iciHaïti - Boat People : 86 haïtiens intercepté au large de Providenciales

iciHaïti - ALERTE : Tentatives d'escroqueries liées à des bourses d’études en France

iciHaïti - Cap-Haïtien : Une maison s’effondre au moins 2 victimes

iciHaïti - Social : Amélioration sanitaire dans les prisons haïtiennes

iciHaïti - Tennis : Naomi Osaka abandonne sa nationalité américaine


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : 34 policiers tués en 9 mois, une hausse de plus de 200%

Haïti - Politique : Helen La Lime nommée à la tête la nouvelle Mission spéciale de l’ONU en Haïti

Haïti - Politique : Pus de 200 organisations de plus de 20 pays soutiennent la lutte en Haïti

Haïti - Social : Timide reprise des activités après 3 jours de mobilisation


+ de nouvelles



Haïti - Social : Réactions du Sénateur Steven Benoît sur la grâce de détenus
31/12/2011 06:52:03

Haïti - Social : Réactions du Sénateur Steven Benoît sur la grâce de détenus
Si les inquiétudes du Sénateur Steven Benoît, Président de la Commission de droits humains au Sénat de la République, sont légitimes en ce qui concerne la grâce présidentielle de certains détenus le 31 décembre, il est difficilement compréhensible, que celui-ci affirme faussement qu’on va relâcher 200 détenus. Affirmation d'autant plus surprenante, qu’il affirme avoir discuté avec le Premier Ministre et le Ministre de la Justice. Si tel était le cas, Me. Michel Pierre Brunache, le Ministre de la justice, n’aurait certainement pas manqué de lui rappelé sa déclaration publique de cette semaine où il dit très clairement qu’à partir « d’une liste de présélectionnés de près de 200 détenus, il appartiendra au Président de la République de décider, si c'est seulement 10 personnes ou 20 qui vont obtenir cette grâce... [...] le nombre de prisonniers à gracier est laissé à la discrétion du Président » Les affirmations du Sénateur Benoît ne peuvent que contribuer a semer la confusion dans l’esprit des citoyens qui ont déjà du mal à être correctement informée et risquent de susciter des réactions imprévisibles dans la population.

Le Sénateur Steven Benoît a déclaré « ...lorsque j'ai entendu la nouvelles j'ai été un peu inquiet [...] on va relâcher 200 personnes, c'est peut-être une bonne chose, mais je n'aimerais pas que dans la précipitation [...] des erreurs se glissent dans la liste et que le Président lui-même, animé de bonnes intentions, comme il n'a pas le temps et qu'il doit le faire avant le 31 décembre [...] que 10 criminels notoires ou 10 tueurs ou 10 assassins passe dans la liste [...] les criminels notoire méritent de passer toute leur vie derrière les barreaux [...] lorsque j'ai entendu la nouvelle j'ai pris le soin d’appeler le Premier Ministre et j'ai aussi pris le soin de converser avec le Ministre Brunache, je lui ai expliqué que je comprenais le geste du Président [...] je lui est dit, attention nous ne devons pas aller trop vite parce qu'il y a un réseau des droits humains, moi je suis le Président de la Commission des droits humains au niveau du Sénat [...] il y a un protecteur du citoyen [...] Il est important que la liste soit filtrée par ces différents organes [...] pour être sur qu'il n'y ai aucune erreur qui s’est glissée dans la liste du Président [...] nous félicitons le Président pour l'initiative, mais nous disons, faisons les choses correctement, mieux vaut libérer les personnes le 4-5 janvier et prendre le temps qu'il faut pour étudier les 200 dossiers, quand ils ont été condamné, pourquoi ils ont été condamné, est ce que la société n'a pas de problème avec les personnes qui figurent sur la liste? Dans ce cas là, je dit bravo au Président faisons-le. Mais moi même, en tant que responsable de la Commission de droits humains au Sénat, j'ai l'obligation envers mes collègues et envers la population haïtienne, et les victimes, de nous assurer que la justice est rendue [...] ce n'est pas une attaque contre le Président ni le Ministre de la Justice, loin de là [...] je veux juste m'assurer que cette décision est une décision réfléchie et qu'il n'y a aucune erreur dans cette décision... »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4591-haiti-social-des-detenus-devraient-beneficier-de-la-grace-presidentielle.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Roro robot
Posté le 31/12/2011 19:22:44
Tout ce que je veux dire a ce sujet c'est qu'il vaudrait mieux procéder a la libération de ces nombreux prisonniers retenus trop longtemps derrière les barreaux pour un délit mineur et sans jugement ou encore sans chef d'accusation. Quant aux condamnes dûment reconnus coupables, qu'ils purgent leurs peines (dans le respect des droits humains) sauf que l'on pourrait considérer quelques cas ou certains de ces condamnés auraient passé plus de la moitie du temps de condamnation en prison. Pour finir, il est temps de travailler sérieusement sur les procédures judiciaires en Haiti afin d'éviter d'écrouer et de garder en prison trop longtemps des gens accusés de petits délits parfois sans preuves et souvent sans chef d'accusations «La justice élève une nation» dit le Roi des rois, le Dieu Tout-Puissant.
bonzouti
Posté le 31/12/2011 11:49:26
Mr Benoit sait bien qu'il se trompe. S'il dit que 10 criminels peuvent être par erreur relâchés par le Président sans se rendre compte, il doit aussi se rappeler qu'il est celui qui s'apprêtait a couper des têtes jusqu'au rein pour protéger la peau du criminel notoire a chambre basse Arnel Belizaire son collègue et ami.
Neptune
Posté le 31/12/2011 11:01:11
Le sénateur a raison cette décision ne doit pas étre prise à la légére, les magouilleurs sont habiles, (les kinappeurs, les dealers) doivent rester en prison ils ont fait assez de victimes, la Commission des droits humains et le protecteur du citoyen doivent étre mis au courant de la liste, on doit prendre le temps qu"il faut.
Dave
Posté le 31/12/2011 07:32:11
Cette Constitution amendée contient encore une rafale d'erreurs pouvant causer obstacle au programme du Président et au peuple haitien.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n