iciHaïti - Petit-Goâve : Agression à la machette au cours d’une manifestation

iciHaïti - Littérature : Fédia Stanislas lauréate du Prix littéraire Deschamps

iciHaïti - Inondations : Distributions d’aide dans la zone metropolitaine

iciHaïti - Religion : La crise au pays serait l’œuvre d’un mauvais esprit...

iciHaïti - Petit-Goâve : Le Maire Limongy aide les manifestants mais pas les victimes d'inondations


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : La SOGENER refuse de payer les 194 millions réclamé par le BMPAD

Haïti - Coupe du Monde U-17 Brésil 2019 : Liste des joueurs convoqués et calendrier

Haïti - Politique : 2ème semaine de grève de la faim...

Haïti - Manifestation : 16 blessés, 1 mort, vandalisme et affrontements


+ de nouvelles



Haïti - Jacmel : La démission de Edwin Zenny en détails
30/04/2011 14:30:34

Haïti - Jacmel : La démission de Edwin Zenny en détails
Dans une lettre adressé à Paul Antoine Bien-Aimé, Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territorales, le Maire de Jacmel, Edwin Zenny à annoncé sa décision de démissionner du cartel 2007-2011, faisant suite à son élection en tant que Sénateur de la République d’Haïti, élu dès le premier tour à 57,60 % aux élections du 28 novembre 2010.

« Je suis certain, Monsieur le Ministre, que la tache qui m’attend au Parlement est immense, mais je reste convaincu que les deux Maires-Adjoints, Viergela François et Ronald Andris, sauront fermement assurer le suivi des activités de la municipalité et répondre aux besoins de la population Jacmelienne » rassure Edwin Zenny, ajoutant que « mon honnêteté envers vous [le Ministre Bien-Aimé], en tant que Maire de Jacmel, me faisait obligation de vous communiquer mon état d’âme afin de combler les attentes de ceux qui avaient placé leur confiance en moi » et précise qu' « en renonçant aujourd’hui à mon poste de Maire de Jacmel, je ne fais que m’engager d’avantage au service de la commune de Jacmel, du Département du Sud-est et du peuple Haïtien en général ».

Lors d’une conférence de Presse mercredi 27 Avril 2011, Edwin Zenny a annoncé qu’il a laissé la caisse de la Maire de Jacmel avec un montant d’environ 1.500.000 gourdes.

Il a indiqué que le ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales lui doit 5 mois d’arriéré de salaire et une somme de 200.000 dollars Haïtien utilisés pour le paiement du personnel.

Toujours dans cette conférence de Presse, Edwin Zenny a annoncé dans les prochains jours une vague de révocation des directeurs départementaux de la région du Sud-est.

Notons qu'actuellement toutes les transactions du compte de la Mairie sont bloquées parce que l’ex-maire Edwin Zenny était le seul qui avait le droit de signature. Il se dit prêt à rencontrer le Ministre afin de débloquer la situation.

HL/ Claudy Bélizaire

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


olivier Jr
Posté le 03/05/2011 19:45:05
Tous les fonctionnaires du Gouvernement sortant devraient rendre compte de leurs gestions auprès des instances compétentes en la matière. L'ex Maire Edwin Zenny a posé un geste exemplaire et sublime tout en faisant preuve de transparence administrative en dévoilant les états financiers de sa Mairie. Si d'autres tels les différents Ministres n,arrivent pas à suivre l'exemple,le nouveau gouvernement devrait les forcer à ouvrir même leurs comptes de banques personnelles et ceux de leurs familles immédiates. L'administration des affaires publiques comporte certaines exigences qui sont tout à fait incontournables. Il y a des Maires qui ont commis des abus graves envers les citoyens de leurs villes et qui devaient être traduits devant la Justice. À St Louis du Nord, le Maire s'est enrichi démésurément aux dépens des citoyens de sa ville. Entouré d'une armée personnelle estimée à une soixantaine d'hommes arméee de fusils de calibre 12 surnommée KDS. Il compte sur l'appui de ses bandits armés pour commetre des actes les plus injustes. Vols de terrains privés, expropriation illégale et forcée,poste de péage gardé à longueur de journée par ses hommes armés qui vous forcent à payer afin de regagner votre résidence, propriétaire d'hôtel, de chaîne de télé, de plusieurs résidences en Floride etc. Je suis moi-même une victime de de ce Maire cruel qui a failli me tuer en juillet dernier pour me voler un terrain qu'Il occupe encore aujouurd'hui et dont il a vendu une partie à une ONG.
Roldy
Posté le 01/05/2011 08:43:50
Voilà un modèle typique de transparence dans la conduite des affaires Publiques d'un Maire soucieux du bien-être des citoyens de sa commune. L'ex-Maire Edwin Zenny, aujourd'hui, premier Sénateur du Sud-est, est des rares Maires du pays qui, non seulement a dévoilé publiquement l'état de la caisse de la Mairie de Jacmel, mais aussi et surtout, se dit prêt à collaborer avec son ancien Ministre de Tutelle en vue de débloquer des fonds que seule sa signature fait défaut tout en recommandant au Ministre ses deux anciens collaborateurs pour assurer la continuité. Nous ne doutons pas un instant que sur les 140 Mairies de la République que Edwin Zenny est le seul Maire transparent que la République ait connu. Loin de là. Il en existe d'autres. Mais, pour ces deux décennies, il est le premier à le faire. Après coups, d'autres responsables imbus de leur responsabilité voudraient en faire de même, surtout à la fin de leur mandat respectif, ce sera un bon début pour la démocratie et la lutte contre ce cancer qui gangrène l'administration publique haïtienne : « la corruption sous toutes ses formes». Bravo Sénateur! La Nation vous en sera très reconnaissante comme modèle de transparence.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n