iciHaïti - Évènement : Grand Marché de Noël au Ritz Kinam II

iciHaïti - Port-de-Paix : Préparatifs pour la fête de l'immaculée Conception

iciHaïti - Hôpital l’Espoir : Vers la mise en service du programme «Konte m mwen konte»

iciHaïti - Économie : Réunion en prévision de l’arrivée du FMI

iciHaïti - Sciences : Sommet de l’eau VisiEAU 2018


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Tourisme : Début de formation de la 3eme promotion de la PoliTour

Haïti - Environnement : Installation d'un Responsable de la Biodiversité

Haïti - Sécurité : Le Ministère déplore l’incident sanglant au Collège Évangélique Maranatha

Haïti - FLASH armée : Jovenel Moïse met en place un Commandement intérimaire


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Duvalier répond aux questions du Juge Jean-Joseph Lebrun (MAJ 16h10)
28/02/2013 14:48:34

Haïti - Justice : Duvalier répond aux questions du Juge Jean-Joseph Lebrun (MAJ 16h10)
L'ancien dictateur Jean-Claude Duvalier, accompagné de ses avocats Me Reynold Georges et Fitzo Canton, s'est présenté ce jeudi 28 février devant la justice haïtienne, des dizaines de partisans ont applaudi lorsqu’il est apparu devant la cour. Costume sombre, chemise blanche, il s’est assis peu avant 11H00 a.m avec sa compagne Véronique Roy, face à une salle comble, où étaient également présent d'anciennes victimes et des organisations de défense des droits de l'Homme.

A l'extérieur du bâtiment, plusieurs dizaines de personnes vêtues aux couleurs noir et rouge, de l'ancien régime manifestaient en faveur de l'ancien dictateur, criant «Vive Duvalier».

« Avez-vous pleinement assumé vos responsabilités de 1971 à 1986 ? » a demandé le juge Jean-Joseph Lebrun dans une salle comble « Je crois avoir fait le maximum pour assurer une vie décente à mes compatriotes [...] À l'époque, le gouvernement gérait la misère, mais les entreprises publiques fonctionnaient bien [...] et les Haïtiens envoyaient leurs enfants à l'école. Je ne peux pas dire que la vie était rose mais les gens vivaient décemment », a affirmé l’ancien Président ajoutant « A mon retour, j'ai trouvé un pays effondré et rongé par la corruption [...] C'est à mon tour de demander : qu'avez-vous fait de mon pays ? » sous les applaudissements de ses partisans présents dans la salle, a quelques mètres d'anciennes victimes du régime Duvalier.



« Il vous est reproché des arrestations illégales, des tortures et des assassinats politiques. Que répondez-vous ? » a encore demandé le juge. « À chaque fois que des cas étaient signalés, j'intervenais pour que justice soit faite » a répondu Duvalier dont les réponses parfois inaudibles devaient être répété par le greffier.

Mise à jour 16h00
Après une audience de près de 5 heures, les juges ont décidé de lever la séance et de reporter la suite de l'audition de l'ex Président Duvalier, à la semaine prochaine.

Mise à jour 16h10
Après l'audience, Reed Brody Conseiller Juridique de Human Rights Watch a déclaré « Il s’agit d’ores et déjà d’une victoire historique dans un pays où les riches et les puissants ont toujours été au-dessus de la loi. Qui aurait pensé que Duvalier serait contraint un jour à faire face à ses victimes devant un tribunal, à subir un interrogatoire sur ses crimes présumés, et à devoir écouter les noms de personnes ayant subi des tortures ? Quelle que soit la prochaine étape, les Haïtiens se souviendront de l'image de leur ancien dictateur, obligé de répondre à des questions au sujet de la répression menée sous son règne. »

Duvalier un cas complexe à juger
http://www.haitilibre.com/article-7990-haiti-justice-duvalier-un-cas-complexe-a-juger.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Tipa-tipa
Posté le 10/03/2013 03:31:36
[hors sujet] A mon avis je crois que ces prétendues victimes ont déjà fait a eux-même justice. L'Human Rights Watch devait presenter a la justice haitienne deux dossiers 1. Pour les crimes perpétrés sous le gouvernement des Duvalier 2.Pour ceux qui ont été commis depuis le 7 février1986 à aujourd'hui. Dans ce cas où est passé la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, mesdames et messieurs des Human Rights Watch ? Où est la balance ? Les crimineles sont dans tous les camps. En Haiti, il y a un proverbe qui dit « Zwazo pa-l nan batay, men li voye plim li »
alexJamaica
Posté le 01/03/2013 22:54:13
Tout le monde savait que la politique en Haiti, a cette époque etait un jeu de vie ou de mort. Si on ne faisait pas de la politique, on n'avait rien craindre.JCD etait un bon President. Alors, condamnez le regime mais pas JCD.
purhaitien
Posté le 01/03/2013 14:23:54
«Qu'avez vous fait de Mon pays? » J'étais un petit garçon sous le régime de JCD , mais si je me souviens bien, dans les rues de Port-au-Prince les gens pouvais circulés a n'importe quel moment de la nuit sans se faire du souci 30ans après qu'est ce qu'on fait du pays? Rien ! [hors sujet]
Manno
Posté le 01/03/2013 12:15:58
Pourquoi tentons-nous de justifier l’impunité en faisant l’apologie de l’injustice? Qu’en est-il des victimes? Pourquoi vouloir blanchir plus blanc que la neige les traits indélébiles laissés par la dictature de père en fils (Papa Doc et Baby Doc)? Je pense que sans le savoir, il y en a parmi nous qui sont tellement imprégnés par des conséquences des cicatrices épidémiques de la dictature qu’ils deviennent éteints, conditionnés pour vivre dans le système comme si de rien était. On aurait même offert des fleurs et des trophées aux bourreaux pour ne jamais nous garantir notre liberté, si jamais ils brandissaient la menace de nous affranchir. C’est exactement une pareille influence négative qu’un leader peut avoir sur une institution, un pays, une génération. Dans notre cas c’est un traumatisme parfois collectif consentant, aveugle, volontaire et effronté. La preuve en était bien grande hier. Pour l’éradiquer, il nous faut une cure en profondeur et une bonne dose de lumière pour éclairer notre conscience.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n