iciHaïti - Banque Mondiale : Présentation du rapport sur l'urbanisation

iciHaïti - Petit-Goâve : Colère des petites marchandes contre la mairie...

iciHaïti - Coupe du monde FIFA U-20 : Match décisif pour nos Grenadières

iciHaïti - Social : 2ème édition du Carnaval de la Croix-des-Bouquets

iciHaïti - Football : Frantzdy Pierrot va entamer une carrière en MLS


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Agriculture : Jovenel remet 40 moulins à riz aux agriculteurs de l’Artibonite

Haïti - RD : 930 haïtiens interpelés à Samaná en 24 heures

Haïti - FLASH : Plus de 400 écoles soupçonnées de fraudes, menacées de sanctions

Haïti - Politique : 3 millions d’haïtiens ne sont pas inscrit dans les registres nationaux


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Une honte nationale et un affront à Dany Laferrière
11/09/2017 09:49:10

Haïti - FLASH : Une honte nationale et un affront à Dany Laferrière
Dimanche aux environs d"une heure de l'après-midi, un groupe de jeunes, membre du le Front Mixte de Libération de Petit-Goâve, ont effacé le nom de Dany Laferrière de la bibliothèque fraîchement reconstruite... Ils ont justifié leur acte dans le cadre du respect de la Constitution haïtienne, qui interdit qu'un édifice public porte le nom d'un personnage vivant.

Notre Dany, natif de Petit-Goâve qui a grandi à la rue Lamarre, notre unique académicien et notre fierté nationale, ne mérite pas un tel sort. Quelle déception ! Quelle honte !

« Ces jeunes de Petit-Goâve, qui par empressement et méchanceté ont effacé le nom de Dany Laferrière de la bibliothèque ont commis un grosse erreur. »

D'ailleurs, l'ONG allemande Welthungerhilfe (Agro ActionAllemande - AAA) qui a financé cette bibliothèque rappelle qu'elle n'avait pas encore remis les clés de l'ouvrage à l'État Haïtien... « Tant que cette formalité n'est pas remplie, les autorités n'ont aucun droit sur la bibliothèque. »

En prétendant défendre la Constitution, ces jeunes "intellectuels" aveuglés par une supposée passion nationaliste ont posé un acte illégal. Il fallait attendre que l'ouvrage soit remis officiellement aux autorités locales. Une fois encore, le FML, en dépit de la justesse de ses revendications sont très mal partis...

« La violation de la Constitution ne doit servir de prétexte à personne pour combattre ouvertement un intellectuel qui a fait l'honneur d’Haïti à l'échelle internationale. »

HL/ HaïtiLibre / Guyto Mathieu (Correspondant Petit-Goâve)

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Eropl
Posté le 13/09/2017 06:27:43
 quoi ça sert d'être intellectuel si on a pas la faculté de bien penser?Dany est un vrai intellectuel qui aime son pays un vrai patriote que les haïtiens doivent vénérer
majestik
Posté le 13/09/2017 04:50:12
C'est bien là le problème dans ce Pays, des illettrés qui prétendent le respect de la constitution pour effacer le nom de l'un des plus grands représentant que ce Pays a mis au monde. Danny n’aurait pas fui ce pays il aurait fini surement comme son ami, journaliste, Gasner, été assassiné par soi disant ces pseudos intellectuels. A y regarder de plus près, ces indigents n’acceptent pas que la culture soit un vecteur de développement pour ce pays. Ils préfèreraient surement s'agenouiller voire même adulés une bonne dictature et en devenir le sbires les plus abjectes. En vérité, je reste persuader que la culture sauvera ce pays de tous ces maux, encore faut il que d'autres Dany se lèvent et manifestent leur indignation face à l'inertie de l’État contre ces prolétaires intellectuels.
Jean
Posté le 12/09/2017 08:05:14
Je suis sidéré de voir un truc pareil et je crois comprendre aussi ces jeunes « intello haïtiens » en regardant les résultats du bac. C'est bien l'image du pays...
Jean Mary Desir
Posté le 11/09/2017 17:13:07
Si Dany Laferrière était un individu issu de la poubelle de la société haitienne il n'y aurait aucune opposition à ce que la bibliothèque de Petit-Goâve porte son nom, quoique vivant. Nous sommes devenus un peuple déboussolé.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n