iciHaïti - Politique : 1,8 milliards de Gourdes pour le prochain recensement général

iciHaïti - Savanette : Inauguration du pôle mère-enfant du Centre de santé

iciHaïti - Éducation : 98% de réussite à l’École nationale République du Brésil

iciHaïti - Politique : Importante séance de travail entre Céant et la Cheffe de la Minujusth

iciHaïti - PNH : Message de Gédéon aux 692 nouveaux policiers


+ de nouvelles


Haïti - Justice : Convoquée, la DG de la Loterie d’État tient tête au Commissaire du Gouvernement

iciHaïti - Économie : La RD souhaite la formalisation du commerce frontalier informel avec Haïti

Haïti - Culture : 3ème édition du Festival féministe «Nègès Mawon»

Haïti - Justice : 74% des détenus en Haïti, n’ont jamais été jugées

Haïti - Environnement : Don de 33 millions de la BID pour la gestion des déchets solides en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Manifestations, violence, bilan de 2 jours de chaos
08/07/2018 08:42:16

Haïti - FLASH : Manifestations, violence, bilan de 2 jours de chaos
Samedi dans la soirée la tension persistait dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince où la circulation était impossible à cause des nombreuse barricades et objets divers qui jonchaient les rues. Des violences ont également été rapportées au Cap-Haïtien, aux Cayes, à Jacmel et à Petit-Goâve entre autres...

Plusieurs bâtiments commerciaux, dont des supermarchés ont été attaqués, particulièrement sur l’axe de Delmas, en périphérie de la capitale. Des débuts de pillage ont été observés, alors que la présence de la police dans les rues était minimum. Le Super Market Delimart de Delmas 30, a essuyé des jets de pierre et des individus ont mis le feu sur la cour du Market nécessitant l'intervention des sapeurs pompiers.

Samedi, face à l'hôtel et sur le stationnement de l'hôtel Best Western, plusieurs voitures ont été incendiées par des individus non identifié, même situation rapporté à l'hôtel Oasis.

Un début d’incendie a également été rapporté à l'usine de Coca Cola...

Michel-Ange Gédéon, le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) confirme l'incendie d'au moins deux commissariats et de plusieurs voitures de police.

En raison de la situation de violence en Haïti de nombreuses compagnies aériennes American Airlines, Air France, Delta, Jet Blue, Copa, Spirit ont décidé samedi d'annuler tous leurs vols à destination de Port-au-Prince. Au moins un avion a été redirigé vers Pointe-à-Pitre. Les vols d’Air Transat prévus pour ce dimanche entre Montréal et Port-au-Prince ont été reportés pour le moment à lundi 9 juillet. Veuillez consulter leur site pour suivre les développements. La compagnie Bahamas Air a également suspendu ses vols « sine die ».

Concernant les nombreuses entreprises saccagées ou pillées, vendredi et samedi, le Président Moïse a déclaré que l’État sera responsable de ses actes contredisant la déclaration quelques heures avant de Delva, le Ministre de la Communication au micro de Radio Kiskeya qui a affirmé que le gouvernement ne dédommagera pas les entrepreneurs et les victimes des violences urbaines...

Par ailleurs, le Chef de l’État a dénoncé une manipulation de la population, convaincu que la population n’a pas participé aux actes de pillage des magasins enregistrés un peu partout dans l’aire métropolitaine...

Lire Bilan précédent : http://www.haitilibre.com/article-24887-haiti-flash-hausse-des-carburants-au-moins-deux-morts-et-de-nombreux-degat-dans-la-capitale.html

Parallèlement les messages des autorités qui condamnent et déplorent se succèdent, faute de pouvoir rétablir l’ordre, le calme et la sécurité publique...

Premier Ministre Lafontant :
Le Gouvernement condamne vigoureusement les actes de violences et de vandalismes perpétrés suite à l'annonce de l'ajustement des prix des produits pétroliers et demande aux autorités compétentes de prendre les mesures nécessaires afin de sécuriser les vies et les biens sur toute l'étendue du territoire et que justice soit rendue aux victimes.

Ministre de la Justice :
Jean Roudy Aly, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique informe la population en général que des instructions formelles ont été passées à la Police Nationale d'Haïti afin de rétablir la Paix des rues et sévir avec rigueur contre les individus à l’origine des scènes d'incendie et de pillage enregistrées dans plusieurs endroits de la région métropolitaine et des villes de province, conformément à sa mission constitutionnelle visant à protéger les vies et les biens.

Les Commissaires du Gouvernement près les tribunaux de première instance ont été également instruits de poursuivre les auteurs, co-auteurs et commanditaires de ces actes criminels. L'État de droit en construction, est incompatible au désordre et à l'anarchie [...]


DG de la PNH :
Michel Ange Gédéon, le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) déplore et condamne le déferlement de passions de la journée du 7 juillet, le pillage et l'incendie de certains hôtels et maison de commerce. Il informe le public en général et les esprits mal intentionnés en particulier qu'il ne tolèrera pas la destruction, le pillage et l'incendie de la propriété privée sous quelque prétexte que ce soit.

Par conséquent, garant de la sécurité des vies et des biens, elle a instruit ses membres de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantit le droit à la vie et à la propriété privée en agissant dans le cadre de la loi, avec la dernière rigueur contre les malfrats qui troublent la Paix et la sécurité du pays.


Lire aussi :
http://www.icihaiti.com/article-24891-icihaiti-petit-goave-la-population-en-colere-met-le-feu-au-tribunal-de-paix.html
http://www.haitilibre.com/article-24890-haiti-flash-message-du-president-moise-a-la-nation.html
http://www.haitilibre.com/article-24889-haiti-flash-le-gouvernement-revient-sur-sa-decision.html
http://www.haitilibre.com/article-24887-haiti-flash-hausse-des-carburants-au-moins-deux-morts-et-de-nombreux-degat-dans-la-capitale.html
http://www.haitilibre.com/article-24881-haiti-flash-le-prix-de-l-essence-explose-a-la-pompe.html

SL/ TB/ S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme de Jacmel
Posté le 09/07/2018 10:26:35
Des mains cachées de politiciens anarchistes et avide de pouvoir qui n'offrent rien de rien au pays et à ce peuple manipulé. En brûlant des hôtels, des voitures, des marchés publics et Super marché ils veulent réduire ce pays à un état de sauvagerie. Les Parlementaires s'ils ont de la taille, devraient prendre aujourd'hui même une lois en quittant le droit d'un poste élective et aussi à une fonction publique, à tout partis politiques et aux politiciens retrogrades qui se cachent dernière le brûlage de cette crise. Ils y a 34 ans que je vis en Europe et m'étonne de voir que les vrais ennemis du pays sont ses propres enfants caché sous couvert de politiciens anarchistes
Leonardo
Posté le 08/07/2018 15:25:30
Les politiciens de notre chère pays sont des traitres. Lorsque les étrangers viendront souillé une fois de plus le sol de notre pays, ils seront tous calmés car il ne jure que pour voir encore une occupation!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n