iciHaïti - Culture : Des graffeurs canadiens et haïtiens réalisent une murale devant l'Hôtel Best Western

iciHaïti - Théâtre : L’écrivain haïtien «Jean d’Amérique» finaliste du «Prix Théâtre RFI»

iciHaïti - Politique : Les ambitions du fils de «Baby Doc»

iciHaïti - Gonaïves : Travaux en vue du bétonnage de routes à Raboteau

iciHaïti - Québec : Michaëlle Jean au Parlement francophone des jeunes des Amériques


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Evans Paul déplore les propos antidémocratiques de Lafontant

Haïti - Économie : Résultats positifs pour les gagnants du concours «Renesans»

Haïti - Économie : 375 millions de dollars d’investissement en 2017, un record en trompe l’oeil

Haïti - Sécurité : La RD un marché lucratif pour le trafic d’armes venant d’Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Hausse des carburants, au moins deux morts et de nombreux dégât dans la capitale
07/07/2018 09:35:03

Haïti - FLASH : Hausse des carburants, au moins deux morts et de nombreux dégât dans la capitale
Vendredi, suite à l’annonce sur les réseaux sociaux d'une importante hausse du prix des carburants carburant à la pompe http://www.haitilibre.com/article-24881-haiti-flash-le-prix-de-l-essence-explose-a-la-pompe.html la population a pris spontanément le béton pour libérer sa colère et protester dans la violence.

Dans les quartiers bourgeois, de nombreuses vitrines de magasins et des vitres de véhicules ont été brisées à coups de pierres par des manifestants en colère qui accusaient le Chef de l’État d’être au service du FMI et non du peuple haïtien. Plusieurs voitures ont été incendiées dont un véhicule de la Police Nationale d’Haïti (PNH)

Toute l’après-midi une vive tension a régné dans la capitale, pris de panique les gens cherchaient à se mettre à l’abri ou à rentrer chez eux. Les principales artères de Port-au-Prince ont été bloquées par des barricades de pneus enflammés de roches, de vieilles carcasses de véhicules et de troncs d'arbres. La circulation était paralysée et la plupart des commerces fermés.

La situation était particulièrement tendue à Pétion-ville, à proximité de la résidence du Président Moïse, mais des manifestations avaient lieu également à Delmas, Lalue, Nazon, Champs de mars, Canapé-vert, Bon Repos, Portail Léogane, Carrefour Marassa, Kenscoff entre autres

Des témoins rapportent au moins deux victimes tuées par balles au niveau de Turgeau. De plus, un agent de sécurité aurait été lynché par un groupe d’individus en cagoule, alors qu’il tentait de forcer une barricade érigée par des manifestants.

Durant cette journée de violence la PNH s’est montrée plutôt discrète...

Tard dans la nuit, les rues de Port-au-Prince étaient toujours bloquées et des coups de feu épisodiques étaient entendu dans plusieurs quartiers de la ville.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-24883-haiti-flash-tous-les-nouveaux-tarifs-de-transports-en-commun.html
http://www.haitilibre.com/article-24881-haiti-flash-le-prix-de-l-essence-explose-a-la-pompe.html

PI/ S/ HaïtLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


nathan
Posté le 09/07/2018 02:54:55
Il faut que les haitiens sachent que quand le pétrole augmente c'est pour tous les pays non producteurs riches ou pauvres. Si le pétrole continue à monter de toute façon il faudra une augmentation à la pompe c'est pareil pour tout le monde. Haiti n'est pas producteur de pétrole, c'est un produit qu'il faut acheter à l'étranger pour ceux qui font semblant de ne pas savoir.
Agobe
Posté le 08/07/2018 15:01:15
Haïti est le Bénin de l'Amérique. Ce qui touche Haïti touche l'ancien Dahomey. Mais souhaitons le retour du calme.
destil
Posté le 07/07/2018 18:23:51
Cela nous montre qu'haiti de detient pas le pouvoir politique voir le pouvoir economique; Trop de parti-politiques courent apres le pouvoir . Ils n'accepteront jamais la duree du mandat de quelconque parti. Aucun gouvernement dans lequel se trouvant des hommes politiques qualifies, possedant une competence n'aurait pris une telle decision d'augmenter a plus de 40% le prix de produits d'utilité ordinaire de la population. [hos sujet].
Vilmer
Posté le 07/07/2018 13:57:08
Avec vous Monsieur le Président jusqu'au jusqu'au bout
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n