iciHaïti - Taïwan : Préalables à d’éventuels grands projets d’infrastructures

iciHaïti - Politique : Réunion de la Sous-commission sur le transport terrestre bilatérale

iciHaïti - Justice : Utiliser les prisons comme centre de production

iciHaïti - Social : Situation alarmante dans les maisons d'accueil pour enfants

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : 2,45 km de route principale construite à Canaan


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - RD : Enquête sur la destruction par des haïtiens de certaines bornes frontières

Haïti - Handifoot : La Sélection haïtienne s'entraine aux USA pour la coupe du Monde

Haïti - Justice : Vers le renforcement de l’Inspection Judiciaire

Haïti - FLASH : Cargaisons d’armes à destination d’Haïti, saisie à Miami


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Projet de Centre de formation professionnelle
17/05/2010 09:25:30

Le ministre québécois des Relations internationales, Pierre Arcand, estime que les efforts pour la reconstruction d'Haïti doivent porter sur la formation professionnelle dans des domaines comme la menuiserie, la plomberie et l'électricité.

Il se pourrait que l'emplacement choisi, pour la construction de ce nouveau centre de formation soit à Corail, une municipalité située à 20 km de Port-au-Prince, dont le gouvernement haïtien voudrait faire une cité nouvelle.

Le gens formés dans ces techniques professionnelles sont moins susceptibles que les universitaires de quitter leur pays une fois diplômés. « Si on contribue à former 500 ouvriers de la construction, ce sera 500 ouvriers qui vont pouvoir travailler et gagner leur vie correctement ».

Le ministre précise que 50 % du budget de son ministère, dédié à l'aide internationale, allait déjà à Haïti avant le 12 janvier. Une collaboration qui ne date pas d'hier.

« Le gouvernement haïtien voit le Québec comme un pourvoyeur de ressources humaines», a-t-il ajouté. Lors de sa rencontre avec le premier ministre Max Bellerive, à Montréal, ce dernier lui a tout de suite dit : «Vous nous avez aidés sur la police, j'ai besoin de 300 fonctionnaires d'urgence [...] »

Le ministre qui s'est fait reprocher d'avoir fait état de contrats à venir pour la reconstruction d'Haïti, précise « Je n'ai jamais mentionné qu'on voulait notre part du gâteau, mais en même temps, on ne peut pas laisser tous les contrats aux Américains »

P/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n