iciHaïti - Banque Mondiale : Présentation du rapport sur l'urbanisation

iciHaïti - Petit-Goâve : Colère des petites marchandes contre la mairie...

iciHaïti - Coupe du monde FIFA U-20 : Match décisif pour nos Grenadières

iciHaïti - Social : 2ème édition du Carnaval de la Croix-des-Bouquets

iciHaïti - Football : Frantzdy Pierrot va entamer une carrière en MLS


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Agriculture : Jovenel remet 40 moulins à riz aux agriculteurs de l’Artibonite

Haïti - RD : 930 haïtiens interpelés à Samaná en 24 heures

Haïti - FLASH : Plus de 400 écoles soupçonnées de fraudes, menacées de sanctions

Haïti - Politique : 3 millions d’haïtiens ne sont pas inscrit dans les registres nationaux


+ de nouvelles



Haïti - Santé : 279 prêtres vaudou formés sur le choléra
04/09/2016 09:15:25

Haïti - Santé : 279 prêtres vaudou formés sur le choléra
Dans le cadre du plan national d’élimination du choléra 2012-2022, un projet de lutte contre le choléra est implémenté par Oxfam en partenariat avec la DSN, la DSNE, la DSC dans les départements du Nord/Nord-est depuis 2014 et du Centre depuis 2015, grâce à des financements de l’UNICEF.

Rappelons que le choléra est une maladie humaine causée par le vibrio cholerae qui peut être traitée facilement si on assure une prise en charge à temps. Malgré les multiples efforts déployés dans le cadre de l’élimination du choléra, il représente encore dans le pays un grand problème de santé publique.

En Haïti, le travail de lutte contre le choléra doit prendre en compte les croyances, les pratiques et les connaissances existantes afin de pouvoir initier un changement de comportement nécessaire à la réduction du nombre de personnes atteintes par le choléra. Au niveau des croyances, de nombreuses personnes croyaient qu’il existait deux sortes de choléra (un vrai et un faux) ou que le choléra était le résultat d’une malédiction divine ou d’un sort maléfique. Cette conception erronée de la maladie du choléra les oriente vers les prêtes du vaudou (hougans et mambos) en quête de guérison. De ce fait, un des axes du travail de sensibilisation de ce projet a été de travailler directement avec les prêtes du vaudou dans les zones de provenance des cas suspects sur la prévention du choléra. Le but était en effet de sensibiliser et former les leaders vaudous des zones concernées sur la prévention du choléra, la préparation du SRO –Sel de Réhydratation Oral), la décontamination intra-domiciliaire et le référencement d’un cas suspect de choléra dans un centre de santé le plus proche de leurs domiciles ou leurs lieux de travail afin qu’ils contribuent ainsi à réduire la mortalité liée au choléra.

C’est au total, 279 prêtres vaudous (hougans et mambos) de 9 communes différentes (Ouanaminthe, Fort-Liberté, Mombin Crochu, Limbé, Plaisance, Borgne, Cap-Haïtien, Port-Margot) qui ont été formés.

Ils savent désormais que le choléra est une maladie infectieuse causée par le vibrio cholerae, connaissent les signes et les symptômes du choléra et sont capables d’identifier un cas suspect de choléra.Ils sont capables de préparer une Solution de sel de Réhydratation Oral (SRO) et de réhydrater dans l’immédiat un cas suspect de choléra; d’appeler le personnel du centre de santé le plus proche ou de référer un cas suspect de choléra au centre de santé le plus proche de leur domicile ou de leur lieu de travail habituel. Ils savent comment préparer une solution chlorée pour désinfecter leur domicile ou leur lieu de travail habituel.

Les hougans et les mambos ne sont pas tous d’avis que le choléra est une maladie infectieuse. Certains d’entre eux disent qu’il existe deux types de choléra: un vrai choléra (causé par le vibrio cholerae) et un faux choléra (causé par l’homme via des « poudres, des batteries et des zombies choléra »). Sur ce point, il reste un grand travail de sensibilisation à réaliser. Mais en cas de diarrhée, ils sont tous d’accord qu’il faut réhydrater la personne et l’envoyer à l’hôpital.

Les prêtes du vaudou ont participé activement dans les discussions lors des rencontres et ont montré un grand enthousiasme pour les activités de démonstration de la préparation du SRO. Ils ont partagé leurs expériences et leurs compréhensions du choléra. Cependant nous devons continuer le travail et sommes en train de mettre en place avec les prêtres vaudous un plan de suivi pour les alertes précoces et le référencement des cas suspects de choléra.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n