iciHaïti - Boat People : 86 haïtiens intercepté au large de Providenciales

iciHaïti - ALERTE : Tentatives d'escroqueries liées à des bourses d’études en France

iciHaïti - Cap-Haïtien : Une maison s’effondre au moins 2 victimes

iciHaïti - Social : Amélioration sanitaire dans les prisons haïtiennes

iciHaïti - Tennis : Naomi Osaka abandonne sa nationalité américaine


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : 34 policiers tués en 9 mois, une hausse de plus de 200%

Haïti - Politique : Helen La Lime nommée à la tête la nouvelle Mission spéciale de l’ONU en Haïti

Haïti - Politique : Pus de 200 organisations de plus de 20 pays soutiennent la lutte en Haïti

Haïti - Social : Timide reprise des activités après 3 jours de mobilisation


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Président Martelly prudent devant l’amendement de la Constitution
31/12/2011 07:56:35

Haïti - Politique : Le Président Martelly prudent devant l’amendement de la Constitution
S’exprimant sur l’amendement de la Constitution, le Président Michel Martelly à fait savoir qu’il recevait des signaux contradictoires sur la question et qu’il allait constituer une équipe afin de ne pas prendre de décisions irréfléchies. Il affirme qu’en aucun cas il ne prendra une décision, qui engage le devenir de la Nation, dans la précipitation et qu’il entendait garder l’esprit calme et serein.

«...Pour les amendements, il y a une autre équipe qui va être constituée, parce que j'ai reçu des signaux mixtes. Par exemple il y a Me Gérard Gourgue, qui est actuellement au Canada qui m'a envoyé des messages importants, il m'a dit de ne pas avancer, pas avancer, pas avancer.. j'ai également le professeur Georges Michel qui nous dit la même chose, mais nous avons aussi d'autres personnes qui nous conseillent d'avancer.

Vous voyez, nous-même, nous ne voulons pas foncer tête baissée, il faut que nous sachions où nous allons, c'est un pays que nous gérons, ce n'est pas des folies que nous faisons, donc on est précautionneux, on réfléchi et on avance [...] aujourd'hui nous ne pouvons pas foncer tête baissée, il faut que les décisions soient mûrement réfléchies, parce que nous savons que tout ce que nous faisons, nous en sommes responsable. Nous allons prendre des décisions importantes pour le devenir d'une Nation, il faut que nous prenions le temps pour murir ces décisions pour ne pas les regretter après... »


Questionné pour savoir si le document de l'amendement corrigé et signé par les Présidents des deux Chambres était entre ses mains, le Président Martelly a répondu « Quel document ? [...] rien qui a été signé par l’Assemblée Nationale n'est entre mes mains et lorsque nous le recevrons, nous ne plongerons pas, comme je vous l'ai dit, nous garderons toujours la tête froide, l'esprit calme et serein... »

Rappelons que Rodolphe Joazile, le Président du Sénat, avait confirmé que le texte de la Constitution amendée, corrigée et ratifiée avait été remis au bureau de la Présidence lundi, mais il est vrai qu’entre la remise au bureau de la Présidence et les mains du Président, il y a une nuance politique et stratégique.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4583-haiti-politique-la-constitution-amendee-remise-au-bureau-de-la-presidence.html

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


chanjman
Posté le 01/01/2012 12:58:50
[hors sujet] Envoyons cet amendement constitutionnel sous les décombres. La tete haltière et le front haut, reprenons nos droits de souveraineté nationale. .Avancons avec la formation du Conseil Électoral Permanent pour pouvoir aboutir a l'établissement de la Haute Cours de justice pour juger les vendeurs de patrie. Président, vous n'êtes pas seul dans ce combat de recherche de la dignité du peuple haitien. Resistons aux pressions, d'ou qu'elles viennent. La Nation entière vous en saura gré.
atus
Posté le 01/01/2012 12:37:14
Cette question de document de Constitution amendee est un carrefour pelin-tête pour Haiti. Il faudrait faire appel à l'esprit qui animait les Peres Fondateurs de la Première Nation Noire indépendante pour comprendre le fondement du vouloir amender cette dernière qui constitue un blocage systématique pour les ennemis inavoués de la souverainnete nationale aujourd'hui. Le Respect de la Constitution, voila ce qui devrait nous animer. La Constitution parle pour elle-meme. D'abord, la Constitution, a la recheche de son respect en tant que document essentiel pour garantir l'existence de la Nation, fait appel au respect des Institutions indispensables pour protéger le territoire national en tant qu'entité tangible d'existence de cette Nation. Elle prévoit par exemple : que les forces armées et la police, sont les seuls signes visibles de l'existence de cette État-Nation. [hors sujet]
Cheval
Posté le 31/12/2011 18:20:32
Content de voir la prudence du chef de l'Etat. Ne vous laissez pas prendre au piege de ces mercenaires voulant hypothéquer les acquis démocratiques de notre Republique, Symbole de liberté, de dignité humaine inhérente et inéluctable, Haiti n'est pas a vendre et ne le sera pas. Gardons la tête haute et soyons toujours modèles pour la cause d'une humanité juste et équilibrée.Vive Haïti, prospère, participative pour toujours et pour tous...
rey
Posté le 31/12/2011 12:22:01
C'est très bien de ne pas agir trop vite Mr le Président, parce que cet amendement de la Constitution plongera le Pays dans des problèmes, il y a un doute raisonnable, si une voie n'est pas claire, si vous ne pouvez pas voir clairement là ou vous allez, il est mieux d'éviter cette voie, car cette voie là, pourra te conduire à la destruction et plonger le Pays dans les chaos.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n