Derniers Articles

Haïti - Actualité : Quelques nouvelles ici et là...

Haïti - Économie : Bon 3e trimestre pour le Parc Industriel de Caracol

Haïti - Social : L'OIM aide les haïtiens à se régulariser en République Dominicaine

Haïti - Choléra : La plainte d’Haïti contre l’ONU en audience devant un Tribunal Fédéral de Manhattan

Haïti - Diaspora : 208e anniversaire de Dessalines, message du Consul d’Haïti à Chicago


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Qui fait quoi ?
14/03/2011 13:32:50

Haïti - Élections : Qui fait quoi ?
Un grand nombre d’intervenants contribuent à la tenue des élections Présidentielles et législatives en Haïti. Parmi les plus connus : le Conseil Électorale Provisoire (CEP), la Minustah, ou l’OEA, d’autres le sont moins comme : le National Democratic Institute (NDI) ou La Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (IFES)... Qui fait quoi? Quels sont leurs rôles ? Nous vous invitons à découvrir à 7 jours du scrutin du 20 mars 2011 quelques unes de ces principales organisations.

National Democratic Institute (NDI) :
Dans le processus électoral en cours, le National Democratic Institute (NDI) intervient au niveau de l'observation électorale, la formation des mandataires et le renforcement des capacités des partis politiques. Au nombre de ses actions figurent l'organisation de campagnes d'éducation civique au profit de la population, la promotion d'une culture de tolérance politique en vue d'élections pacifiques et l'assistance aux groupes d'observation électorale haïtienne. Le NDI encourage par ailleurs l'organisation de débats entre candidats, en vue d'aider les électeurs à faire des « choix éclairés ».

La Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (IFES) :
La Fondation Internationale pour les Systèmes Electoraux (International Foundation for Electoral Systems - IFES) fournit une assistance technique et financière au CEP, intervenant particulièrement au niveau de la formation, de l'éducation civique et de la sensibilisation des électeurs, ainsi que l'accréditation des observateurs locaux et nationaux. Ce projet est financé par l'USAID, parallèlement à son appui au processus électoral à travers le 'Trust Fund' géré par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Dans ce 2e tour, l'IFES a consacré ses activités aux campagnes de sensibilisation et à la formation des membres des bureaux de vote.

Organisation des Etats Américains (OEA) :
Jusqu'en 2010, l'Organisation des Etats Américains (OEA) a fourni une assistance technique au Conseil Electoral Provisoire (CEP), notamment en ce qui a trait à l'établissement des listes électorales, mais aussi au niveau du Centre Tabulation. Pour ce qui est des élections de 2010-2011, l'OEA a pour mandat l'observation électorale et la formation du personnel de l’unité informatique.

L'Office National d'Identification (ONI) :
L'Office National d'Identification (ONI) est l'instance haïtienne responsable du registre d'identification nationale. Au nombre de ses attributions figurent l'octroi et le renouvellement des Cartes d'Identification Nationale (CIN). L'ONI collabore également avec le Conseil Electoral Provisoire dans l'établissement des listes électorales.

Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) :
Le PNUD fournit des conseils ainsi qu'un appui technique dans l'organisation des élections présidentielle et législatives en Haïti. Ce programme des Nations Unies est aussi chargé de gérer les fonds mis à la disposition d'Haïti par la communauté internationale pour l'organisation de ces élections. Des fonds qui ont servi à acheter les kits électoraux, à mettre en place le Centre de Tabulation et à payer les salaires des personnels intervenant à différents niveaux du processus électoral.

Bailleurs de fonds :
L'Union Européenne, les États-Unis, le Canada, le Brésil, le Japon et le Venezuela, entres autres sont les bailleurs de fonds du processus électoral. Le financement international représente 68% des 31 millions de dollars nécessaires pour la réalisation du premier et du second tour des élections en Haïti. La différence étant à la charge du gouvernement haïtien.

Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) :
La Minustah apporte au CEP un appui technique, logistique et sécuritaire. Ce qui se traduit par le transport et la distribution du matériel électoral vers tous les Centres de Vote à travers le pays et leur récupération à l'issue du scrutin. Sur le plan sécuritaire, les casques bleus et la Police des Nations Unies viennent en appui à la Police Nationale d'Haïti (PNH), en vue de maintenir un climat sûr et stable avant, pendant et après les élections.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :
Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Juno
Posté le 17/03/2011 11:24:28
Et malgré tout ce beau monde, il y aura des morts le week-end prochain ! Les hommes politiques en Haiti n'ont aucune dignité pour la vie de leurs compatriotes...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2014
Haitilibre.com