iciHaïti - Éducation : 98% de réussite à l’École nationale République du Brésil

iciHaïti - Politique : Importante séance de travail entre Céant et la Cheffe de la Minujusth

iciHaïti - PNH : Message de Gédéon aux 692 nouveaux policiers

iciHaïti - PetroCaribe : La CCIH appuie sans réserve la demande de reddition de comptes

iciHaïti - Politique : Personnalités honorées pour leurs contributions à la démocratie en Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - RD : 1,600 haïtiens contrôlés en moins de 24 heures, plus de 60% déportés en Haïti

Haïti - Environnement : Vers l’élaboration du Programme-pays du Fonds Vert pour le Climat

Haïti - Football : Formation de la CONCACAF pour les responsables des sélections nationales

Haïti - USA : L’Ambassadrice Sison appelle les professionnels de la diaspora à plus d’engagement


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Fusillade au Champ de mars, 2 morts, un blessé
07/01/2018 06:38:52

Haïti - FLASH : Fusillade au Champ de mars, 2 morts, un blessé
Selon le Commissaire divisionnaire Berson Soljour, Directeur départemental de la Police Nationale d’Haïti (PNH) de l’Ouest, samedi en fin de matinée, 3 individus armés circulant en moto ont braqué, dépouillé et blessé d’une balle à la jambe un ingénieur qui venait de faire un retrait en dollars américains dans une succursale bancaire à proximité du Palais National, avant de prendre la fuite.

Des agents de la PNH de la Brigade d'Intervention Motorisée (BIM) en poste dans la zone sont intervenus et ont poursuivi les bandits qui tentaient de s’échapper avec l’argent de la victime. Deux des 3 bandits ont fait feu sur les policiers sans les toucher, provoquant une riposte des policiers qui ont touché mortellement 2 des 3 bandits qui ont rendu l’âme sur place, le troisième ayant réussi à s’enfuir avec l’argent du braquage. L’un des deux bandits abattus a été identifié comme Metellus Colby, son complice n’a pu être identifié sur place ne détendant aucune pièce d’identité.

L’ingénieur agressé dont la vie n’est pas en danger à été conduit à l’hôpital ou il reçoit les soins que son état exige.

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Joe
Posté le 08/01/2018 11:31:09
Malheureusement vous n’êtes pas banquiers. Avant de pointer le doigt, analysez... je ne veux défendre les banquiers. Oui, ça pourrait bien arriver qu’y a des complices. Mais l’insécurité qui règne au pays ne commence pas á la Banque. une Banque sans téléphone c’est quand même ridicule. Fallait éliminer le téléphone dans tous les pays car l’insecurité règne partout. Voyez les banquiers comme un membre de votre famille qui se sacrifient pour vous servir avec un salaire dérisoire. On ne souhaiterait que personne soit attaquée. Mais c’est notre réalité, celle de notre Haïti chérie. Le résultat d’avoir armé les innocents et les sans espoirs... je suis désolée du plus profond de moi pour l’ ingénieur, ça aurait pu être moi ou l’un des miens. Les bandits ont pleins de moyens pour opérer... Et vous n’êtes pas sans le savoir. Les banquiers sont aussi exposés que vous....
peyisafini
Posté le 08/01/2018 07:39:40
Il faut tout simplement empecher les employés de la banque d'avoir accès au telephone, que ce soit le petit caissier ou les superviseurs.
Loucky louck
Posté le 08/01/2018 00:28:13
Comment des individus sont-ils au courant qu'un citoyen venait de faire un retrait dans une banque,il n'y a pas de doute que des employés de certaines banques sont en contact avec des réseaux de gangs.
Romau
Posté le 07/01/2018 08:33:59
Je me demande si certains membres de ces reseaux de malfaiteurs ne travaillent pas à l'interieur des banques.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n