iciHaïti - Justice : Une mère indigne et cruelle !

iciHaïti - Cap-Haïtien : Nouveau Recteur de l'Université Publique du Nord

iciHaïti - Léogâne : Démenti du Secrétaire d'État à la Sécurité Publique

iciHaïti - Canada : Aide de 15 millions de dollars pour améliorer les secours d’urgence

iciHaïti - Politique : Projet «Port-de-Paix d’abord»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : J-5, 10 Chefs d'État et de gouvernement attendu en Haïti

Haïti - Élections : Recommandations de l’OCID pour une réforme en profondeur du système électoral

Haïti - Petit-Goâve : Grève des enseignants, les élèves du Lycée Faustin Soulouque manifestent

Haïti - Diplomatie : Un nouveau consul dominicain en Haïti, au passé trouble


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Des lendemains meilleurs pour nos filles «au-delà des beaux discours»
12/10/2017 10:12:30

Haïti - Politique : Des lendemains meilleurs pour nos filles «au-delà des beaux discours»
Mercredi, dans le cadre du lancement des activités marquant la célébration de la Journée Internationale de la Fille, Régine Lamur la Ministre de la Jeunesse dans son intervention a plaidé en faveur de meilleures conditions de vie pour nos jeunes filles et lancé un appel à tous les acteurs de tous les secteurs travaillant à l’encadrement et à la promotion des droits de la jeune fille.

« Au-delà des beaux discours qui ne vont durer que l’espace de leur lecture, j’en appelle à des actions concrètes de toute part : secteur privé, secteur public, société civile ne fût-ce que l’élaboration d’un cahier de charge qui aura pour but essentiel de retracer de manière claire et nette tous les défis de la jeune fille haïtienne ainsi que des stratégies pour les relever et par-là déboucher sur des lendemains meilleurs pour cette classe placée au centre des débats aujourd’hui. »

Cette journée célébrée en Haïti autour du thème « Tifi gen pouvwa » visait à mettre sous les projecteurs les besoins des filles et à répondre aux défis auxquels elles font face. La Ministre Lamur a invité les jeunes filles à saisir l’opportunité de cette journée internationale pour prendre en charge leur destin à travers des plaidoiries « Jeunes filles d’Haïti, vous avez des droits, des devoirs et des responsabilités, levez-vous, réclamez-les car personne ne saura mieux le faire à votre place »

Par ailleurs, la Ministre a rappelé que son Ministère n’entendait ménager aucun effort pour parvenir à l’intégration véritable des filles dans tous les domaines.

La Première Dame Martine Moïse intervenant à procédé à l’ouverture de l’atelier de réflexion sur les dynamiques sociales ayant un impact sur les filles en présence de la Ministre Lamur, d’Eunide Innocent, la Ministre à la Condition Féminine, d’Arielle Jeanty Villedrouin, la Directrice Générale de l’Institut du Bien-Être Social et de Recherches (IBESR), d’Olivier Pierre Sterne, le Directeur de Jeunesse et d’Insertion du MJSAC, de la Représentante de « Kay Fanm » Danielle Magloire, de la représentante du Fonds des nations Unies pour la Population (UNFPA) Marielle Sander, et des représentants du Gouvernement Jeunesse d’Haïti (GJH).

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n