iciHaïti - Festival de Jazz : Des journalistes américains et européens en Haïti

iciHaïti - Ballet classique : Les finalistes du «Youth America Grand Prix» reçu par le PM

iciHaïti - Éducation : Menacé de sanctions quelques écoles déposent leurs listes...

iciHaïti - Banque Mondiale : Présentation du rapport sur l'urbanisation

iciHaïti - Petit-Goâve : Colère des petites marchandes contre la mairie...


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Économie : La DGI augmente encore ses prévisions de recettes fiscales...

Haïti - Tourisme : La Ministre Menos rencontre la diaspora à Miami

Haïti - Politique : Inauguration du nouveau bureau postal de Delmas

Haïti - Politique : Cérémonie de remise de chèques aux partis politiques


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Plus d’un demi-milliard de gourdes par an pour financer 58 partis politiques
03/12/2017 07:36:06

Haïti - FLASH : Plus d’un demi-milliard de gourdes par an pour financer 58 partis politiques
Selon le rapport du Comité de suivi pour le Financement et l’Institutionnalisation des Partis Politiques, présenté jeudi dernier, sur 107 organisations politiques ayant pris part aux dernières élections, 58 ayant des candidats élus vont se partager 572 millions de Gourdes dans les 12 prochain mois dans le cadre de l’application de la loi sur les partis politiques. Les partis politiques les plus représentatifs (ayant le plus d’élus) vont percevoir plus de 6.6 millions de gourdes par mois de l’État haïtien et près de 100 mille gourdes pour les moins représentatifs et rien pour les formations n’ayant aucun candidat élu.

13 partis recevront un financement mensuel compris entre 1,078 million et 6,623 million de Gdes ;
11 partis recevront entre 504,000 et 727,000 Gdes ;
14 partis recevront entre 199,000 et 437,000 Gdes ;
20 autres partis recevront entre 100,000 et 107,000 Gdes.

Selon le Ministère des Finances, chaque mois, à compter de la semaine prochaine, le Gouvernement décaissera 41.6 millions de Gourdes au total pour les 58 Partis dont entre autres : 6.62 millions pour le PHTK, Parti du Président) : 4.49 millions pour le Parti Vérité ; 3.49 millions pour le KID ; 3.34 millions pour l‘OPL ; 2 millions pour Lavalas ; 1,42 millions pour « Pitit Dessalin » et 1,40 millions pour le Parti LAPEH.

250 millions de Gourdes sont prévues dans le budget 2017-2018 qui seront décaissés à raison de 41.6 millions de Gourdes par mois. Le Président Moïse a promis de plus que doubler cette somme dans 6 mois en prenant un budget rectificatif pour atteindre le montant total du financement prévu soit 572 millions / an (47,65 millions en moyenne mensuelle) pour les 6 derniers mois de l’Exercice fiscal.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


KzoLey
Posté le 04/12/2017 13:22:52
C'est scandaleux, un pays qui n'arrive pas à payer un salaire décent à ses médecins, ses infirmières, ses professeurs etc... trouve le moyen de gaspiller l'argent des contribuables pour acheter la Paix sociale ! Quels partis politiques en plus... Une kyrielle de chefs sans indien. Si c'est ça la démocratie, on est juste pas prêt pour ce modèle de gouvernement, ou ce modèle ne nous convient pas tout simplement à l'heure actuelle. Ce n'est pas sans raison qu'au 18e siècle en France, on prônait un despotisme éclairé, c'était le modèle qui convenait à l'époque ! Finalement avoir un parti politique se veut être le business le plus rentable en Haïti. Quel gâchis !
doubletranchant
Posté le 03/12/2017 14:34:49
En depit de bonnes initiatives prises par ce gouvernement,comme la reformation de l'armee D'Haiti et autres; en tant qu'observateur, je pense que c'est une decision castatrophique prise par ce gouvernement d'encourager la corruption des partis politiques qui va conduire le pays a la ruine. Il faut chercher a structurer les partis et réduire leur nombre à travers des lois votées au parlement.
PieRre
Posté le 03/12/2017 11:17:06
Alors que le travailleur exige 800 gourdes par jour on ne lui offre que 350 gourdes et pourtant sans gêne et sans respect pour le peuple et un manque flagrant de compassion, on trouve suffisamment d'argent pour donner aux partis politiques plus d'un demi milliard de gourdes par an. Le pays est mal géré, l'argent du peuple ne sert que les intérêts des politiciens. Le message qu'on envoie est de dire que les politiciens qu'ils élisent sont plus importants qu'eux. Les descendants de ceux - là dont les pères sont en Afrique n'ont toujours rien parce que les tribus dont elles font partie ne voient qu'à leurs intérêts personnels et immédiats plutôt qu'aux intérêts du plus grand nombre.
Haitipapmouri
Posté le 03/12/2017 07:53:19
C'est une connerie vu que cet argent va servir à certain à payer des gens déséspérés pour bruler des pneus. Si ça pouvait amener la stabilité politique ce serait bien ou si ces partis profitaient de cette somme pour éduquer les adhérents ou les aider à avoir un petit financement mais si c'est pour aider les fouteurs de troubles ça ne sert à rien. On devrait prendre cet argent pour payer nos professeurs et ceux qui n'ont pas été payer pour leur travail.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n