iciHaïti - Sport : L’équipe de Polo d'Haïti reste un concurrent sérieux

iciHaïti - Culture : Entrée en vigueur de la rémunération pour copie privée

iciHaïti - Petit-Goâve : Polémique autour de changements de nom de rues

iciHaïti - Football : Formation d'entraîneurs d'élite

iciHaïti - Bac permanent : Préparatifs des examens de décembre


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Cap-Haïtien : Don de 64 millions de dollars pour le développement municipal

Haïti - Justice : «L’État Haïtien viole les droits de ses citoyens»

Haïti - Culture : Ouverture de la 5ème Édition «Ghetto Biennale 2017»

Haïti - Politique : Chèques «zombis» et surfacturation dans deux Ministères


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Étude sur la réintroduction du coton comme culture d'exportation
28/03/2016 09:20:30

Haïti - Agriculture : Étude sur la réintroduction du coton comme culture d'exportation
Timberland, « Impact Farming » et la « Smallholder Farmers Alliance »(SFA) ont annoncé le lancement d'une étude de faisabilité pour explorer la possibilité de réintroduire le coton comme culture d'exportation pour les petits agriculteurs haïtiens. Si l'étude est un succès, les possibilités de culture du coton biologique en Haïti sont vastes.

Avec le soutien de la SFA, Timberland et la Fondation Clinton, « Impact Farming » entreprend la nouvelle étude visant à évaluer la faisabilité de la culture du coton par de petits exploitants  et la certification biologique ou la participation à la « Better Cotton Initiative ». L'étude pourrait en outre habiliter la communauté agricole des petits exploitants haïtiens à devenir des participants actifs dans la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Rappelons qu’en 2010, Timberland et SFA avaient entrepris la création d'un puissant modèle d'agroforesterie durable qui a aidé les petits exploitants haïtiens à planter cinq millions d'arbres en cinq ans, amélioré simultanément les rendements des cultures, créé un programme de micro-finance, mise sur pied des entreprises agricoles en milieu rural et plus récemment, ouvert un marché d'exportation agricole pour le  moringa.  En fait, le mois dernier, la marque américaine Kuli Kuli a lancé une nouvelle ligne de « Moringa Green Energy shots » fait avec du moringa provenant d’Haïti et vendus dans les magasins « Whole Foods Market » à l'échelle nationale. http://www.haitilibre.com/article-16675-haiti-economie-moringa-et-chocolat-d-haiti-en-vente-aux-usa.html

« Notre programme avec Timberland a été un tel succès que nous avons vu le potentiel de reproduire le modèle en Haïti et l'adaptant pour le coton, le caoutchouc ou d'autres textiles et ressources »  a déclaré Hugh Locke, co-fondateur de SFA, ajoutant « Cette étude de faisabilité est la première étape qui pourrait modifier la dynamique du développement international et de l'approvisionnement. Il est un véritable témoignage de l'impact que la collaboration, la créativité et la réflexion à long terme peuvent avoir sur l'avenir d'un pays comme Haïti »

Dans le cadre de cette étude, la SFA travaille avec l'Université Quisqueya, première université privée d'Haïti, pour explorer la mise en place d'un nouveau Centre de recherche des petits exploitants de coton qui étudiera la culture du coton, les meilleures pratiques, entreprendra des études sur le terrain en lien avec les universités et Centres de recherche d'autres les pays engagés dans un travail similaire..

« Notre partenariat avec la SFA a déjà donné lieu à des bénéfices significatifs pour les petits exploitants agricoles en Haïti », a déclaré Colleen Vien, Directeur de la durabilité pour Timberland « Nous sommes impatients de voir les résultats de l'étude et potentiellement devenir un client des agriculteurs, avec lesquels nous avons travaillé pendant des années. En cas de succès, ceci est une autre excellente opportunité d'apporter une partie du cercle complet de notre chaîne d'approvisionnement ».

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Agrippa
Posté le 28/03/2016 19:52:47
Même si ces projets sont très prometteurs, l'obstacle majeur pour que cela soit un succès est la sécheresse. Pour pallier à ce problème, des travaux devraient être exécutés en vue de trouver d'éventuelles nappes d'eau souterraines et les exploiter. Mais les administrateurs responsables dans les ministères doivent s'en foutre royalement s'il n'y a pas de retombées monétaires immédiates pour eux.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n