iciHaïti - RD : Le CONATEL reçoit son vis à vis dominicain

iciHaïti - FLASH : «Koze sou Konpa», émission spéciale pour les 62 ans du Compas

iciHaïti - Diaspora : Défilé Rara dans les rues de Montréal

iciHaïti - Tourisme : La TNH signe un accord de partenariat avec «Haiti Tourism»

iciHaïti - Technologie : 2ème Édition d'«Haiti Tech Award 2017»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Moïse va commencer le grand ménage dans la diplomatie haïtienne !

Haïti - Politique : Installation de la Commission nationale de réforme du système de santé

Haïti - Santé : Bientôt une formation en optométrie en Haïti

Haïti - FLASH : L'armée dominicaine envoie 900 militaires de plus en renfort à la frontière


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Réduction de 15% des effectifs de la Minustah...
09/09/2011 11:59:10

Haïti - Sécurité : Réduction de 15% des effectifs de la Minustah...
Réunis hier à Montevideo [Uruguay] les ministres de la Défense et des Affaires étrangères des neuf nations sud-américaines (UNASUR) qui composent l'essentiel des troupes de la Mission de l'ONU en Haïti (Minustah) se sont entendus, pour proposer au Conseil de sécurité « une stratégie de retrait graduel de la composante militaire. »

Celso Amorim le nouveau Ministre brésilien de la Défense a appelé, lors de cette réunion, à une diminution de 15 % des effectifs de la force de maintien de la paix de l'ONU en Haïti, visant à remettre aux Haïtiens la responsabilité de la sécurité de leur pays. Le Ministre brésilien a affirmé que le Brésil négociait avec les Nations unies pour amorcer ce retrait, mais qu’il maintiendrait ses troupes en Haïti jusqu'à ce que les forces locales soient prêtes à prendre la relève.

Mariano Fernandez, le chef de la Minustah a indiqué qu'il en ferait la demande au Conseil de sécurité d’ici une semaine.

Commandée par le Brésil depuis 2004, la mission compte actuellement 12,300 hommes provenant de 18 contributeurs, dont une majorité des effectifs provient de pays latino-américains (Argentine, Bolivie, Chili, Equateur, Guatemala, Paraguay, Pérou et Uruguay).

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-3755-haiti-securite-demain-jeudi-jour-cle-pour-l-avenir-de-la-minustah.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Désolé il n'est plus possible de réagir à cet article


olivierjr
Posté le 09/09/2011 18:47:13
Pourquoi pas une diminution de 50% des effectifs de la Minustah. Les agents de la Minustah ont causé plus de tort aux Haitiens au lieu de leur apporter soutien et aide humanitaire. [hors sujet] Une force d'occupation superflue qui a dépouillé inutilement la Nation de sa souveraineté étatique [modération]
Maksim Grakis
Posté le 09/09/2011 14:53:36
Que la MINUSTAH s'en aille! Nous voulons et nous demandons le départ pur et simple de la Minustah et la fin de l'occupation. Que la MINUSTAH ait 12,000 ou 12 soldats membres c'est pas le nombre qui importe. Ce qui importe c'est que cette mission est une force de nature néocoloniale qui constitue le bras armé des tenants du néolibéralisme. Cette mission renforce la position des pays occupants dont les objectifs sont clairs à savoir 1) imposer des solutions économiques qui sont dans leurs intérêts, quelles que soient les conséquence pour notre pays;2) intervenir dans la politique intérieure de notre pays, pour faire pression sur notre Président, notre Premier Ministre, nos députés, nos sénateurs et nos diplomates; 3) pour encourager les divisions et les querelles entre les éléments des classes politiques; 4) pour bloquer le développement du pays en entretenant la corruption et l'insécurité. Nous demandons au président de la république de mettre son "kanson" de chef d'état et de s'entretendre avec le parlement pour demander Le non renouvellement et le départ de la Minustah en octobre prochain! Reprenons notre pays en mains! Planifions bien pour le déploiement de la Police National d'Haïti dans toutes les villes et villages du pays et le formation d'une force de défense nationale à déployer le long de nos frontières maritimes et terrestres et à servir dans des projets de développement et de réhabilitation de l'environnement.
CJ
Posté le 09/09/2011 13:23:13
On veut le départ de tous ceux qui sont membres passifs ou actifs de la Minustah, sans exception. qu'ils rentrent chez eux [hors sujet].
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n