iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA

iciHaïti - CERMICOL : Situation critique au centre de Réinsertion des Mineurs

iciHaïti - Politique : Le Canada sanctionne 3 chefs de gangs haïtiens


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Séance de travail au MJSAC avec les syndicats du Ministère

Haïti - Politique : Le Premier Ministre Conille a présidé une importante réunion sur la sécurité

Haïti - FLASH : Le P.M. annonce des mesures pour avoir des résultats concrets pour la population (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Justice : La Concertation pour Haïti réclame un procès contre Duvalier
27/11/2011 08:52:18

Haïti - Justice : La Concertation pour Haïti réclame un procès contre Duvalier
La Concertation pour Haïti demande impérativement au gouvernement haïtien de traduire l'ex-dictateur Jean-Claude Duvalier en justice. Dans une lettre adressée au Président de la République Michel Martelly, Michel Frenette, représentant d'Amnistie internationale Canada francophone au sein de la Concertation pour Haïti (CPH) soutient au nom de la Concertation, que la tenue d'un procès juste et équitable permettrait de rendre justice aux milliers de victimes du duvaliérisme. Cela permettrait ainsi de restaurer la confiance du peuple haïtien en un système de justice efficace.

Selon la Concertation pour Haïti « Il est maintenant impératif que le gouvernement haïtien confirme publiquement sa volonté de non-ingérence dans le travail des autorités judiciaires afin qu'elles mènent à terme des enquêtes approfondies et impartiales sur les graves violations commises sous le régime Duvalier. Il s'agit d'une occasion unique dans l'histoire d'Haïti pour mettre enfin un terme au cycle incessant de l'impunité qui a toujours prévalu et de permettre ainsi la reconstruction de la mémoire collective en préservant la dignité du peuple haïtien tout entier. L'histoire a montré qu'il ne peut y avoir ni réconciliation véritable, ni entente nationale digne de ce nom qui ne passe par la voie de la vérité, de la justice et de la réparation ».

Lettre au Président Michel Martelly :

« Montréal, le 24 novembre 2011

Monsieur le Président de la République,

Fondée en 1994, la Concertation pour Haïti est un regroupement d’organisations québécoises et canadiennes qui participent au mouvement de solidarité avec le peuple haïtien en marche vers une société non-violente, plus juste et démocratique.

La Concertation pour Haïti s’adresse aujourd’hui à vous pour que le pouvoir Exécutif garantisse aux autorités judiciaires l’indépendance, les moyens matériels et financiers et la sécurité indispensables pour que soit déféré à la justice l’ex-président Jean-Claude Duvalier, afin que ce dernier fasse l’objet d’un procès juste et équitable.

Déjà, les plaintes déposées ont été jugées recevables et le juge d’instruction a transmis le dossier au Commissaire du gouvernement. Il est maintenant impératif que le gouvernement haïtien confirme publiquement sa volonté de non-interférence dans le travail des autorités judiciaires afin qu’elles mènent à terme des enquêtes approfondies et impartiales sur les graves violations commises sous le régime de Jean-Claude Duvalier. Non seulement parce que c’est son « devoir », comme l’a rappelé la Commission interaméricaine des droits de l’homme (Déclaration du 17 mai 2011). Mais aussi parce que c’est une occasion unique dans l’histoire d’Haïti pour enfin mettre un terme au cycle incessant de l’impunité qui a toujours prévalu. Pour vous, Monsieur le Président, qui aviez fait du rétablissement d’un État de droit un axe majeur de votre campagne électorale, c’est là une opportunité historique à ne pas manquer.

Tenir un procès juste et équitable, ce serait rendre justice aux milliers de victimes du duvaliérisme et restaurer la confiance des Haïtiens dans un système de justice renforcé. À l’inverse, mettre fin au processus confirmerait l’idée selon laquelle il n’y a pas de justice en Haïti, même pour les pires crimes.

Tenir un procès juste et équitable, ce serait également travailler à la « reconstruction de la mémoire collective et de la dignité du peuple haïtien tout entier » comme a tenté de le rappeler Amnistie internationale lors de la présentation de son rapport « On ne peut tuer la vérité », interrompue par les partisans de Jean-Claude Duvalier, le 22 septembre dernier.

Nous sommes conscients qu’aller de l’avant est une décision difficile à prendre et que bien des motifs, quelquefois d’apparence noble, pourront être évoqués pour s’y soustraire. Mais il n’y a pas d’échappatoire possible puisque l’histoire a montré qu’il ne peut y avoir ni réconciliation véritable, ni entente nationale digne de ce nom qui ne passe par la voie de la vérité, de la justice et de la réparation.

Nous sommes conscients également que mener à terme un procès juste et équitable à l’encontre de Jean-Claude Duvalier et d’autres agents de l’État placés sous ses ordres représente un immense défi pour le système judiciaire haïtien. Mais nous sommes convaincus qu’il peut être relevé avec le soutien technique de la communauté internationale. Si les autorités haïtiennes adressent une requête en ce sens au gouvernement et à la société civile du Canada, la Concertation pour Haïti fera pression pour qu’une réponse adéquate y soit apportée.

