iciHaïti - Politique : Le G16 souhaite la suppression de 4 ministères

iciHaïti - Social : Projet de sensibilisation sur la violence basée sur le genre

iciHaïti - Diaspora : 45 nouveaux-nés de nationalités mexicano-haïtienne à Tijuana

iciHaïti - Sécurité routière : Le Haut État-major de la PNH devant le Sénat

iciHaïti - Coopération : Haïti et le Rwanda explorent de nouveaux domaines de coopération


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Projet d’aéroport international à Port-de-Paix !

Haïti - FLASH : La DPC et le CODAMAR démentent les rumeurs de séisme et de tsunami

Haïti - Justice : Jeux illégaux, arrestations d’haïtiens et de dominicains à Delmas 65

Haïti - FLASH : Résultats des examens d’État des Écoles Normales d’Instituteurs


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : La reconstruction du Palais National pourrait coûter 40 à 50 millions de dollars !
27/11/2017 06:56:51

Haïti - FLASH : La reconstruction du Palais National pourrait coûter 40 à 50 millions de dollars !
Suite à l’appel à manifestation d’intérêt pour la reconstruction du Palais National d’Haïti http://www.haitilibre.com/article-22306-haiti-flash-concours-d-architecture-pour-la-reconstruction-du-palais-national.html , la Commission présidentielle pour la reconstruction du Palais National, créée en avril dernier, composé de 7 membres : l’ingénieur Clément Bélizaire (Coordonnateur), Patrick Durandisse, Patrick Delatour, l’Architecte Daniel Élie, Sabine Malbranche, Georges Michel et Yvan Pinchinat, reçoit et analyse actuellement les dossiers de ce concours national de portée internationale.

À date, la Commission n’est pas encore en mesure de fournir une réponse exacte sur le coût de cette reconstruction. Cependant, selon une estimation approximative de l’architecte Daniel Elie, la reconstruction du Palais National pourrait coûter entre 40 et 50 millions de dollars américains.

Selon la Commission le financement du Palais sera réparti sur 4 années fiscales pour éviter une charge trop lourde pour l’économie d’Haïti. De plus, pour réduire la charge du Trésor Public, la Commission indique qu'elle envisage des levées de fonds et solliciter la participation des institutions génératrices de revenus de l’État. Elle précise que dès le prochain exercice fiscal, le Gouvernement va réserver des fonds dans le budget pour la reconstruction du Palais.

Selon la Commission si tout va bien, si le financement est disponible et qu’il n’y a pas d’instabilité politique, qui empêcherait les ouvriers de travailler sur le chantier, Haïti pourrait avoir son nouveau Palais présidentiel 24 mois après le début des travaux. Toutefois, avec les imprévus la Commission reconnait que le chantier pourrait se prolonger sur 4 ans, mais elle reste convaincu, que le Chef de l’État devrait pouvoir inaugurer sa nouvelle demeure présidentielle avant la fin de son quinquennat.

Si le Chef de l’État a souhaité que les façades du Palais National soient reconstruite à l’identique, mais que l’intérieur soit aménagé pour répondre aux besoins d’aujourd’hui des organes et des services de la Présidence, l’Architecte Daniel Élie ne partage pas cette avis, il estime que les participants au concours doivent avoir une certaine liberté dans leurs propositions. Les architectes et les firmes en compétition « doivent avoir la latitude de reproduire le Palais tel quel, ou proposer une nouvelle architecture ». Cependant, il précise que la nouvelle construction devra partir de l’architecture de l’architecte haïtien Georges Baussan (1874-1958) qui a construit le Palais National en 1918, considéré à l’époque comme le Palais néoclassique le plus réussi des Amériques, une distinction qui ne doit pas être perdue dans la nouvelle construction.

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


madou
Posté le 28/11/2017 04:24:56
Bonjour, Pourquoi un Palais ? Je trouve honteux de dépenser tant d'argent alors que la population des campagnes meure de faim ; que les enfants ne peuvent pas aller à l'école que vous prétendez gratuite alors qu'ils doivent payer leur uniforme ; le matériel scolaire et même les livres. En tant qu'association je ne peux que me révolter et devant tant de mépris de ce gouvernement vis à vis des plus pauvres qu’est qu’on fait dans ce pays ? [hors sujet]
Bilotte
Posté le 27/11/2017 14:23:46
@Jaguar--- Fierté d'une architecture néoclassique français ? Ou est le caractère haïtien dans le Palais détruit par le séisme de 2010... dont même les matériaux venaient d'Europe ? Nous les haïtiens on a encore du chemin a faire... faut pas rêver et accepter ce que l'on est dans la réalité d'aujourd'hui.
Jaguar
Posté le 27/11/2017 13:47:35
Tout ce que je souhaite, c'est de voir ce Palais reconstruit uniquement par les haitiens, nos ingenieurs et étudiants en construction, afin de creer des emplois pour les notres au lieu d'appeler des étrangers. N'oublions pas que le Palais national qui fut notre fierté et notre chef-d'œuvre était le plus beau dans les Caraibes a été construit par nos ingenieurs et architectes: Cessons de remplir les caisses des étrangers et comptons sur les notres...
PieRre
Posté le 27/11/2017 09:26:37
Reconstruire les façades extérieures du palais à l'identique et effectuer les modifications à l'intérieur, cette proposition du Président est tout à fait pertinente. C'est ce que recommandent les urbanistes en Amérique du Nord lorsqu'il s'agit de reconstruire une oeuvre qui fait partie du patrimoine national. En aucun cas, il ne faut pas laisser aux architectes le choix de faire leurs propres propositions quand il s'agit des façades extérieures du palais. Quant au coût, si la superstructure est hybride c'est à dire l'utilisation de béton et acier, le coût du palais se chiffera entre 35 et 40 millions. Pour bien gérer ce projet et éviter le dépassement de coût, des ingénieurs de projets expérimentés dans la gestion et la réalisation des grands projets sont importants. Dans la diaspora, des ingénieurs gestionnaires de projet expérimentés sont disponibles. Les plans et devis du palais national doivent être signes et scellés par des ingénieurs et architectes haitiens. Même si les plans et devis sont préparés par des ingénieurs et architectes étrangers ceux-ci doivent être signes et scellés par des ingénieurs et architectes haitiens.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n