iciHaïti - Social : «L’Alphabet maudit à mots dits»

iciHaïti - Social : L’ex Protectrice du Citoyen, décorée par la France

iciHaïti - Social : Traite d’enfants haïtiens à la frontière dominicaine

iciHaïti - Social : Nos compatriotes traqués sans répit en RD

iciHaïti - Environnement : Fatras, près d’une quarantaine de personnes sanctionnées


+ de nouvelles


Haïti - Éducation : Don de 20 millions du gouvernement japonais pour construire 12 écoles

Haïti - Justice : La Caravane du changement pourrait se retrouver devant les tribunaux

Haïti - FLASH : Bourses d’Excellence 2019 (Mexique), inscriptions ouvertes

Haïti - Taekwondo : Cheyenne Lewis remporte 2 médailles d’or pour Haïti

Haïti - FLASH : Esclavage moderne, le Venezuela et Haïti premier ex-aequo


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Recommandations de l’OCID pour une réforme en profondeur du système électoral
21/02/2018 08:09:08

Haïti - Élections : Recommandations de l’OCID pour une réforme en profondeur du système électoral
Convaincu que la réussite de la transition démocratique passe par l’organisation d’élections crédibles, l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID) a relancer sa campagne de plaidoyer pour la réforme en profondeur du système électoral haïtien.

L’OCID a élaboré et soumis, à la Commission spéciale de réflexion sur l’amendement constitutionnel de la Chambre des députés, un Mémoire portant spécifiquement sur les clauses constitutionnelles pertinentes quant à la réforme électorale.

Dans ce document, l’Observatoire dénonce le mode de scrutin majoritaire à deux tours pour les élections présidentielles et législatives qui entraîne des coûts exorbitants et ne favorise guère la représentation politique des femmes au Parlement. De plus, l’OCID déplore que la répartition actuelle des sièges au Pouvoir législatif sont loin de constituer une représentation politique équitable sur le plan démographique.

Notons parmi ses recommandations :

  • La distribution des sièges au Parlement au prorata du poids de l’électorat dans les départements et les circonscriptions pour rationaliser la représentation politique ;
    un mode de scrutin semi-proportionnel à base géographique favorisant l’équité dans la représentation politique au parlement ;
  • Un mode de scrutin majoritaire simple pour l’élection présidentielle en vue d’en réduire les coûts et de favoriser les alliances réelles plutôt que le shopping politique du second tour ;
  • L’attribution d’un tiers des sièges au Sénat à des sénatrices en permettant, dans le cadre d’un scrutin semi-proportionnel, que chaque électeur choisisse au moins une candidate parmi les trois choix qui lui seront permis ;
  • Rationaliser le calendrier électoral et tenir des élections générales tous les cinq ans, sans tenir compte de la clause de renouvellement par tiers du Sénat ;
  • Séparer les décisions administratives des décisions juridictionnelles et prévoir un recours externe contre les décisions juridictionnelles du CEP, en particulier devant le Conseil constitutionnel qui pourra se pencher sur l’interprétation des lois, de la Constitution et de la loi électorale ;
  • Introduire des balises relatives aux conditions imposées pour la reconnaissance légale des partis politiques soit l’exigence de présenter les signatures de 2% de l’électorat national ou du département, selon qu’il s’agisse d’un parti national ou départemental.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Sasaye
Posté le 21/02/2018 11:40:37
Bonnes recommandations. Cependant, le CEP devrait être remplacé par un Conseil Electoral Permanent et l'élaboration d'une loi qui devrait reconnaître l'existence de trois grands Partis Politiques. Ces partis couvriraient les idéologies Gauche, Centre et Droite et seraient en mesure d'absorber la cinquantaine de groupements qui pullulent la scène politique.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n