En Haïti, le Collectif contre l’impunité fait valoir que « l’impunité ne peut être le destin d’Haïti ». Donnez-leur raison, monsieur le Président, en profitant de ce rendez-vous exceptionnel de votre pays avec l’Histoire.

Soyez assuré de toute la considération des organismes signataires,

Michel Frenette Pour la Concertation pour Haïti

Organismes signataires :

  • Alternatives
  • Amnistie internationale Canada francophone
  • Association québécoise des organisations de coopération internationale (AQOCI)
  • Centre Justice et Foi
  • Centre international de solidarité ouvrière
  • Coalition pour la protection de l’environnement et le développement durable en Haïti (COPEDH)
  • Comité de solidarité/Trois-Rivières
  • Développement et Paix
  • Droits et Démocratie
  • Église Unie du Canada
  • Équitas
  • Handicap International
  • L’Entraide missionnaire
  • Regroupement des organismes canado-haïtiens pour le développement (ROCAHD)
  • Solidarité, Union, Coopération (SUCO)
  • YMCA du Québec


CC. Son Excellence monsieur Garry Conille Premier Ministre »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Désolé il n'est plus possible de réagir à cet article


Claudette
Posté le 27/11/2011 23:34:19
@Emmanuel -- Je ne comprends pas votre logique. Si le peuple ne mange pas 3 fois par jour c'est exactement a cause de ces criminels, des dilapideurs de fonds de l'État. Ce n'est pas à cause des etrangers qui nous tendent la main. Tous ceux qui sont passés au pouvoir sont devenus riches et les pauvres plus pauvres. Les Duvaliers et leurs partisans ont dilapides les caisses de l'etat comme si c'etait leur bien personnel. Il faut qu'il paye pour ces crimes, sinon les pauvres seront toujours sous les tentes d'une façon ou d'une autre. C'est super important qu'on arrête ces crimes et abus en Haiti.
patchouko
Posté le 27/11/2011 18:28:48
Je remarque que les signataires de cette lettre sont des ONG et associations étrangères qui n'ont pas la même approche que nous autres en Haïti. Le président Martelly tente un rapprochement avec les ex-Présidents d'Haïti et essaie de les impliquer dans la gestion du pays sous forme de conseils. Il ne s'agit pas d'une sélection d'anciens Présidents qui lui plaisent ou qui seraient ses alliés politiques, mais bien de tous les anciens Présidents présents dans le pays, c'est-à-dire le Général Prosper Avril, le Président Jean-Claude Duvalier, le Président René Préval et le président J.B. Aristide. Je comprends très bien le désir d'associations ou de groupes de personnes de demander justice mais dans ce cas le pacte serait rompu. Et serait-ce bénéfique pour le pays et le peuple haïtien ? Ne verrait-on pas les antagonismes traditionnels ressurgir ? Dans le cas présents les partisans de Jean-Claude Duvalier ne risquent-ils pas, dans leur frustrations, de demander le jugement du Président Aristide par exemple ? Des crimes et des atteintes au droits humains ont été commis sous tous les gouvernements, il y aurait donc matière à procès. Mais qu'en serait-il des conséquences et du fragile équilibre de concorde institué par le Président Martelly ? D'autant plus qu'une majorité d'Haïtiens apprécie cette entente inédite en Haïti. Il est bien entendu qu'on ne peut pas demander à des organisations étrangères de comprendre la situation haïtienne.
Jaguar
Posté le 27/11/2011 17:12:50
Cher frere @Emmanuel, ce problème de justice est aussi une des affaires parmis les gros problemes a résoudre, mais que dites vous des 60,000 de vos compatriotes que Duvalier et ses chiens de chasse ont torturés et tués? Donc pour des crimes de grande envergure, si la justice ne fait rien, cela va toujours rester parmi les plus gros problemes a résoudre et les gens sans foi ni loi n'arrêteront pas de danser a ce bal macabre... Mes vives salutations a vous.
Jaguar
Posté le 27/11/2011 17:03:34
Chère compatriote @Virginia, je suis complètement d'accord avec vous pour que ceux qui ont commis des crimes odieux a Haiti et aux membres de sa population soient jugés, mais pour l'instant la justice doit commencer par Duvalier contre qui beaucoup de plaintes ont été déposées. Lorsqu'on aura réglé celui de Duvalier, on s'occupera des autres torsionnaires si la justice recoit des plaintes contre eux avec preuve a l'appui comme dans le cas de Duvalier qui a fait plus de 60 milles victimes. Sachez que si vous ou vos parents se trouvaient parmis ces victimes, vous aussi, vous auriez déposé des plaintes pour l'honneur de la famille et du respect a la vie. Vous avez demandé de laisser Monsieur Duvalier en Paix, oui c'est bien, mais après son proces, il aura cette Paix! Patriotiquement votre!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n