iciHaïti - Sécurité : Réunion Stratégique de la PoliTour

iciHaïti - RD : 163 haïtiens déportés lors de contrôle migratoire

iciHaïti - Petit-Goâve : Manifestations non-stop annoncées à Barrettes

iciHaïti - Technologie : Journée Internationale des Jeunes Filles dans le secteur des TIC

iciHaïti - Tourisme : Conférence régionale annuelle des Clubs Rotary de la Caraïbe en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Football : Résultats et classements de la 12ème journée du CHFP

Haïti - Politique : Le nouveau Ministre de l’intérieur entre en fonction

Haïti - Environnement : Haïti se prépare pour la Conférence internationale sur les changements climatiques

Haïti - Sécurité : Les USA soutiennent la garde-côtière haïtienne


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Retombées de l'alliance stratégique avec le Vietnam
04/01/2013 08:45:29

Haïti - Agriculture : Retombées de l'alliance stratégique avec le Vietnam
La série d'accords signés à Hanoï en Décembre 2012, entre le Gouvernement d'Haïti et du Vietnam, sont la preuve que la coopération Sud-Sud, peut conduire à l'échange fructueux des ressources, de la technologie et des connaissances. Cette coopération, offre le cadre d'une nouvelle forme de coopération à long terme, qui permettra à Haïti de répondre à la sécurité alimentaire, l'un de ses principaux défis.

Le gouvernement d'Haïti espère que ces accords permettront à Haïti de brûler les étapes et de créer un système de production agricole résiliente. Alors que 2013 commence, ces accords se traduisent par des retombées positives concrètes, y compris la baisse du prix du riz.

Selon le Premier Ministre, Laurent Lamothe « L'objectif principal des accords que nous avons signés avec le Vietnam, est de trouver des moyens novateurs pour assurer la sécurité alimentaire pour tous nos citoyens. » Le plan stratégique du Premier Ministre, identifie les moyens d'atténuer les effets des événements naturels majeurs sur l'approvisionnement alimentaire d'Haïti et, de réduire sa dépendance sur l'importation de produits agricoles. L'objectif du gouvernement haïtien est de parvenir à l'autosuffisance dans sa production alimentaire.

L'expérience vietnamienne est particulièrement pertinente pour Haïti, qui importe la majorité du riz que ses citoyens consomment. Au cours des 30 dernières années, ce petit pays d'Asie du Sud, confrontés à des pénuries alimentaires périodiques au lendemain de la guerre avec les État-Unis est passé d’importateur de riz, à celui de deuxième exportateur mondial de riz.

L'amélioration est venue par l'augmentation des terres en culture, en s'appuyant sur la technologie (amélioration les semences), les techniques de production du riz de montagne et en reposant sa production sur des petits exploitants, plutôt que sur des domaines agricoles de grande tailles.

En 2011, le Vietnam produisait 40 millions de tonnes de riz par an, la plus grande partie cultivée sur 7,2 millions d'hectares, par quelque 10 millions de familles agricoles cultivant entre 1/2 et hectare.

Le Vietnam va fournir à Haïti une coopération technique, pour répondre à la production de riz et d'autres produits agricoles. Il enverra des experts pour aider à mettre en place un système progressif de la production de riz de montagne, qui comprend la mécanisation des techniques agricoles, les techniques de prévention de l'érosion des sols et l'introduction de variétés de riz résistantes à la sécheresse.

Les accords comportent quelques avantages immédiats pour Haïti, en effet, le Vietnam fournira Haïti 300,000 tonnes de riz par an [à un tarif préférentiel], ce qui adressera les pénuries alimentaires périodiques. En conséquence, les Haïtiens débutent l’année 2013 avec un prix du riz 33% plus bas que l'an dernier.

