iciHaïti - Politique : Les USA ont hâte de travailler avec Céant et le nouveau gouvernement

iciHaïti - Economie : Le nouveau Ministre du Commerce veut s’inscrire dans la continuité

iciHaïti - Politique : Haïti-France un attachement réciproque

iciHaïti - Sécurité : Arrestation de 111 haïtiens en mer

iciHaïti - Politique : L'Union Européenne réitère ses engagements aux côtés de l'Etat haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Politique : «Il est grand temps d’impliquer la diaspora dans la vie active du pays» dixit Mamatha Irène Ternier

Haïti - Politique : Un candidat à la présidentielle envisage de fermer 3 consulats

Haïti - Sécurité : Bilan de l’opération «Boukle lari»

Haïti - Tourisme : La nouvelle Ministre du Tourisme a du pain sur la planche

Haïti - Taïwan : Dernière ligne droite pour la construction d'un réseau électrique à PAP


+ de nouvelles



Haïti - TPS : Le Salvador appelle l’Honduras et Haïti à se joindre aux négociations
12/02/2018 08:19:29

Haïti - TPS : Le Salvador appelle l’Honduras et Haïti à se joindre aux négociations
Vendredi à Washington après quatre jours de réunions au Capitole pour tenter de convaincre les législateurs (républicains et démocrates) d'offrir une alternative à la fin du Statut de Protection Temporaire (TPS), le Ministre des Affaires Étrangères du Salvador Hugo Martínez, a demandé au Honduras et à Haïti de travailler ensemble et de rejoindre les négociations pour tenter de convaincre le Congrès américain d’approuver un moyen de résidence permanente pour toutes les personnes bénéficiant actuellement TPS et qui seront menacé par l’expulsion dans moins de deux ans

« L'approche que nous avons adoptée dans toutes les réunions a concerné toutes les personnes couvertes par le TPS et j'ai envoyé une note au Honduras et à Haïti pour qu'ils joignent leurs efforts de négociations au Congrès » a déclaré en Conférence de presse le Chancelier Martinez ajoutant « Nous cherchons une solution qui assure la transition du temporaire vers la résidence permanente. »

Rappelons que suite à la décision de l’administration Trump de ne pas renouveler le TPS, 195,000 salvadoriens, 50,000 honduriens et 58,000 haïtiens risquent l’expulsion du territoire américain dans moins de 2 ans... http://www.haitilibre.com/article-22759-haiti-flash-tps-plus-de-50-000-haitiens-devront-quitter-les-usa.html

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-23316-haiti-flash-usa-ultime-reinscription-au-tps-vous-avez-60-jours.html
http://www.haitilibre.com/article-22892-haitiflash-tps-la-senatrice-campbell-a-la-tete-du-haitian-temporary-relief-task-force.html
http://www.haitilibre.com/article-22759-haiti-flash-tps-plus-de-50-000-haitiens-devront-quitter-les-usa.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


yfed302
Posté le 12/02/2018 10:28:54
La proposition de Mr. Martinez n'est rien d'autre qu'une solution définitive pour ces gens qui se trouvent dans la situation du TPS aux U.S.A. Mais dans le fond, ce ne serait qu'une solution temporaire pour toutes ces nations qui se trouvent dans la situation ou leurs fils et leurs filles doivent s'expatrier pour survivre. Dans tous ces pays, il est possible qu'on rencontre la même situation où les élites politiques et financières sont antinationales. Cela veut dire que tant que cette situation va perdurer, les gens vont toujours essayer de partir et le même problème va revenir. Est-ce une situation sans issue? Absolument pas. La bourgeoisie financière peut être rébarbative, parce que, selon elle, la solution pour les masses, c'est la révolution. Pas nécessairement. Ces quatre pays peuvent s'assoir d'abord et discuter de la façon d'aborder le problème sous un angle où toutes les strates de la société vont y voir une solution gagnante pour tout le monde. Ce sera une occasion pour la bourgeoisie de participer à l'évolution des masses populaires. Ce serait utopique un peu. Mais, en ce bas monde tout est possible, depuis la venue au pouvoir de Donald Trump.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n