iciHaïti - Éducation : Distribution d’ouvrages de sensibilisation sur les droits des enfants

iciHaïti - Coopération : Vers la relance du Programme pays Haïti-Chili

iciHaïti - Religion : Moïse au 23ème Congrès du renouveau charismatique

iciHaïti - Météo : Deux victimes par noyade dans le Sud

iciHaïti - Politique : Le Ministre Fleurant souhaite collaborer avec l’UNOPS


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - RD : Saisie de plus de 2,200 faux documents entre les mains d’haïtiens

Haïti - Montréal : 4 jeunes entrepreneurs représentent Haïti

Haïti - Éducation : Le Ministère se prépare aux examens d’État 2017

Haïti - FLASH : Le Convoi du PM fait un mort et un blessé


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Privert convoque le Peuple dans ses comices
19/07/2016 18:35:06

Haïti - FLASH : Privert convoque le Peuple dans ses comices
Le Président de facto de la République, Jocelerme Privert, a convoqué le peuple dans ses comices ce mardi 19 juillet, dans le cadre de la réunion du conseil des ministres tenue au Palais National. Le Chef de l'Etat a, en effet, informé que l'arrêté sera publié incessamment dans le journal officiel « Le Moniteur ».

Avant d'être adopté et signé, l'opportunité dudit arrêté a été largement débattue au cours du Conseil des Ministres présidé par Jocelerme Privert, accompagné du Premier ministre Enex Jean-Charles.

Dans son intervention, le Président Privert a rappelé l'importance de la date du 9 octobre 2016, retenue par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) pour la reprise de l’élection présidentielle d'octobre 2015, rendez-vous crucial pour l'avenir politique du pays. « Sous aucun prétexte, nous ne pouvons rater cette échéance ! Je vous exhorte tous à participer au processus devant aboutir au respect de cette date, » a-t-il affirmé, indiquant avoir pris la décision de convoquer le peuple dans ses comices tout en restant à la disposition de l'Assemblée Nationale appelée à prendre, le cas échéant, les dispositions qui s'imposent dans le cadre de l'application de l'article 7 de l'Accord du 5 février 2016 http://www.haitilibre.com/article-16533-haiti-politique-les-details-de-l-accord-de-a-a-z.html

« Ces élections constituent un enjeu majeur et inévitable pour l'avenir politique et démocratique de notre pays. Il s'agit de combler les vides observés et reconnus au niveau des organes des trois pouvoirs de l'Etat et de travailler au renforcement des institutions républicaines comme socle de notre démocratie en marche », a t-il poursuivi.

Tout en souhaitant bonne chance à tous les candidats, Jocelerme Privert a souligné l'obligation de parfaite neutralité de l'Exécutif et de toutes les instances de l'Etat dans le dit processus; et qu'il est nécessaire que « ces élections soient libres, honnêtes et démocratiques. »

Également d'importantes questions liées à la conjoncture, dont le financement des élections, ont été également à l'ordre du jour lors de cette rencontre au plus haut sommet de l'Etat.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Logo
Posté le 20/07/2016 09:48:55
Privert voulait dire: Bonne chance aux tricheurs lavalas! Avec le support du palais et un CEP au service de Privert Mme. Narcisse l'emportera, peu importe que le PHTK ait plus de votes...
Go
Posté le 20/07/2016 06:30:25
De quel droit et à quel titre Privert appelle le peuple aux élections ? Son mandat est terminé depuis le 14 juin il n'est donc plus Président provisoire (120 jours) et en attendant une décision du parlement il n'est plus rien qu'un Président de facto illégitime. À ce titre peut-il faire constitutionnellement une telle annonce ?
Sasaye
Posté le 20/07/2016 05:02:35
Le président Privert a exercé une patience examplaire, face aux débats infructueux et à l'échec du Parlement. Il est temps de poursuivre le chemin vers les élections importantes et incontournables pour l'avancement d'Ayiti. Le pays ne peut attendre les indécisions des sénateurs et députés. Jiocelerme Privert est encore président aussi longtemps que le parlement ne décide de le renvoyer. Alors, il n'est pas de facto. Il doit remplir sa fonction et prendre ses responsabilités.
Guy
Posté le 20/07/2016 01:02:47
Muscle! Dans l'esprit de certains acteurs l'artiste-président était de mauvaise foi, il fut constitutionnellement élu, légitime, mais ne voulait pas d'élections. Privert, de facto, illégitime est de bonne foi, il veut coûte que coûte réaliser les elections. C'est faux. la voie est ouverte pour Privert d'instaurer sa dictature avec la complicité d'Enex Jean Charles et au mépris de la Constitution haitienne. Le messie a une autre Constitution qu'il a déjà corrigée il puise sa source de pouvoir la-dedans pour convoquer son peuple en ses comices.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n