iciHaïti - Culture : L’organisation Miss Haïti, contrainte de changer Miss

iciHaïti - Politique : Premier Conseil de direction pour le nouveau Ministre du Commerce

iciHaïti - Politique : Nouveau coordonnateur du projet «Pour une Éducation de Qualité en Haïti»

iciHaïti - Séisme : Près de 80 écoles endommagées ou détruites

iciHaïti - 212e Dessalines : «La police ne restera pas les bras croisés»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Politique : Appel à la solidarité avec les femmes rurales

Haïti - Justice : Urgence d’agir au Centre de Rééducation des Mineurs en Conflit avec la Loi

Haïti - Football : Nos Grenadiers s’imposent contre Sainte-Lucie [2-1] dans un match difficile

Haïti - Économie : L’agriculture chute de - 2.5% au 3e trimestre


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Quel avenir pour l'Université Quisqueya?
17/05/2010 09:07:47

À l’Université Quisqueya certains cours ont repris en avril, d'autres en mai. Le calendrier a été modifié, le trimestre d’été supprimé afin que les étudiant ne prennent pas de retard dans leurs formations.

Les bâtiments de l'un des deux campus de l'Université, en haut de la montagne, se sont écroulés complètement. Dans la cour, des ouvriers construisent un bâtiment temporaire. L'Université attend l’évaluation du sol avant de prendre une décision importante: reconstruire sur le même terrain ou déménager tout le campus. «Nous sommes actuellement dans la phase de réhabilitation», explique Evenson Calixte, vice-doyen à la faculté des sciences, du génie et d'architecture.

Comme l'essentiel des bibliothèques universitaires de Port-au-Prince a disparu, c'est l'internet qui prend le relais. Bientôt, les syllabus, les devoirs et la documentation pourraient aussi se retrouver en ligne.

L’Université a mis en place un programme de volontariat pour les étudiants qui ont de la difficulté à payer les droits de scolarité (entre 900 et 1300 dollars par trimestre). Contre quelques heures de bénévolat dans les camps de déplacés, les étudiants reçoivent quelques centaines de dollars par mois.

Le plus grand problème qui s'annonce à Quisqueya, c'est la baisse de fréquentation. Seulement 500 des 1800 étudiants que comptait l'université avant le séisme sont revenus, ceux qui avaient de l'argent sont partis à l'étranger.

B/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n