iciHaïti - Politique : 1,8 milliards de Gourdes pour le prochain recensement général

iciHaïti - Savanette : Inauguration du pôle mère-enfant du Centre de santé

iciHaïti - Éducation : 98% de réussite à l’École nationale République du Brésil

iciHaïti - Politique : Importante séance de travail entre Céant et la Cheffe de la Minujusth

iciHaïti - PNH : Message de Gédéon aux 692 nouveaux policiers


+ de nouvelles


Haïti - Justice : Convoquée, la DG de la Loterie d’État tient tête au Commissaire du Gouvernement

iciHaïti - Économie : La RD souhaite la formalisation du commerce frontalier informel avec Haïti

Haïti - Culture : 3ème édition du Festival féministe «Nègès Mawon»

Haïti - Justice : 74% des détenus en Haïti, n’ont jamais été jugées

Haïti - Environnement : Don de 33 millions de la BID pour la gestion des déchets solides en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Politique : La France disposer à construire des Centres de Santé en Haïti mais...
12/07/2018 10:33:27

Haïti - Politique : La France disposer à construire des Centres de Santé en Haïti mais...
La France est disposé à construire des Centres de santé en Haïti dans la zone frontalière pour aider à réduire le nombre de femmes haïtiennes qui vont accoucher en République Dominicaine, mais le Gouvernement haïtien n'a manifesté jusqu’à présent aucun intérêt pour ce projet, a affirmé José Gomez, Ambassadeur de France à Santo-Domingo « Oui, nous sommes très disposés à aider, avec le soutien de l'Union européenne, à construire des Centres de santé afin que les femmes haïtiennes enceintes n'aient plus à franchir la frontière pour accoucher. »

L’Ambassadeur Gomez a expliqué « le problème est que ces centres doivent être construits en territoire haïtien et pour cela, il doit y avoir une manifestation officielle d'intérêt haïtien pour ce projet, mais jusqu'à présent, le Gouvernement haïtien n’a pas exprimer cet intérêt, donc c'est très difficile de le faire, mais nous sommes désireux comme français et européens de développer ces centres de santé, mais il y a faut avoir avant le soutien et l'intérêt des autorités haïtiennes. »

« Je pense que la création de Centres de santé en Haïti dans la zone frontalière est une réponse valable, mais le Gouvernement haïtien doit aider, ce n’est pas à nous de décider. » évoquant une situation similaire en Guyane française, où de nombreuses parturientes du Suriname viennent accouché, situation qui a été réglée après la construction d’un hôpital pour que les femmes n'aient plus à traverser la frontière.

Lire aussi :
http://www.icihaiti.com/article-23660-icihaiti-sante-l-insuffisance-de-services-medicaux-pousse-les-parturientes-haitiennes-en-rd.html
http://www.icihaiti.com/article-22617-icihaiti-sante-ouverture-d-une-maternite-moderne-a-anse-a-pitres.html
http://www.haitilibre.com/article-21694-haiti-rd-pres-de-8-milliards-de-pesos-en-soins-et-services-hospitaliers-aux-haitiens.html
http://www.haitilibre.com/article-21014-haiti-rd-plus-de-5-milliards-de-pesos-pour-l-accouchement-de-femmes-venues-d-haiti.html
http://www.haitilibre.com/article-19355-haiti-humanitaire-la-sante-maternelle-demeure-sous-financee.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


ojo agudo
Posté le 13/07/2018 09:50:44
@ Homme de Jacqmel --- Parce que José Gomez sera le prochain Ambassadeur de France en Haiti. Il prépare le terrain en somme.
Jul
Posté le 12/07/2018 15:50:07
Construire n'est pas le plus difficile. Ce n'est qu'une question d'argent. Par contre y maintenir du personnel qualifié est une autre affaire...sans parler de la bonne gouvernance nécessaire à une gestion et un approvisionnement de qualité. Bref attention à ne pas construire ce qui pourrait se transformer rapidement en coquille vide..
yfed302
Posté le 12/07/2018 13:12:33
Il devient clair que la france se met dans un jeu dangereux avec nos voisins dans le cadre d'une politique tout à fait définie quand il s'agit de nous. Ces deux pays, parmi d'autres, ont un objectif clair et bien précis: affaiblir autant que possible Haiti. Pour cela, tous les moyens sont bons. On ne saura jamais que les français nous aimaient tant jusqu'à nous offrir des centres de santé sur la frontière. Ils essaient de faire d'une pierre deux coups: porter secours aux femmes haïtiennes(semble-t-il) et du côté dominicain, s'assurer la signature de juteux contrats. Ils sont très pragmatiques ces français!
Ayisyen tout bon
Posté le 12/07/2018 12:17:01
J'ai entendu parler de ce projet ambitieux en république dominicaine. C'est louable un tel projet. Mais je me demande pourquoi des centres de santé et non pas des hôpitaux tertiaires. Nous avons déjà des centres de santé dans toutes les villes frontalières. Comme gyneco-obstetriciens exerçant ma carrière dans un hôpital frontalière du côté de la république dominicaine, je me pose la question, ont-ils vraiment connu la raison pour laquelle les femmes haïtiennes vont accoucher en république dominicaine. Construire des centres de santé dans les villes frontalières réduiront vraiment la migration des femmes enceintes en république dominicaine? Pourrait-on croire que le gouvernement haïtien n'a pas voulu tout simplement la réalisation de ce projet? N'y a-t-il pas d'autres motifs? Il faut voir et analyser la qualité de service obstetrique que les hôpitaux domicains offrent aux femmes enceintes qui poussent les femmes haïtiennes se diriger vers les hôpitaux dominicains et chercher à faire de même offre chez nous pour finir avec cette migration.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n