iciHaïti - Gonâve : Mission conjointe de la Minjusth à Anse-à-Galets

iciHaïti - Culture : 1ère Édition du Festival «Gede Fest» (Programme)

iciHaïti - RD : La diaspora haïtienne appelle le Gouvernement haïtien à dialoguer avec l’opposition

iciHaïti - Économie : Baisse de fréquentation sur le marché binational de Pedernales

iciHaïti - Humanitaire : Levée de fonds pour la construction d’un village en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Objectif faim zéro à l’horizon 2030 c'est possible !

Haïti - Politique : L’UNESCO aux côtés du Ministère de la Culture

Haïti - Politique : Lancement d’une enquête nationale de la production agricole

Haïti - FLASH : Inscriptions au concours 2018 des 10 Jeunes haïtiens les plus remarquables


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Compétitivité, Haïti dernier de la Région Amérique latine et Caraïbes
28/09/2017 08:16:38

Haïti - Économie : Compétitivité, Haïti dernier de la Région Amérique latine et Caraïbes
Mercredi le Forum Économique Mondial a publié son Rapport sur l’Indice global de compétitivité (2017-2018). Avec une moyenne générale de 3,22 Haïti se classe au 128e rang des 137 économies analysées représentant 98% du Produit Intérieur Brut (PIB) mondial et en dernière position avec le Venezuela dans la Région Amérique latine et Caraïbes...

Selon le rapport, la mauvaise performance d’Haïti est causée par les mauvaises performances dans les infrastructures (136e, moyenne : 1,8), le développement du marché financier (134e, 2,5), la maturité technologique (134e, 2,2), l’efficacité du marché des biens (135e, 3,8), la sophistication des entreprises (137e, 2,6) et la faiblesse de l’innovation (137e, 2,1).

Avec un PIB de 8.3 milliards de dollars et un PIB par habitant de 761.2 dollars, l’économie d’Haïti ne supporte pas la comparaison avec son voisin la République Dominicaine qui pour une population équivalente affiche un PIB de 72.2 milliards de dollars et un PIB par habitant de 7,159.5 dollars (104e au classement mondial avec une moyenne de 3.9). Notez que dans les économies d’Amérique latine et des Caraïbes le Chili reste toujours la première économie en terme de compétitivité de la Région et 33e au monde suivi par le Costa Rica (47e au monde)

Au cours de ces 5 dernières années, Haïti n’a pas fait mieux que se maintenir en queue du classement (142e sur 144 en 2012-2013 ; 143e sur 148 en 2013-2014 ; 137e sur 144 en 2014-2015 et 134e sur 140 en 2015-2016). Haïti se trouve devant : le Burundi (129e), la Sierra Leone (130e), le Lesotho (131e), le Malawi (132e), la Mauritaine (133e), le Libéria (134e), le Tchad (135e), le Mozambique (136e) et le Yémen (137e).

Dans le classement général, sur le podium les 3 pays les plus compétitifs restent les mêmes : la Suisse première place des économies les plus compétitives au monde suivi des États-Unis (2e) et de Singapour (3e).

Rappelons que le classement du Rapport de compétitivité mondiale est basé sur l’Indice de Compétitivité Mondiale (ICM) lancé en 2005 par le Forum Économique Mondial. Le classement de l’ICM. résulte d’une combinaison de données nationales collectées dans 12 domaines différents : les institutions, les infrastructures, l’environnement macroéconomique, la santé, l’éducation primaire, l’enseignement supérieur et la formation professionnelle, l’efficacité du marché des biens, l’efficacité du marché du travail, le développement du marché financier, la maturité technologique, la taille du marché, la sophistication des entreprises et l’innovation.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


cml
Posté le 28/09/2017 10:33:54
Pauvre Haiti tant qu'i n'y ait pas de sacrifices de la part de tous les citoyens nous resterons en arrière. Nous passons la majeure partie de notre temps a faire la politique des rues qui ne mène a rien. Nous avons qu'une doctrine celle du « racher manioc ». Pas de patience nous voulons avoir tout et payer pour rien. Manifestation sur manifestation, brûler les biens d'autrui ne va pas résoudre les problèmes que nous affrontons. Ne demandons pas a notre pays ce qu'il doit faire pour nous, demandons-nous plutôt ce que nous devons faire pour lui. Que le Grand Dieu de l'univers protège notre chère Patrie.
Romau
Posté le 28/09/2017 08:49:24
Il sera toujours difficile pour Haiti de faire mieux. Pour le moment la profession la plus rentable pour la majorité des gens c'est faire de la politique. On ne s'intéresse pas vraiment au développement national. Rien ne se fait pour même donner l'espoir. Ceci est tellement vrai que la majorité des gens veulent quitter Haiti. Pour faire mieux Haiti aura besoin de tous les haitiens qui ont acquit des connaissances dans la diaspora pour venir aider. On ne peut pas entrer dans le développement sans la connaissance, la compétence et le savoir-faire.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n