iciHaïti - Formation : Remise de certificats en urbanisme

iciHaïti - Justice : Me Danton Léger appui le Maire de PAP

iciHaïti - Port-de-Paix : Lancement de la reconstruction du Rond-Point

iciHaïti - Spectacles : La Compagnie de Danse Martha Graham en Haïti

iciHaïti - Championnat CONCACAF 2017 : Pré-liste des Grenadiers dévoilée


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping politique...

Haïti - Politique : Jovenel Moïse promet des documents aux haïtiens illégaux en RD

Haïti - Culture : Petit-Goâve change la date de son Carnaval annuel

Haïti - Social : Insécurité alimentaire en baisse, mais...

Haïti - FLASH : Un espagnol arrêté en Europe, bientôt transféré en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - République Dominicaine : Massacre d’une famille haïtienne
10/01/2017 09:41:12

Haïti - République Dominicaine : Massacre d’une famille haïtienne
Samedi soir, une famille haïtienne avec deux enfants, a été assassinée à coups de machettes et de bâtons par des individus de même nationalité, dans la section Las Matas de Farfán, San Juan (république Dominicaine). Les victimes ont été identifiées comme Camile Antoine (35 ans), sa concubine Jeaneta Joseph (34 ans) et leurs 2 enfants Antoine Joseph (7 ans) et Bacachata Antoine Joseph (5 ans).

Le médecin légiste indique dans son rapport que toutes les victimes présentaient des blessures dans différentes parties du corps, en particulier à la tête et certifie que la cause de la mort est dû à de multiples blessures faites à l’aide d’armes blanches.

Selon le rapport préliminaire publié par le Bureau régional Ouest de la police nationale dominicaine, ce quadruple meurtres aurait été commis par suspects 3 haïtiens : Yefferson Memé (38 ans) et sa concubine Anius Shal, âgée de 32 ans, qui ont été arrêtés et un troisième hommes identifié comme Joseph, en fuite et recherché.

Le Général de brigade Aquino Radhames Reynoso Robles, Directeur de la police régionale de l'Ouest basé à San Juan de la Maguana, a déclaré que selon les premières déclarations des suspects arrêtés, les victimes Camile Antoine et Jeaneta Joseph étaient revenues en République Dominicaine, après être allées en Haïti pour pratiquer des actes de sorcellerie contre eux, pour une histoire confuse de vengeance passionnelles...

Les corps des victimes ont été envoyés à l'hôpital Dr. Ramon Armando Aybar, de la ville puis à l'Institut national des sciences judiciaires-INACIF, d’Azua pour des autopsies, sur disposition du Ministère Public.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n