Derniers Articles

Haïti - Actualité : Quelques nouvelles ici et là...

Haïti - Reconstruction : Des ouvriers mieux formés pour des bâtiments plus résistants

Haïti - Politique : La solution à la crise de Petit-Goâve dépend du comportement des Petit-Goâviens...

Haïti - Sécurité : Dispersion de la manifestation du 17 octobre, la PNH s’explique

Haïti - Diplomatie : 4 nouveaux Ambassadeurs accrédités


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Une école gratuite, oui mais comment ?
07/07/2011 16:31:13

Haïti - Éducation : Une école gratuite, oui mais comment ?
La Confédération Nationale des Éducateurs Haïtiens (CNEH) s'interroge sur la stratégie à mettre en place pour parvenir à une éducation gratuite. Lourdes Edith Delouis, la secrétaire de la CNEH explique la position de la confédération « la question de l'école gratuite, la CNEH souscrit à cette idée, mais en attend les modalités d'application, toutefois, la CNEH ne sait quelle forme prendra dans le temps et dans l'espace cette école gratuite. »

Madame Delouis a aussi fait part d'un problème « en attendant cette école pour tous, la CNEH attire l'attention sur le fait que 130 sections communales sont dépourvues d'écoles publiques, dont 33 n'ont aucune école » soulignant que la construction de ces écoles est une nécessité, « elle doit s'accompagner de l'offre de services publics de base tel que l'eau, l'électricité... »

La Secrétaire de la CNEH, fait également des propositions au nom de la confédération « pour que l'école gratuite soit effective, le Gouvernement et la présidence doivent prendre les mesures appropriées en terme ; d'espace pour accueillir les élèves, de constructions d'écoles; de recrutement d'enseignants formés et prévoir de la formation continue;  prévoir du matériel didactique, des manuels, des livres de supports de référence et des bibliothèques. Pour permettre un environnement favorable à l'apprentissage, il faut qu'il y ai des soins de santé, des loisirs, des activités parascolaires, il faut aussi des enseignants ayant un salaire décent. »

Pour sa part, Jean Marie H Pierre, Conseiller de la CNEH parle de chiffres « si nous tenons compte des données actuelles, c'est 8 milliards de gourdes (40 Gourde = ± 1 dollars américain) pour l'éducation nationale (budget de l'État), 64 milliards de gourdes pour les parents (montant que les parents paient aux écoles privés), pour une école gratuite il faudrait donc presque 72 milliards de gourdes... »

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-3034-haiti-education-lancement-du-fonds-national-pour-l-education-fne-par-martelly-maj-13h03.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :
Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


gazelle
Posté le 08/07/2011 20:08:51
La CNEH aurait t-elle une proposition de modalités, basée sur la reflexion de ses membres? Si non pourrait-elle se pencher la problématique?
Hermanito
Posté le 07/07/2011 21:16:00
L'éducation donne a l'homme une seconde nature... Pour comprendre l'idée du Président, il faut à priori savoir c'est quoi l'éducation [hors sujet] L'éducation est l'action de développer un ensemble de connaissances et de valeurs morales, physiques, intellectuelles, scientifiques... considérées comme essentielles pour atteindre le niveau de culture souhaitée. L'éducation permet de transmettre d'une génération à l'autre la culture nécessaire au développement de la personnalité et à l'intégration sociale de l'individu. L'éducation de l'enfant et de l'adolescent repose sur la famille, l'école, la société, mais aussi sur des lectures personnelles et sur l'usage des médias comme la télévision ou Internet. De quoi parlent ses soit disant éducateurs? Une autre discution sur le terme education nous permetra d'éclairer le chemin de nos empiriques professeurs.
henryjeanbaptiste
Posté le 07/07/2011 20:25:21
A la base il nous faut un contrôle des naissances pour pouvoir reduire le taux de délinquance juvénile dans le pays, de s'avoir en plus combien de plat qu'on a, pour une meilleur répartition des acquis sociaux. Oui l'école primaire droit être obligatoire en Haiti.
pipo
Posté le 07/07/2011 19:43:33
Parlementaires! cette année 135,000 élèves subissent l'examen du bac. Passe le mois de Juillet ce sera 135,000 chomeurs potentiels dans la rue. Notre cher Président ne peut pas attendre et satisfaire vos caprices pour démarrer le pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2014
Haitilibre.com