iciHaïti - Culture : L’organisation Miss Haïti, contrainte de changer Miss

iciHaïti - Politique : Premier Conseil de direction pour le nouveau Ministre du Commerce

iciHaïti - Politique : Nouveau coordonnateur du projet «Pour une Éducation de Qualité en Haïti»

iciHaïti - Séisme : Près de 80 écoles endommagées ou détruites

iciHaïti - 212e Dessalines : «La police ne restera pas les bras croisés»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : Appel à la solidarité avec les femmes rurales

Haïti - Justice : Urgence d’agir au Centre de Rééducation des Mineurs en Conflit avec la Loi

Haïti - Football : Nos Grenadiers s’imposent contre Sainte-Lucie [2-1] dans un match difficile

Haïti - Économie : L’agriculture chute de - 2.5% au 3e trimestre


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Examens d’État, plusieurs milliers de candidats non validés
27/05/2017 08:35:14

Haïti - FLASH : Examens d’État, plusieurs milliers de candidats non validés
Méniol Jeune, le Directeur Général du Ministère de l’Éducation, Renan Michel, le Directeur du Bureau National des Examens d’État (BUNEXE), Maxime Mesilas, le Directeur de l'enseignement secondaire et Nadine Henry, la Drectrice de l'enseignement fondamental, ont fait le point sur l'état d'avancement des préparatifs pour la tenue des Examens d’État débutant le 3 juillet prochain avec les épreuves de la 9ème année fondamentale et des Examens des Écoles Normales d'Instituteurs (ENI).

La validation des candidats aux examens d'État a été au centre de cette conférence de presse.

Renan Michel a annoncé que plusieurs milliers de candidats non validés, ne pourront pas prendre part à ces épreuves expliquant qu’il s’agit de candidats qui n'ont pas réussi les épreuves de 9ème année fondamentale 4 ans auparavant et de cas de candidats recalé qui s'inscrivant dans deux écoles à la fois...

Le Directeur du BUNEXE dénonce cette pratique dans certaines écoles qui ne respectent pas les règlements et les procédures légales en matière d'inscription aux examens d'État et de passage en classe supérieure.

Le Directeur Général Jeune se veut très ferme sur ces fraudes et annonce que des sanctions seront appliquées contre ceux qui affectent la bonne marche du système et salissent l'image de l'école haïtienne. Insistant sur l'importance et les enjeux des examens d'État, il informe que toutes les dispositions sont prises pour garantir le bon déroulement des épreuves, il demande la contribution de toute la communauté éducative et de la population pour la bonne passation des épreuves officielles.

Calendrier des examens d'État :
- Examens de 9 ème année fondamentale : du 3 au 5 juillet ;
- Examens des Écoles Normales d'Instituteurs (ENI) et des Centres d'Éducation Familiale (CEF) : du 3 au 7 juillet ;
- Examens du bac : du 10 au 13 juillet ;
- 2ème Session spéciale des recalés : du 21 au 24 août ;
- Examens de Formation Technique et Professionnelle (FTP) : 31 juillet au 5 août.

Pour la session des recalés en août, l'inscription des candidats se fera au cours de la période allant du 5 au 20 juin.

Notons qu'à partir de cette année, les nouveaux candidats, sont totalement séparés des recalés en raison notamment des problèmes de logistique en vue d'identifier les centres d'examens répondant aux normes.

Enfin, Maxime Mesilas et Nadine Henry, ont apporté des précisions sur le processus de montage des textes d'examens et le support qui sera fourni aux candidats en vue de les aider à mieux préparer leurs examens. Ces matériaux sont disponibles au local de l'enseignement secondaire et de l'enseignement fondamental à Nazon et sur le site du Ministère www.menfp.gouv.ht/mobile/

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-14297-haiti-technologie-le-menfp-propose-une-application-mobile-pour-reviser-le-bac.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Fidèle
Posté le 28/05/2017 05:57:02
Pourquoi prendre des mesures en faveur des fraudeurs ? Au contraire, si c'est vraiment le cas, ils devraient être punis !
Sasaye
Posté le 27/05/2017 09:00:03
Quelles mesures vont-ils prendre pour aider les milliers de candidats non validés à prendre part dans les épreuves? Ils sont les vrais victimes du systèmes. Les abandonne-t-on à un avenir sans futur?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n