iciHaïti - Sport : Visite éclair du Président de la FIFA

iciHaïti - Formation : Clôture du projet de formation professionnelle et de placement à Cité Soleil

iciHaïti - Santé : Inauguration de l'Hôpital Saint-Luc et du Centre International de Formation

iciHaïti - FLASH : La frontière bloquée durant quelques heures

iciHaïti - Suriname : Succès d’Haïti à la 53ème édition de la parade AVD


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : 6 adolescents criblés de balles (Carrefour)

Haïti - RD : Première rencontre bilatérale officielle des deux Chanceliers

Haïti - FLASH TPS : 16 Sénateurs américains à la défense des haïtiens aux USA

Haïti - Sécurité : Les pluies diluviennes en chiffres


+ de nouvelles



Haïti - Reconstruction : L’OEA demande à l’internationale, de réorienter et de repenser leurs efforts
14/01/2012 09:45:34

Haïti - Reconstruction : L’OEA demande à l’internationale, de réorienter et de repenser leurs efforts
José Miguel Insulza, le Secrétaire général de l'Organisation des États Américains (OEA), lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle se réoriente et repense ses efforts de coordination de l'aide apportée à Haïti et travaille avec le Gouvernement et reconnaisse les autorités à cet égard.

Le dirigeant de l'OEA a déclaré que, même si des progrès ont été enregistrés après le 12 janvier 2010, une meilleure coordination permettra de réaliser davantage. « Nous avons des débris qui ont été nettoyés et des personnes vulnérables ont été relocalisées, mais environ un demi millions de personnes vivent encore sous les tentes. En vue de gérer ce problème de manière plus efficace, je pense que les partenaires, notamment les ONG, les donateurs internationaux et les institutions, doivent renouveler leur engagement envers la coordination et la réalisation de travaux avec les autorités en 2012. » Ajoutant que les « institutions d'aide œuvrant en Haïti ont certainement de bonnes intentions, mais nous devons veiller à une meilleure coordination avec les autorités locales et nationales pour la fourniture de l'assistance. [...] Cette année, une aide évaluée à plusieurs millions de dollars sera encore allouée à Haïti par la communauté internationale et plusieurs institutions. C'est une occasion idéale de procéder à une ré-évaluation, sous la direction haïtienne, en vue de déterminer ce qui a été réalisé à ce jour, d'identifier les nouvelles priorités et d'établir ce qui peut être mieux fait. »

L'Ambassadeur Albert Ramdin, Secrétaire général adjoint, a souligné également ce besoin de coordonner toutes les initiatives avec les dirigeants haïtiens. À son avis, les autorités haïtiennes doivent jouir de l'autorité voulue. « Tout en prenant en charge les besoins physiques et d'infrastructures, nous devons renforcer les capacités en Haïti [...] Renforcer les capacités rendra les institutions plus fortes et rétablira la confiance en Haïti. »

L’Ambassadeur croit aussi que le moment est venu pour la CARICOM et d'autres États membres de l'OEA et les pays à travers le monde, d'explorer les possibilités d'investir en Haïti. « Le peuple haïtien est un rude travailleur plein de talents et de créativité, mais il a été limité en fait de débouchés. Si la CARICOM et le reste du monde veulent réellement faire une différence en Haïti, il est temps d'explorer les opportunités d'investissement. »

Selon José Miguel Insulza « l'OEA a promis de maintenir Haïti au premier rang de son agenda en 2012. Nous continuerons de fournir notre support toutes les fois que cela sera nécessaire. Notre engagement à long terme est réel. »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


neptune
Posté le 14/01/2012 10:42:29
Demander et vous receverez, frapper on vous ouvrira, le président Martelly a fait une ouverture on ne nous voit plus comme des mandiants internationale, qu'on doit encadrer, mais un peuple qui a besoin de l'aide pour se prendre en main, la manifestation du 12/01/2012 a fait voir a l'international que le peuple peut évaluer le travail qui se fait sur le terrain. Il n'a reçu aucune aide valable jusqu'a maintenant, donc espéront que L'OEA va tenir compte des recommandations de MR José Miguel Insulza le sécrétaire général. Je remercie grandement mr Insulza de reconnaitre la valeur de l'Haitien, comme un rude travailleur qui peut se prendre en main, non commme un parasite international. Le vrai citoyen n'est pas un mendiant, il n'a peur du travail et aime son autonomie. C'est a nos dirigeants de donner une autre image de l'haitien au cours de cette réorientation ou ils auront a faire leur preuve, le peuple est prét a collaborrer.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n