iciHaïti - Culture : Des graffeurs canadiens et haïtiens réalisent une murale devant l'Hôtel Best Western

iciHaïti - Théâtre : L’écrivain haïtien «Jean d’Amérique» finaliste du «Prix Théâtre RFI»

iciHaïti - Politique : Les ambitions du fils de «Baby Doc»

iciHaïti - Gonaïves : Travaux en vue du bétonnage de routes à Raboteau

iciHaïti - Québec : Michaëlle Jean au Parlement francophone des jeunes des Amériques


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Evans Paul déplore les propos antidémocratiques de Lafontant

Haïti - Économie : Résultats positifs pour les gagnants du concours «Renesans»

Haïti - Économie : 375 millions de dollars d’investissement en 2017, un record en trompe l’oeil

Haïti - Sécurité : La RD un marché lucratif pour le trafic d’armes venant d’Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Santé : 13,650 femmes sinistrées vont donner naissance dans moins de 90 jours
06/11/2016 09:40:02

Haïti - Santé : 13,650 femmes sinistrées vont donner naissance dans moins de 90 jours
Le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) a appelé à une plus grande attention face à la vulnérabilité des femmes à la suite du passage de l’ouragan Matthew, qui a dévasté non seulement les moyens de subsistance des populations, mais aussi les infrastructures sanitaires.

« Notre tâche urgente est de protéger la santé et les droits des femmes et des filles et de veiller à ce que leurs besoins essentiels, qui sont souvent négligés dans les situations humanitaires, soient rapidement atteints » a déclaré Babatunde Osotimehin, le Directeur exécutif du FNUAP.

Sur les 2,1 millions de personnes touchées, environ 546,000 sont des femmes en âge de procréer, avec environ 13,650 femmes qui devraient donner naissance dans les trois prochains mois. Le FNUAP estime également que 10,950 femmes et adolescentes sont exposées à des violences sexuelles.

Une récente évaluation conjointe, avec les ministères haïtiens de la Santé et de la condition féminine, des infrastructures sanitaires dans les deux départements les plus touchés, la Grand'Anse et les les Nippes, a révélé que 23 des 26 établissements avaient été touchés. Sur 11 installations, seulement dans la Grand'Anse, 2 ont été complètement détruits, 2 ont été fermés, aucun n'a d'électricité ou de l'eau et tous nécessitent des agents de santé.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Deleon annecatherine
Posté le 08/11/2016 15:05:06
En general les mois d'octobre de novembre et de decembre repersentent les pics de naissance en Haiti ce n'est donc pas etonnant que l'on ait ce nombre aussi eleve. Ce sont des grossesses qui evidemment existaient avant le cyclone. Le grand probleme c'est que frequemment, il s'agit de grossesses d'adolescentes donc de grossesses a risques! Maintenant aux directeurs d'hopitaux de Centres de Sante de prendre les mesures adequates pour que ces naissances soient convenablement prises en charge.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n