iciHaïti - Social : «Quel échec désolant» dixit Michaëlle Jean

iciHaïti - Social : Des manifestants brûlent le drapeau américain et demandent l’aide de la Russie !

iciHaïti - Sécurité : La centaine de touristes québécois bloqués en Haïti bientôt évacués (MAJ)

iciHaïti - RD : Démenti de la Chancellerie dominicaine !

iciHaïti - Sécurité : La PNH célèbre le 23e anniversaire du CIMO


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : L’adresse à la Nation du Président a renforcé la mobilisation

Haïti - AVIS : Le Canada demande à ses citoyens de quitter Haïti

Haïti - Tourisme : Coup dur pour Haïti et le développement du secteur touristique haïtien

Haïti - FLASH : Les USA élèvent le niveau d’alerte voyageurs au maximum pour Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Actualité : zapping…
12/02/2019 10:44:48

Haïti - Actualité : zapping…
«Le pays n’est pas gouverné» dixit Youri Latortue :
Le sénateur Youri Latortue a déclaré concernant la démission du Chef de l'État « il ne s'agit pas du respect ou non du mandat de Jovenel Moïse. Le constat est que le pays n'est pas gouverné. On ne peut pas laisser le pays aller à la dérive avec un incapable à sa tête. »

Position commune pour le départ de Moïse :
Dans une note conjointe, publiée lundi, les responsables des partis et regroupements politiques FUSION, MOPOD, OPL, VERITE « Kontra Pèp La », Mocrhenha, « Ayisyen Pou Ayiti »et « Veye Yo » adoptent une position commune et exigent la démission du Président Jovenel Moïse et de son Gouvernement.

DIGICEL : Perturbations localisées :
La Digicel informe ses clients que son réseau fonctionne normalement sur l’ensemble du territoire. Par suite du blocage de certaines routes, des retards dans l’approvisionnement de carburant de certaines antennes peuvent entrainer des perturbations très localisées. Nous avons pris des mesures supplémentaires pour assurer l’alimentation en carburant des quelques antennes touchées, et demandons à tout un chacun de collaborer en facilitant le passage de nos équipes à travers les différentes routes du pays. Merci de votre patience et de votre compréhension.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-26904-haiti-crise-les-manifestations-affectent-l-approvisionnement-en-eau-de-la-capitale.html
https://www.haitilibre.com/article-26901-haiti-crise-le-service-de-la-voirie-de-la-capitale-est-suspendu.html

Démission du Chef de l’État pas à l’Agenda du Palais :
Selon Guichard Doré, Conseiller spécial du Présidents Jovenel Moïse, l’hypothèse de la démission du chef de l'État n’est pas évoquée au Palais National.

Mexique : Section consulaire fermée :
Compte tenu de la situation d’insécurité qui prévaut actuellement, la Section Consulaire de l'Ambassade du Mexique informe que la Section sera fermé jusqu'à nouvel ordre. Toutes les personnes ayant un rendez-vous réservé par notre système MEXITEL, seront accueillis sans prendre un nouveau rendez-vous une fois que le service au public sera rétabli. Prière de suivre nos prochains annonces.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Dikenson
Posté le 12/02/2019 14:00:41
La démission du président ne va pas résoudre les problèmes au contraire ça va ouvrir des brèches pour une multitude de présidents éphémères, du jour au lendemain la population peut monter des barricades pour renverser n'importe quel président. La solution doit passer par un dialogue franc avec toutes les forces vives du pays sous l'auspice de l'ONU et des notables haitiens . Le mandat du président pourrait faire l'objet du débat pour des élections générales en 2020. Pour moi la crise haitienne est une bonne guerre pour le grand changement socio- politique et économique du pays.
Grandin Labastide III
Posté le 12/02/2019 11:39:44
Je suis neutre vis a vis de cette problématique car je suis a l'extérieur depuis 35 ans. Mais je suis régulièrement les informations au sujet de mon pays natal. Le problème n'est pas seulement le président mais tous et s'il doit partir il en faudrait que tous partent car c'est un problème de mentalité, de mauvaise politique et de p'tit meurs que nous avons jamais laisser de côté. La constitution de 1987 en est pour beaucoup car voulant limiter le pouvoir du président, le rends Chef d'état faible et provoque l'absence de l'État. Les vrais coupables de cette crise constitue fortement dans la classe dominante qui contrôle les frontières, les douanes et aéroports du pays au détriment de l'État et au profit de leurs propres intérêts toxiques. Le contrôle de l'électricité, des télécommunications font du pays un état en faillite. Pour répondre à cette crise, il va falloir nationaliser ses institutions
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n