iciHaïti - Saint-Marc : 3ème Édition du Festival de littérature

iciHaïti - Politique : Tournée de centres hospitaliers et de Santé dans le Nord

iciHaïti - USA : PBS tourne un documentaire sur Haïti

iciHaïti - Environnement : Retour de la Saison de l’Arbre

iciHaïti - Uruguay 2018 : Dernière ligne droite pour les Grenadières U-17


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Opération policière ratée contre les gangs armés

Haïti - Sécurité : La DPC à la 9ème Réunion du Comité de l'Agence Caribéenne de gestion des urgences

Haïti - Football : Résultats de la 11ème journée du CHFP

Haïti - Agriculture : Réunion autour de la réforme budgétaire


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Deux anciens ministres sous Privert, interdit de quitter le territoire
26/10/2017 08:19:50

Haïti - FLASH : Deux anciens ministres sous Privert, interdit de quitter le territoire
Dans le cadre d’une enquête préliminaire, Clamé Ocname Daméus, le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Port-au-Prince, a envoyé un courrier au Directeur du service d’immigration et d’émigration lui demandant formellement de « passer les instructions nécessaires » pour que l’ex-ministre de l’Économie Yves Romain Bastien et l’ex Ministre de la Justice Me Camille Edouard Junior sous l’administration Privert/Jean-Charles, soient interdits de quitter le pays par les voies aérienne, maritime et terrestre.

La lettre du Commissaire Daméus, ne précise pas les motifs ni quelle affaire motive ces interdictions de départ...

Réagissant à cette interdiction Camille Edouard Junior « condamne avec véhémence toute tentative de me priver de ma liberté de circulation » il y voit une action de revanche politiquement motivée, qui viendrait du Palais national selon ses informations. Rappelons que Camille Edouard est à l’origine de l’enquête et de l’inculpation pour blanchiment d’argent de Jovenel Moïse...

Pour Yves Romain Bastien, le Commissaire du Gouvernement n’a pas la compétence pour juger de l’action d’un ministre dans le cadre de ses fonctions et qualifie d’illégale cette décision qui viole selon-lui l’article 24 de la Constitution.

De son côté, le bureau de la Présidence rejette toutes les allégations d’implication dans la décision du Commissaire du Gouvernement.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n