Par ailleurs, dans le cadre de la nouvelle relation avec la compagnie vietnamienne Vietel, l'entreprise publique de téléphonie mobile, a fait don de 400 tonnes de riz pour le programme de cantine scolaire.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-7463-haiti-diplomatie-retombees-de-la-mission-au-vietnam-tous-les-details.html
http://www.haitilibre.com/article-7411-haiti-diplomatie-lamothe-au-vietnam-signature-de-3-accords.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Haitiinfirst
Posté le 05/01/2013 01:25:08
Je connais assez bien les Vietnamiens, c'est un peuple fier et beaucoup moins hypocrite que beaucoup de peuple que nous connaissons mieux en général. Ils ont pratiquement des similitudes historiques avec nous. Je pense que nous devons élargir la collaboration avec eux, même au niveau militaire, laboratoire aussi. C'est un peuple combatif comme nous qui s'est battu pour avoir un pays plus calme et dont les gens mangent à leur faim. [hors sujet] Nous avons essayé pendant des décennies avec les anciens colonisateurs mais ils gardent toujours leurs visions de soumission et ça ne changera jamais. Tournons nous vers des pays du Sud qui seront tellement contents de nous aider et de collaborer sans hypocrisie avec nous.
Gérandale
Posté le 04/01/2013 20:39:56
La Crête, se yon diri yo te konn kiltive nan Latibonite ki te gou anpil. Après s'être considéré meileur parmi d'autres pays le cultivant, une malédiction le frappe.Je ne sais pas quelle épidémie suspecte, a fait périr la production de cette variété à l'Artibonite après le passage de gordon. Autant d'autres bonnes variétés telles: madan gougous, madan zèv, diffalo...ont disparu.Pourtant, il était rentable pour les producteurs et était très appécié dans toutes les assiettes. Les terres de l'Artibonite réputée pour la culture de riz, refuse systématiquement de produire la crete. Lorsqu'on nous offre des aides d'insecticides, engrais...analyse t-on ces produits au labo? La production d riz subit le même sort que les cochons créoles, cocotiers et tant d'autres cultures. Un pays qui ne produit rien, sera tpujours dépendant de ce qui lui rend la main.
T-Leandre
Posté le 04/01/2013 17:47:47
Nous ne voulons pas faire de commentaires. Les enjeux sont de taille. Abandonner le marché Américain au profit du Vietnam n'est pas une mince affaire. Nous appuyons le commentaire de "Machan Diri"... Les grandes puissances veulent a tout prix nous maintenir sous leur domination. La coopération Sud-Sud est bénéfique pour les petits pays, mais mal perçue par les «pays Amis». Pour que le pays progresse, il faut une révolution. Si nou rete ak lot, nou pap jan m fe yon pa an avan. Nos relations avec le Venezuela nous soulagent grandement. Plus d'un voudrait voir mourir le Président Chavez pour que prenne fin la coopération entre Haiti et le Venezuela. Que les Haitiens se préparent a contrecarrer la politique hégémonique des grands !
machann diri
Posté le 04/01/2013 15:18:26
Oui @Maksim Grakis, Le Brésil avait reussi une percée sur le marché haïtien mais on a eu l'impression que les USA à un niveau quelconque ont réussi à faire stopper les activités afin de maintenir leur monopole. Je doute que les USA acceptent l'idée d'une récupération de la production de riz haïtien vu leurs agissements (distribution de riz américain gratuite à proximité des sites de production pour motif d'aider les plus démunis par exemple). N'oublions pas que l'importation de riz US s'est faite par l'intermédiaire du PLan PL 480 dans les années 90 soit sous l'embargo et que ce programme devait être provisoire mais la mariée étant trop belle, les compagnies américaines n'ont pu s'empêcher de maintenir leur monopole de fait par tous les moyens jusqu'a présent. Le Plan Paul Collier (américain) pour l'agriculture haïtienne n'est guère encourageant, il prévoit en effet l'intensification de la production de mangue, le pois noir, la pistache mais pas de riz, pas de bananes, pas de sucre en fait le paysan haïtien ne pourra produire que ce qui ne gènera en aucune manière les intérêts des multinationales US. Si le peuple s'est libéré de l'esclavage en 1804, de nos jours c'est bel et bien Haïti qui reste en esclavage, inféodé aux intérêts économiques étrangers. Bravo à la coopération Sud-Sud du Gouvernement et vivement les retombées bénéfiques de l'intégration caraïbo-latino-américaine.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n