iciHaïti - Cap-Haïtien : Festival culturel de Vertières

iciHaïti - FLASH RD : Des haïtiens dénationalisés revendiquent leurs droits comme dominicain

iciHaïti - Politique : Renforcement de la coopération avec la Wallonie-Bruxelles

iciHaïti - Culture : Premier Festival culturel d'Haïti à Mexicali

iciHaïti - Belgique : Visite du Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Tourisme : L'Avenir du tourisme dans le Nord

Haïti - Football : Coupe Caribéenne Féminine U-20, nos Grenadières à St Kitts

Haïti - Santé : Clôture du projet de la «Certification des écoles amies de l'hygiène»

Haïti - Social : Les jeunes ont commémoré la Bataille de Vertières


+ de nouvelles



Haïti - Actualité : Zapping...
14/11/2017 10:17:37

Haïti - Actualité : Zapping...
Remobilisation de l'armée, les réactions fusent
Suite à l'annonce de le remobilisation de l'Armée d'Haïti http://www.haitilibre.com/article-22682-haiti-flash-le-president-moise-annonce-la-date-du-retour-officiel-de-l-armee.html , de nombreuses personnalités se sont exprimées sur le sujet : pour l'ancien colonel Himmler Rébu, la remobilisation des forces armées devrait faire l'objet d'une entente nationale ; pour sa part l'avocat et militant politique André Michel se prononce contre la remobilisation de l'armée dans le contexte actuel ; pour Rony Timothée, l'un des Porte-parole du Parti de l’opposition radicale « Piti Dessalin » Haïti n’a pas les moyens économiques pour faire fonctionner une armée en bonne et due forme tandis que pour Gédéon Jean, Coordonnateur du Groupe d'Appui et de Recherche en Droits Humains (GARDH), estime que le chef de l'Etat train de constituer une milice, une force paramilitaire plutôt qu’une véritable force armé d’Haïti

Rencontre sur le TPS
Le ministre des Affaires étrangères, Antonio Rodrigue, et l'ambassadeur Paul Altidor ont rencontré lundi Elaine Duke, secrétaire par intérim du DHS, pour discuter de la prolongation du TPS pour les ressortissants haïtiens, ils ont également tenu des réunions au Capitole pour poursuivre la conversation sur le TPS, parmi d'autres questions bilatérales.

Lafontant n'ira pas au parlement ce mardi
Le Premier ministre Jack Guy Lafontant a informé hier dans une correspondance administrative, qu’il ne pourra pas se présenter au Parlement http://www.haitilibre.com/article-22648-haiti-flash-le-premier-ministre-convoque-au-parlement.html à cause d’une urgence de dernière heure. Le chef du gouvernement a demandé au président de la Chambre basse, Cholzer Chancy, de reporter cette rencontre à la huitaine. Rappelons que cette invitation faisait suite à une lettre que le Député Gary Bodeau a envoyé au PM en vue d'attirer son attention sur un ensemble de griefs de la population à l'endroit des compagnies de téléphonie mobile et fournisseurs d'internet.

L'Ambassade américaine félicite Martine Moïse
L'Ambassade des États-Unis et le nouveau arrivé Directeur Allen Greenberg du Bureau du Coordonnateur Spécial d'Haïti félicitent la Première dame Martine Moise pour sa nomination à la présidence du Mécanisme de coordination du Fonds mondial. Le gouvernement des États-Unis a hâte de travailler avec elle sur des projets liés à la santé, tels que la vaccination et la nutrition.

Prêt de 150 millions
Le Taïwan est favorable à accorder un prêt de 150 millions de dollars à Haïti, pour la construction d’un réseau électrique national, a fait savoir le sénateur Youri Latortue, de retour d’une mission parlementaire dans ce pays.

Agréable séjour en Haïti pour les 22 agents de voyages et journaliste
Arrivés mardi dernier sur Air Caraïbes avec Lookéa Voyage, les 21 agents de voyages venus d’un peu partout en Europe et dans la caraïbe ont eu des propos très élogieux en faveur d’Haïti au seuil de leur départ. En effet, après des excursions en montagne, en mer, dans la capitale, dans quelques villes de provinces et des sorties en soirées, l’émotion était palpable ce dimanche matin à l’aéroport Toussaint Louverture alors qu’ils faisaient leurs adieux avant de monter dans l’avion et promettre d’aller vendre la destination Haïti dans leurs pays respectifs. Ils ont quitté Haïti avec un sentiment de satisfaction et un goût d’inachevé. « Haïti c’est un pays où il faut définitivement revenir », ont-ils en majorité témoigné.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


PieRre
Posté le 14/11/2017 13:26:49
Le Président est payé pour prendre des décisions. La décision de remobiliser l'armée est une décision constitutionnelle et stratégique. Une armée fondée sur le respect des droits humains et de la Constitution et du pouvoir civil sera bénéfique pour le pays. L'argent pour faire opérer l'armée, on le trouvera.
Prof. Thom
Posté le 14/11/2017 12:36:12
Quand je contemple les efforts surhumains d'un leader tel que notre Excellence Pres. Jovenel Moise, je n'aspire qu'a m'imaginer le deployment de nos ancetres, un contingent d'hommes qui vivaient tous a une epoque isolee et meme ignorants des nouvelles d'outre mer (c'est pas comme de nos jours). Cependant, ils ont pu mettre en faisceau leur petite jugeotte pour saisir le concept d'une vie d'independance a tout prix. Aujourd'hui a l'encontre de leurs manoeuvres surnaturelles, nous preferions renverser leur ideologie pour vivre confortablement dans la dependance du secours de l'international, notre seul support d'existence. Puisse Dieu vous accorder la grace, son Excellence,de voir la nation sous le meme optique que nous l'ont leguee Dessalines, Toussaint, Capois, Petion, Rochambeau, et j'en passe. A mes chers compatriotes, je dirais: Que la main qui vous tend chaque jour vous aspire a aussi tendre la main un beau jour.
Romau
Posté le 14/11/2017 10:44:52
L'ancien colonel Rebu, parle de l'entente nationale pour la remobilisation de l'armée. Il s'est volontairement trompé, si l'armée a été demobilisé par un président sans une entente nationale, elle peut être remobilisé par un autre president. En realité, tous ceux qui sont contre la remobilisation de l'armée ont des interêts mesquins qu'ils defendent. Tout le monde veut diriger en même temps, il faut laisser à l'Etat de decider pour la nation. Je pense que ceux qui sont contre une armée haitienne doivent donner des raisons scientifiques et valables au lieu de faire des chantages. Toutes les autres nations cherchent à defendre et proteger leur territoire, pourquoi cela doit-être different pour Haiti? Pourquoi a-t-on plus de confiance aux militaires etrangers pour venir nous proteger au lieu des Haitiens?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n