iciHaïti - Social : La FLGL lance les travaux de réhabilitation du village d'Anse du Clerc

iciHaïti - Culture : 4ème Édition de la Semaine de l’Amérique Latine et des Caraïbes

iciHaïti - Politique : Installation du Coordonateur a.i. de l'Unité Hydro-météorologique

iciHaïti - Politique : Réunion de la Commission Mixe Bilatérale

iciHaïti - Post Matthew : Construction de 27 maisons au profit des personnes handicapées


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Économie : Pose de la première pierre des travaux d’extension de la zone franche de Lafito

Haïti - Genève : «L'état de santé de la population haïtienne demeure préoccupant»

Haïti - Politique : Visite de suivi des travaux de l’Hôpital pour les policiers

Haïti - FLASH : Examens d’État, plusieurs milliers de candidats non validés


+ de nouvelles



Haïti - AVIS : Exercice d’alerte au tsunami (Caribe Wave 17)
20/03/2017 10:06:36

Haïti - AVIS : Exercice d’alerte au tsunami (Caribe Wave 17)
Les pays riverains de la mer des Caraïbes organisent mardi 21 mars 2017 un exercice d’alerte, visant à évaluer et actualiser leurs plans de réponse aux tsunamis. Il s’agit de mettre à l’épreuve le Système d’alerte rapide aux tsunamis et aux autres risques côtiers de la Caraïbe et des régions adjacentes, mis en place en 2005 sous l’égide de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO.

Quels scénarios seront utilisés pour Caribe Wave 2017 ?
Lors de l’exercice CARIBE WAVE 2017 trois scénarios distincts seront simulés. Chaque pays choisira le scénario le mieux adapté à ses objectifs. Le premier scénario simule un séisme de magnitude 7.9 généré sur la côte Caraïbe du Costa Rica. Le deuxième scénario est un séisme de magnitude 8.2 au large de la côte sud-est de Cuba. Le troisième scénario est un séisme de magnitude 8.5 à l'Est-Nord-Est des petites Antilles.

Cet exercice, vise à tester l’efficacité des dispositifs d’alerte auprès des acteurs chargés de la gestion des situations d’urgence (points focaux nationaux d’alerte aux tsunamis, bureaux de prévision météorologique, services de garde-côtes, services de secours d’urgence…) dans la région. Les pays qui le souhaitent auront aussi la possibilité d’étendre le test au niveau local.

Le message initial sera émis à 1400 UTC par le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique (PTWC) par tous les canaux de transmission habituels. Ce message initial permettra de tester les systèmes de communication réservés aux évènements réels et de commencer l'exercice. Ensuite, pour chacun des scénarios, le PTWC émettra des messages simulés vers les Points Focaux d'alerte aux tsunamis (TWFP) et les centres nationaux d'alerte aux tsunamis déclarés auprès de l'UNESCO. Chaque pays à la responsabilité de la diffusion des messages d’alerte aux services et à la population sur son territoire.

Rappelons qu’au cours des cinq derniers siècles, 75 tsunamis ont eu lieu dans les Caraïbes, soient près de 10% du total mondial de tsunamis océaniques pour la période. Qu’ils soient générés par un tremblement de terre, un glissement de terrain ou qu’ils soient d’origine volcanique, les tsunamis ont fait plus de 3500 morts dans la région depuis le milieu du 19e siècle (Source : National Oceanic and Atmospheric Administration, NOAA). Les dernières décennies ont été marquées par une explosion de la croissance démographique et l’afflux de touristes dans les zones littorales, ce qui augmente encore la vulnérabilité de la région.

Le Groupe intergouvernemental de coordination du Système d’alerte rapide aux tsunamis et aux autres risques côtiers pour la mer des Caraïbes et les régions adjacentes (GIC/CARIBE-EWS) a été créé en 2005, sur le modèle de ceux qui existent dans le Pacifique, l’océan Indien et dans la Méditerranée et l’Atlantique du Nord-Est. Créés sous l’égide de la COI, les Groupes intergouvernementaux de coordination aident les Etats membres à mettre en place des systèmes d’alerte aux tsunamis.

Liste des pays et territoires membres du CARIBE EWS :
Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Brésil, Colombie, Costa Rica, Cuba, Dominique, Etats-Unis (îles Vierges et Porto Rico), France (Martinique, Guadeloupe, St Martin, Guyane), Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Nicaragua, Panama, Royaume des Pays-Bas (Aruba, Bonaire, Saba, Curaçao, St Eustatius et St Maarten), République dominicaine, Royaume-Uni (Anguilla, Bermudes, îles Vierges britanniques, îles Caïmans, Montserrat, îles Turques-et-Caïques), Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Suriname, Trinité-et-Tobago, République bolivarienne du Venezuela.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n