iciHaïti - Religion : Le vaudou haïtien endeuillé

iciHaïti - Cap-Haïtien : Festival culturel de Vertières

iciHaïti - FLASH RD : Des haïtiens dénationalisés revendiquent leurs droits comme dominicain

iciHaïti - Politique : Renforcement de la coopération avec la Wallonie-Bruxelles

iciHaïti - Culture : Premier Festival culturel d'Haïti à Mexicali


+ de nouvelles


Haïti - Politique : Taïwan favorable à un prêt de 150 millions pour le projet d’électrification d’Haïti

Haïti - DR : Saisie de 141 passeports

Haïti - Politique : Amendement de la Constitution, la diaspora veut des représentants au Parlement

Haïti - Politique : Rwanda, 90 jours sans visa pour les haïtiens

iciHaïti - Politique : Avantages fiscaux pour l’intégration des personnes handicapées


+ de nouvelles



Haïti - Social : Programme de développement communautaire intégré aux Cayes
05/08/2011 13:46:25

Haïti - Social : Programme de développement communautaire intégré aux Cayes
Ce programme qui a vu le jour en octobre 2008 et s’insère dans le Plan Stratégique Opérationnel de la Caritas Haïti, il est financé à la fois par le service culturel de l’ambassade de France ainsi que par le Secours catholique. La coopération Française soutient ce projet à hauteur de 330,000 euros.

Ce programme d’une durée de 3 ans s’étend sur 11 paroisses et 5 communes. 800 familles en bénéficient [environ 5,000 personnes]. Son objectif est de contribuer à l’amélioration des conditions agro-écologiques, sanitaires et socio-économiques des populations en les accompagnant dans un processus d’appropriation des différentes activités de développement au sein des communautés.

Il est mis en place par le Développement Communautaire Chrétien Haïtien (DCCH), un acteur de développement incontournable dans la région du Sud en particulier dans la zone des Cayes. En 2000 le DCCH est devenu un secteur de la Caritas Sud.

Le volet agricole, se concentre sur les thématiques du développement durable et de la sécurité alimentaire. Le but est d’améliorer les conditions et les connaissances techniques des familles afin d’accroître leur potentiel économique, d’assurer et de diversifier leur alimentation. Il s’agit de renforcer les capacités productives des terres, tout en luttant contre le déboisement et l’érosion dans les zones d’intervention, grâce à des techniques agricoles et écologiques.

Des agronomes et des techniciens agricoles, se rendent régulièrement au sein des communes, afin de transmettre aux bénéficiaires, grâce à des formations pratiques, les techniques de fabrication de compostage, d’engrais vert, ou encore de tri des déchets.

La technique d’élaboration de pépinières pour favoriser le reboisement de bassins versants est également transmise aux familles paysannes, en leur donnant des plantules d’essences fruitières et forestières comme celles de manguier, d’acacia ou de cèdre.

Une technique d’amélioration du cheptel des animaux d’élevage, les caprins et les bovins, fait aussi partie du programme. Un mâle de « race améliorée » est acheté pour la fécondation de cinq femelles.

Il est important de souligner la bonne réappropriation de ces techniques, par les paysans, condition indispensable à la pérennisation et au développement de ces pratiques à long terme.

Le volet santé quant à lui, a pour priorité de permettre un accès de proximité aux soins pour les populations concernées, qui en plus d’être très défavorisées, sont aussi isolées géographiquement. Des cliniques mobiles se rendent au sein des communes tous les mois. Des dispensaires, au nombre de 12, répartis sur la zone, assurent également cet accès aux soins.

Le programme comprend quatre axes principaux :

  • Amélioration des conditions sanitaires des familles bénéficiaires tant par les soins curatifs, que par la prévention ainsi que par des campagnes de vaccination (tuberculose, DT polio...).
  • Renforcement de la capacité de réponse en santé au travers de formations au personnel de santé publique et communautaire.
  • Dons de matériels et de médicaments.
  • Animation et sensibilisation en santé auprès des populations des zones d’intervention du programme (malnutrition, VIH, choléra).

Les populations payent 100 gourdes pour une consultation qui inclus les analyses et vaccins qui sont réalisés, ainsi que les médicaments prescrits.

D’autre part, en marge de ce programme, des clubs de mères existent pour renforcer les liens de solidarité et d’entraide entre les bénéficiaires et plus particulièrement entre les femmes. Ces clubs sont à la fois des lieux d’échange, sur l’éducation des enfants et permettent aussi de sensibiliser les mères sur la malnutrition, certaines maladies comme le VIH ou encore le choléra.

Ces endroits permettent également de développer la micro-épargne et le micro-crédit. En effet pour adhérer au club, ces femmes donnent une cotisation symbolique chaque mois, d’environ 100 gourdes, qui constitue la « caisse verte ». Ces sommes sont placées, et une fois l'an, les intérêts sont redistribués à chacune d’entre elles.

Les mères peuvent aussi grâce à la « caisse rouge » contracter des petits prêts, pour développer une micro-activité ou pour payer les frais d’écolage, emprunt qu’elles remboursent au bout de six mois. Enfin, une partie de cet argent peut servir à la création d’une activité économique commune [vente de produits alimentaires ou d’artisanat] et les bénéfices sont ensuite partagés.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


fredo
Posté le 11/06/2012 11:40:06
on ne tient pas compte des differentes ressources de la communaute.De plus,je n'ai pas pu retrouver la participation effective de la population dans votre projet pour impulser le developpement dans les zones d'intervention
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n