iciHaïti - Politique : Lettre de démission du Premier Ministre

iciHaïti - Environnement : Prolifération anarchique de stations d'essence et de micro centres de gaz naturel

iciHaïti - Diplomatie : Le Président Moïse reçoit l’Ambassadrice de France en fin de mission

iciHaïti - Éducation : Visite du Ministre aux Centres de traitement et de corrections des examens d’État

iciHaïti - Social : 13 haïtiens participent au programme Jeunes Ambassadeurs


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora : Les haïtiens en ont assez d’être la vache à lait d’Air-France

Haïti - Politique : Bilan hebdomadaire des activités du Parlement

Haïti - Santé : 50 nouveaux cas de lèpre au pays

Haïti - Politique : Au Sénat on lave son linge sale en public


+ de nouvelles



Haïti - Nord : Le MENFP lance un appel au calme
15/11/2017 06:02:26

Haïti - Nord : Le MENFP lance un appel au calme
Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), profondément alarmé par les mouvements de grève qui affectent le fonctionnement de certains lycées au Cap-Haïtien et les manifestations de rue spontanées, organisées par des élèves pouvant déboucher sur des échauffourées avec les forces de l’ordre, lance un appel au calme et à la reprise des cours dans les établissements scolaires concernés afin de ne pas pénaliser les élèves, une fois de plus.

Le MENFP réaffirme à nouveau ses engagements afin de régulariser la situation des enseignants en salle de classe, non détenteurs de lettre de nomination. Ainsi, le ministère a déjà effectué un état des lieux dans les dix départements scolaires qui a permis d’identifier les enseignants concernés et qualifiés qui devront au fur et à mesure recevoir leur lettre de nomination, suivant les disponibilités dans le nouveau budget de la République.

La Direction des ressources humaines a été instruite en ce sens et s’active pour la finalisation des dossiers des enseignants à transmettre à la Primature pour approbation. Il demeure évident que les cas d’enseignants, respectant les critères pour le profil, en poste depuis plusieurs années, feront l’objet de considérations particulières pour leur intégration dans la fonction publique, en dehors des nouvelles normes de recrutement exigeant systématiquement le concours d’entrée.

Le MENPF fait donc appel à la compréhension de ces enseignants et leur demande un peu de patience, étant donné que le processus de leur intégration est déjà lancé.

De plus, le MENFP a opéré un léger remaniement pour les nouveaux appels à candidature lancés pour certains postes en reconsidérant la limite d’âge de 37 ans qui posait problème.

Le MENFP invite donc tous les enseignants concernés à poursuivre l'encadrement des élèves et éviter les mouvements de grève systématiques qui risquent d’avoir de graves conséquences sur la performance des élèves aux examens d’Etat.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Graes
Posté le 15/11/2017 08:16:49
Ce n'est pas un appel au calme que le ministre devrait lancé, c'est de préférence un dialogue qu'il doit entamer. Il faut comprendre que le problème est complexe dans le sens que ses professeurs ont une ou des familles sous leur responsabilité et en plus ils rendent un service énorme à la société, d'un autre côté il faut se demander où sont-elles les personnes nommées? . Par ailleurs, je n'accepte pas et on ne saurait tolérer qu'on utilise les élèves d'une manière ou d'une autre à des fins politiques dans les rues.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n