf

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-15387-haiti-environnement-cop21-un-plan-d-action-de-plus-de-25-milliards-de-dollars-pour-haiti.html
http://www.icihaiti.com/article-19990-icihaiti-environnement-ratification-del-accord-universel-sur-le-climat.html
http://www.haitilibre.com/article-19986-haiti-actualite-zapping-politique.html
http://www.haitilibre.com/article-9072-haiti-avis-admission-a-l-isteah-en-sciences-de-l-education.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


clavreul
Posté le 05/07/2018 11:41:35
Monsieur Pierre Simon Georges Ministre de l'Environnement à raison de faire une priorité l'accès au Fonds Vert Pour le Climat pour lutter contre la pauvreté en restaurant l'environnement en Haïti. Les mesures d'atténuation des changements climatiques doivent être prises le plus vite possible. Dans la Contribution Prévue Déterminée au niveau National , il est clairement indiqué dans le chapitre : Eau que la création de lacs collinaires serait une partie de la solution pour satisfaire aux besoins des populations et réguler les cours d'eau. En effet, en Haïti ce programme fut initié par frère Francklin et repris par le Programme National des Lacs Collinaires PNLC . Actuellement, 228 lacs furent réalisés. Ce programme ne pourrait-il pas être repris dès la fin de la saison cyclonique.C'est un enjeu très important pour le Président Jovenel Moïse et pour les familles qui manquent cruellement d'eau . Le moment semble tout indiqué pour inscrire la reprise de la création de ces lacs collinaires dans le cadre de la préparation du Fonds Vert Pour Haïti
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n